Accueil Lee Fields en concert
Samedi 18 novembre 2017 : 11885 concerts, 24718 chroniques de concert, 5185 critiques d'album.


Un funk très proche de celui de Sharon Jones & the Dap kings. Lee Fields incarne le valeur montante du revival funk/soul underground newyorkais via sa maison mère, le label Daptone ! Le groupe Lee Fields & The Expressions est en concert partout en France en 2017 afin de présenter l'album Special Night (sorti chez Big Crown Records).

Lee Fields : vos chroniques d'albums
Site

Lee Fields : les dernières chroniques concerts 10 avis

Interview avec Lee Fields & The Expressions à l'occasion du festival Musilac 2017

Interview réalisée le 26 juillet 2017, par Lily Rosana

Musilac, Aix-les-Bains 14 juillet 2017

Interview avec Lee Fields & The Expressions à l'occasion du festival Musilac 2017

" La musique et nous sommes faits de la même chose. Nous sommes spirituels avant tout... " Lee Fields & The Expressions sont en tournée dans toute la France avec leur album " Special Night " sorti en 2016 sur le label " Big Crown ". Avec son cinquième album et presque 50 ans de carrière, Lee Fields chante sur scène ses sentiments avec une émotion palpable, une énergie rare et beaucoup de passion. Rencontre : "Je m'appelle Elmer Lee Fields. Je suis né en 1951 à Wilson en Caroline Du Nord dans une famille de quatre enfants. Ma mère nous a élevé mes frères et soeurs et moi avec tout l'amour et la générosité qu'elle possédait. C'était une femme forte avec un grand cœur et du caractère. Je me souviens d'un soir après le travail où elle était rentrée à la maison avec une guitare. J'avais six ans et mon grand frère sept. C'était l'été. La pluie battait son plein sur le toit de la baraque chargée de soleil et nous attendions notre mère avec impatience. À la vue de l'instrument, mon frère et moi avions bondis de joie ! C'était un événement ! Comme elle voyait que l'on se chamaillait un peu pour se la partager, elle nous avait dit : "Boys, plays in turn !" (Jouez à tour de rôle) et c'est ce qu'on a pris plaisir à faire tous... Lire la suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)

Critique écrite le 20 juillet 2017, par Lily Rosana

Aix-Les-Bains 13-16 juillet 2017

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours de folies que nous a offert la belle et grandiose programmation du festival dont on peut profiter les pieds dans l'eau. Retour sur 20 concerts qu'il ne fallait pas louper ! (Choisir était un exercice des plus difficiles, croyez-moi...)" Jeudi 13 juillet Lulu Gainsbourg : Assis devant son grand piano noir laqué, un chignon au sommet de sa tête et sous le soleil tapant, Lulu ouvre l'un des plus grands et attendus festival estival : Musilac. Sensible et harmonique, il chante les maux comme pour un remède contre la mélancolie. Il est accompagné de talentueux musiciens et de Jérémy Loucas, son ami de toujours. Il reprend " Tequila ", son dernier titre, soulignant : " Par un temps pareil, cela va nous rafraîchir un peu ". Les doigts de Lulu courent sur le piano qui résonne encore et encore à notre plus grand plaisir. Le ton est donné : ce sera le festival de la volupté. Last Train 4 jeunes dans le vent, des rythmes éclatés, une passion dévorante, des basses et des guitares hypnotiques : voici Last Train, la nouvelle génération Rock. Après... Lire la suite

Lee Fields and the Expressions

Critique écrite le 12 novembre 2014, par Lebonair

Le Trabendo, Paris 4 novembre 2014

Lee Fields and the Expressions en concert

Lee Fields, qui est l'artiste que l'on surnomme depuis des décennies "Le petit James Brown", est repassé en cette fin d'année en France lors d'une courte tournée de 6 dates et évidemment à Paris, au Trabendo, en ce mardi =4 novembre. Ce ne fut que du bonheur et bien plus encore ! Sa musique, trop souvent connue des seuls amateurs de Soul, nous vient tout droit des sixties. Depuis, l'Américain Lee Fields, né en Caroline du Nord, a connu des hauts (les années 70), une traversée du désert (les années 80 avec le disco) et, depuis le début de ce siècle, une étonnante renaissance artistique. Les sceptiques peuvent écouter les albums "My World" et "Faithfull man", publiés en 2009 et 2012 et bien entendu le très réussi petit dernier sorti cette année "Emma Jean" qui porte le nom de sa maman décédée en 1992. Souvent comparée à celle de James Brown, la voix de celui qui vient de célébrer ses 63 printemps demeure toujours d'une folle intensité. Par ailleurs, pour nos amis rockeurs, Emma Jean a été réalisé notamment à Nashville dans le studio de Dan Auerbarch la moitié des Black Keys. Ma soul sister m'accompagne ce soir et nous sommes très heureux de voir l'artiste et de pouvoir plonger en live dans son délicieux univers soul funk que... Lire la suite

Lee Fields & The Expressions

Critique écrite le 05 novembre 2014, par Chandleur

Trabendo, Paris 4 Novembre 2014

Lee Fields & The Expressions en concert

A la fin du show, Lee Fields tombe sa veste rouge aux manches lamées d'argent, et arpente la scène, son ring, heureux, le regard un peu hagard, comme un boxeur qui a enfin vaincu. Faut dire qu'il n'a pas ménagé sa peine, pendant un peu plus d'1 heure, bien poussé par ses jeunes musiciens New-Yorkais... Lee Fields, qui a longtemps combattu... Lire la suite

Lee Fields : les chroniques d'albums

Lee Fields And The Expressions : Faithful Man

Chronique écrite le 18/03/2012, par Pierre Andrieu

Lee Fields And The Expressions : Faithful Man

Après son excellentissime dernier album intitulé My World (en 2009, sur le label Truth & Soul), le vétéran soulman Lee Fields récidive en 2012 avec Faithful Man, épatante collection de morceaux gravés en compagnie de son divin groupe, le bien nommé The Expressions... Même s'il a débuté sa carrière discographique en 1969, Mr Fields propose aujourd'hui des titres hyper frais, du genre à réussir à allier un son admirablement vintage avec des touches actuelles et des thèmes éternels (la foi, l'amour, la perte d'un être cher... ). Surtout, la voix de l'étourdissant chanteur qu'est Lee Fields a l'immense chance de pouvoir se poser sur des compostions en béton et des arrangements proprement époustouflants. Les cordes vocales tombées du ciel du Monsieur se mélangent en effet à merveille avec des cuivres soyeux, des cordes très blaxploitation, des rythmiques imparables, des orgues bouleversants et des guitares qui claquent (parfois avec une pédale Wah Wah jouissive). Véritable dream team de la soul, les... Lire la suite

Lee Fields : My World

Chronique écrite le 15/03/2010, par Pierre Andrieu

Lee Fields : My World

"L'album My World de Lee Fields, c'est de la bombe soul bébé !" aurait pu déclarer un célèbre rappeur français désireux d'être en contact plus que rapproché avec ta mère... Sur ce disque illuminé par la voix d'or du vétéran Lee Fields (quel organe, mes amis !), les chansons semblent émaner d'un vieux disque des années 60 ou 70 ; grâce au groupe The Expressions - dont les membres ont déjà brillamment contribué aux disques d'Amy Winehouse et Sharon Jones & The Dap Kings, nous rappelle un fort à propos sticker placé sur la pochette -, le son vintage de l'époque a été admirablement recréé avec moult cordes langoureuses, rythmiques souples, cuivres enflammés, chœurs déchirants et guitares caressantes... Réussir à faire paraitre de petites merveilles comme ça au 21ème siècle, c'est une véritable bénédiction pour les fans énamourés... Lire la suite

Lee Fields : Vidéo