Accueil Leopold Skin en concert
Mardi 21 août 2018 : 11615 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.


Avec sa guitare (sèche ou électrique), son harmonica, sa voix dylanienne et ses morceaux folk/pop/rock captivants, Leopold Skin fait toujours bonne impression sur scène et sur disque. En toute simplicité et sans chercher à épater la galerie... Son virage plus rock a été parfaitement négocié. Ce qui donne des concerts en groupe plus musclés et psychédéliques.

Leopold Skin : vos chroniques d'albums
Site

Leopold Skin en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Leopold Skin : l'historique des concerts

Ve.

09

Nov.

2012

Lotus Plaza en concert
Lotus Plaza + Joseph Elm Leopold Skin | Lotus Plaza
Le Sonic - Lyon (69)

Di.

21

Août

2011

St Augustine en concert
Leopold Skin (Last Show Ever) + The Wendy Darlings, St Augustine, Zak Laughed & Dempster Highway St Augustine | Leopold Skin | Zak Laughed | Dempster Highway | The Wendy Darlings
Abbaye de Megemont - Megemont (63)

Sa.

14

Mai

2011

St Augustine en concert
Kutu Folk : St Augustine - Leoplold Skin St Augustine | Leopold Skin
Eglise - Beaulieu (63)

Sa.

07

Mai

2011

Faveurs de Printemps en concert
Pastry Case + Hospital Ships + The Delano Orchestra + Leopold Skin + ST Augustine + Zak Laughed Faveurs de Printemps | St Augustine | Leopold Skin | The Delano Orchestra | Zak Laughed | Pastry Case | Hospital Ships
Théâtre Denis - Hyères (83)

Me.

16

Mars

2011

Rum Tum Tiddles en concert
Rum Tum Tiddles + Leopold Skin Leopold Skin | Rum Tum Tiddles
Le Baraka - Clermont-Ferrand (63)

Ma.

15

Mars

2011

Rum Tum Tiddles en concert
Rum Tum Tiddles + Leopold Skin Leopold Skin | Rum Tum Tiddles
Antidote - Lyon 5eme (69)

Je.

10

Mars

2011

Leopold Skin - Gunter Carnaval La Péniche du pianiste - Lille (59)

Lu.

07

Mars

2011

St Augustine en concert
Leopold Skin, St Augustine, J.f.buy & Hayley Moore St Augustine | Leopold Skin
Le Sambre - Rennes (350)

Leopold Skin : les dernières chroniques concerts 12 avis

Evening Hymns + Leopold Skin + Summer camp

Critique écrite le 17 septembre 2010, par Pierre Andrieu

Point Ephémère, Paris 15 septembre 2010

Evening Hymns + Leopold Skin + Summer camp en concert

Soirée BimBamBoom plutôt réussie au Point Éphémère à Paris, avec à l'affiche la très belle folk rock pop de Leopold Skin, l'excellentissime duo folk canadien Evening Hymns et les rois de l'électro pop supra kitch de Summer Camp... Leopold Skin C'est à 20h30 précises que Leopold Skin commence son set en solo dans un Point Éphémère encore en train de se remplir - une tournure passe partout pour dire que les gens sont dehors à bavasser en buvant ou en mangeant près du Canal Saint Martin... La soirée de la veille, à domicile, à la Coopérative de Mai (" chez les bouseux ", pour reprendre l'expression pleine d'auto dérision de l'artiste), où Leopold Skin avait la chance de jouer en groupe a laissé des traces : le songwriter pensionnaire du label Kütu Folk Records semble beaucoup moins à l'aise qu'en temps normal. Ses superbes nouvelles chansons (publiées au mois de novembre sur un nouvel album très attendu) ont désormais " l'habitude " d'être interprétées avec des musiciens. Les réarranger pour une seule guitare électrique avec effet " écho cathédrale " semble un peu difficile... Difficile mais pas impossible, les morceaux étant composés de main de maitre (quelles mélodies !) et chantés d'une voix sidérante de beauté. Ce... Lire la suite

Christina Antipa + Leopold Skin + June Madrona

Critique écrite le 19 mai 2010, par Pierre Andrieu

Le Rat Pack, Clermont-Ferrand 18 mai 2010

Christina Antipa + Leopold Skin + June Madrona en concert

Réunion improvisée d'une secte de hippies en goguette à Clermont-Ferrand ? Soirée pour préparer une randonnée escalade dans le Parc Régional des Volcans d'Auvergne ? Meeting de la chorale d'une église évangéliste ? Gala de boys scouts straight edge ? Non, pas du tout ! Plutôt un concert folk rock au Rat Pack à Clermont-Ferrand avec deux pensionnaires américains du label français Waterhouse Records, les très " folk bucolique " Christina Antipa et June Madrona, avec en supplément de grand luxe, une prestation de Leopold Skin (de Kütu Folk Records) en version pop mâtinée de rock psyché... Christina Antipa Dès le début du très beau set de Christina Antipa (qui officie à la guitare et au chant), l'on se dit que la jeune femme, son bassiste, son batteur et sa choriste occasionnels (de June Madrona) ne vont pas nous donner envie de boire des litres d'alcool et de faire une bringue de tous les diables... Cela tombe bien, c'est mardi soir, on revient au Rat Pack après une longue pause provoquée par une programmation beaucoup moins fournie et on est ok pour passer une soirée intimiste et tranquille. Et bien, on sera servi au delà de nos espérances ! Christina Antipa et ses musiciens ont deux de tension, ils sont gentils,... Lire la suite

Frànçois & The Atlas Mountains + Leopold Skin

Critique écrite le 14 février 2010, par Pierre Andrieu

Le Rat Pack, Clermont-Ferrand 13 février 2010

Frànçois & The Atlas Mountains  + Leopold Skin en concert

Ahhh, la réjouissante soirée pop folk world que voilà ! Au programme, deux excellents groupes : Leopold Skin, en première partie, et Frànçois & The Atlas Mountains, en tête d'affiche. Un endroit sympathique et bien chauffé (dehors, c'est la tempête de neige depuis 4 jours, Clermont-Ferrand est désormais une ville entièrement blanche) : le désormais célèbre Rat Pack Club. Et pour couronner le tout un public enthousiaste et réceptif. Que demander de plus ? Leopold Skin C'est en power trio folk rock pop que le pensionnaire du label Kutü Folk, Leopold Skin se produit ce soir : Damien au chant et à la guitare électrique, plus Olivier de Garciaphone à la batterie et François de St Augustine à la guitare électrique et aux chœurs avec réverbe... Formée relativement récemment, cette "dream team" semble pourtant jouer ensemble depuis des années : la (sobre) rythmique est assurée de main de maître, les deux guitares se répondent admirablement et les voix s'entremêlent comme par magie. On tient là la formule idéale pour faire décoller le public au son de morceaux joliment déstructurés et admirablement psychédéliques... En s'affranchissant souvent des contraintes couplet/refrain/couplet/pont etc, Leopold Skin réussit à emporter... Lire la suite

The Delano Orchestra + Leopold Skin + St. Augustine + Pastry Case

Critique écrite le 22 septembre 2009, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 19 septembre 2009

The Delano Orchestra + Leopold Skin + St. Augustine + Pastry Case en concert

Nuit magiiiiique dans les murs de la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand avec les concerts des artistes du label Kutu Folk, St. Augustine, Leopold Skin, Pastry Case et The Delano Orchestra. Catherine Lara n'a pas été conviée - et c'est tant mieux -, mais en revanche ce sont 450 auvergnats (ou pas, et on s'en fout, la - future ? - circulaire de Brice Hortefuck demandant qu'on montre les cartes d'identité, les autorisations de séjour sur le territoire et les passeports à l'entrée des salles de concerts n'étant pas encore à l'ordre du jour, ouf !) qui se sont pressés dans le club de le Coopé pour cette soirée gratuite. Un auvergnat, ça va, mais quand ils sont aussi nombreux dans les rangs du public et à se succéder sur scène, vous imaginez les problèmes : chaleur, applaudissements, frissons de bonheur, cris de joie, convivialité et enthousiasme. L'on se sent presque en famille, en parfaite communion avec tout le monde (heu, sauf avec la blonde qui parle en hurlant)... C'est parti pour quatre concerts traversés par de nombreux instants de grâce. St. Augustine Très en voix, parfaitement soutenu par le violoncelle de la discrète Edwige et de temps en temps par des choeurs tutoyant les étoiles, François de St. Augustine... Lire la suite

Leopold Skin : les chroniques d'albums

Leopold Skin : I See Mountains

Chronique écrite le 19/11/2010, par Pierre Andrieu

Leopold Skin : I See Mountains

Deuxième album chez Kütu Folk Records pour Damien Fahnauer aka Leopold Skin, qui passe clairement à la vitesse supérieure avec un I See Mountains, plus mûr, plus électrique et plus original que le prometteur Leopold Skin & The Blue House Dandelions, paru en 2009 mais enregistré en 2008, avant une escapade très marquante au Canada dont on trouve des réminiscences ici. Le nouvel opus - dont les prises ont été réalisées dans le studio de Christophe Adam à Montferrand avec une Dream Team réunissant le propriétaire des lieux mais également des membres éminents de Garciaphone, St Augustine, The Delano Orchestra et Pastry Case à la basse, à la guitare, à la batterie, aux chœurs et au violoncelle - permet au jeune folkeux clermontois de dévoiler dix morceaux flambants neufs formant une œuvre à la fois intimiste, poignante, élégiaque et superbement teintée de psychédélisme pop folk rock... Si le résultat final gravé sur disque est légèrement en deçà des récentes prestations scéniques où l'album était joué en intégralité de manière époustouflante, il faut néanmoins lui reconnaitre une incroyable capacité à envoyer l'auditeur voler au dessus des nuages avec une vue panoramique sur les volcans d'Auvergne et les grands espaces canadiens ou... Lire la suite

Leopold Skin : & The Blue House Dandelions

Chronique écrite le 19/03/2009, par Pierre Andrieu

Leopold Skin : & The Blue House Dandelions

Joli recueil de folk/pop songs pour le songwriter de l'écurie Kütu Folk Records, Leopold Skin... Intitulé Leopold Skin and The Blue House Dandelions, ce disque bucolique et hors du temps est une preuve de plus de l'effervescence de la scène clermontoise ; il complétera d'ailleurs parfaitement la collection "folk classe" où figurent déjà St Augustine, The Delano Orchestra, Pastry Case et Zak Laughed... Toujours partant pour un trip sans retour en direction des sixties et des seventies, Leopold Skin propose une collection de chansons qui auraient pu être écrites à ces époques bénies. Enregistrées entre potes (avec la très bonne oreille de Christophe Adam pour veiller au grain) dans une maison bleue - mais sans inviter le très lessivé Maxime Le Forestier, ouf ! -, l'album respire la fraîcheur, les délicates odeurs folk boisées et la douce mélancolie... Armé d'une guitare très sèche, d'un harmonica distillant des mélodies accrocheuses et... Lire la suite

Leopold Skin : Road To The Country

Chronique écrite le 22/04/2006, par Pierre Andrieu

Leopold Skin : Road To The Country

Road to the country, le premier disque autoproduit de Leopold Skin, confirme tout le bien que l'on pensait du tout jeune songwriter folk/pop après l'avoir vu assurer une très bonne première partie pour Rufus Wainwright, en novembre 2005. Ce jour-là, tout seul sur scène avec sa guitare sèche, son harmonica, sa jolie voix et ses morceaux bien troussés, Leopold Skin avait impressionné une assistance qui attendait impatiemment le beau Rufus, retardé par les aléas du trafic aérien. Les 45 minutes proposées par le Clermontois bilingue avaient prouvé au public de la grande salle de la Coopérative de Mai que la valeur n'attend pas le nombre des années ; avec ses morceaux bien écrits (dans la veine de Bob Dylan, Donovan, Leonard Cohen, Neil Young et Herman Düne), sa belle assurance - malgré un trac quasiment palpable... Lire la suite