Accueil Lio en concert
Dimanche 17 décembre 2017 : 10602 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Lio revient à ses premiers amours: la pop-song indie truffée de rock et d'effets louches. Conçu avec le mystérieux groupe belge Phantom, elle reprend goût à la ballade arty et au psychédélisme sur un album qui renoue avec la fraicheur des styles: post Cramps, post Marie France mais tout près de Bijou.

Lio se présente :Née le 17 juin 1962 au Portugal, Lio, de son vrai nom Wanda Ribeiro de Vasconcelos, débute sa carrière de chanteuse en 1979 avec le tube "Banana Split", qui cultive son image de Lolita rebelle. En 1986, son travail de chanteuse s'impose sur sa carrière d'actrice, alors balbutiante. En effet, l'album "Pop Model" qui sort cette année-là est un triomphe, grâce à des titres comme "Les brunes comptent pas pour des prunes", "Fallait pas commencer" et "Je casse tout ce que je touche". Son répertoire tendrement insolent séduit le public et la critique. Au printemps 2000, elle consacre son nouvel album "Je suis comme ça" à Jacques Prévert. Elle y reprend de célèbres poèmes dont le plus fameux, "Les Feuilles mortes". Cet album lui donne l'occasion de chanter avec Guy Marchand. L'année suivante, elle monte sur la scène du Sentier des Halles pour interpréter ces chansons, accompagnée au piano par Mathieu Gonet et à l'accordéon par Alexandre Leitao. Elle renoue avec le succès.
Entre temps elle poursuit sa carrière cinématographique.

En 2009 l'ex-punkette tourne la page en revenant à ses premiers amours: la pop-song indie truffée de rock et d'effets louches. Conçu avec le mystérieux groupe belge Phantom, Lio reprend goût à la ballade arty et au psychédélisme sur un album qui renoue avec la fraicheur des styles: post Cramps, post Marie France mais tout près de Bijou, le groupe. Produit par Miam Monster Miam et mixé par Gilles Martin (Deus, Zita swoon, Venus, Girls in hawaii), ce nouvel album rend hommage au pygmalion historique (Jacques Duvall pour les textes) tout comme il honore l'éternelle jeune fille.
Troisième concept-album du backing-band belge de Phantom (Freaksville Rec.), après ceux de Jacques Duvall et Marie France, Phantom feat Lio est un retour aux sources.

Lio : vos chroniques d'albums
Site

Lio : l'historique des concerts

Ve.

25

Août

2017

Illac en Scène en concert
Festival Illac En ScÈne : Lio, FranÇois Feldman, Phil Barney, Plastic Bertrand, Jean-luc Lahaye, Patrick Juvet, Alain Llorca, Sloane Et Zouk Machine. Illac en Scène | Phil Barney | Zouk Machine | Jean-Luc Lahaye | Lio | Patrick Juvet | Plastic Bertrand | François Feldman
Les Badines - St Jean D'Illac (33)

Ve.

02

Oct.

2015

Lio - Hommage A Dorival Caymmi Salle des Carmes - La Rochefoucauld (16)

Je.

13

Août

2015

Show Annees 80 : Lio / Julie Pietri / Cataldo / Jamison Lio | JULIE PIETRI
Théâtre Robinson - Mandelieu la Napoule (06)

Ve.

13

Déc.

2013

Ultimate Breakers, Lio, Lylou Dallas, Mac Gregor Lio | Ultimate Breakers
Les 4 Eléments - Paris (75)

Ve.

28

Juin

2013

Lio : les dernières chroniques concerts 3 avis

Phantom Feat Lio

Critique écrite le 18 janvier 2010, par Sami

Poste à Galene - Marseille 16 Janvier 2010

Phantom Feat Lio en concert

Les samedis au Poste à Galène sont régulièrement placées sous le signe des années 80 mais on a pas forcément l'occasion d'y voir en chair et en os une de ses icônes. Si les Belges de Phantom m'étaient quasi inconnus, c'est bien la présence de Lio qui a éveillé ma curiosité. Une chance unique de la voir dans une petite salle, elle qui ne vient habituellement cachetonner à Marseille que dans le cadre de ces plateaux nostalgiques un peu effrayants au Dôme. Le concert commence sans elle, par un morceau instrumental en guise d'intro puis une présentation du leader du groupe, Benjamin Schoos qui chantera sur la plupart des premiers morceaux (assez moyens) avant de se faire plus discret, d'abord avec l'apparition (plus habitée) de Jacques Duvall. Ce dernier, dont on connaissait surtout les talents de parolier pour la miss, insuffle un coté blues à un set qui commençait plutôt garage façon Bijou avec solos de guitares parfois embarrassants. C'est pendant le duo "La fidélité" que la brune piquante déboule discrètement, au maquillage sombre et drapée dans une tenue punkette plus ample qu'à l'accoutumée. Les musiciens deviennent alors moins démonstratifs et nettement plus efficaces, distillant sans ménagement des mélodies... Lire la suite

RFM Party 80

Critique écrite le 10 octobre 2008, par Vand

Le Dôme - Marseille 09 Octobre 2008

RFM Party 80 en concert

Wooooow wooow wow... Rarement l'on aura autant apprécié un concept mercantile chez Massilia's Burning... Rendez-vous compte, tous les artistes que vous trouvez dans des bacs à 1€ dans la brocante du coin, datés d'entre 1980 et 1989 inclus, réunis pour une soirée spéciale au Dôme... La soirée débute mal, en allant chercher Gas (Zhou réformé pour cause de partiels) la Vandmobile choisit de se rappeler à mon bon souvenir. Elle qui depuis des lustres m'amenait sagement partout, va ce soir, sous l'émotion d'une soirée années 80, péter un joint de culasse... Ca m'rappelle une session vitrollaise d'anthologie... Bref, en rien gêné par ce contre-temps, on prend la Gasmobile, direction le Dôme où on trouvera vite fait une place. Les vigiles sont sympas, nous "fouillent" en deux secondes et balancent 2/3 conneries, bref, c'est détendu comme ambiance ! Nous voici dans la place forte. Un DJ est chargé de faire monter l'ambiance, il s'y emploie de la plus belle des manières, avec des tubes tels que Wake me Up, Sweet Dreams, La salsa du démon, besoin de rien envie de toi, L'aventurier... Je grince des dents quand je l'entends lancer un "vooous êteuh fatigués !", repris à pleins poumons par l'assistance, ben oui, niveau public c'est plus Rue... Lire la suite

RFM Party 80 (Emile et Images, Lio, Jean Pierre Mader...)

Critique écrite le 07 octobre 2007, par Gandalf

Dome de Marseille 06 octobre 2007

Oui oui je sais, y en a pour dire que c'est un truc de nazes, que c'est le neant musical francais, que c'est ridicule, etc etc... Passez votre chemin si c'est le cas, vous n'avez pas pigé grand chose à l'esprit de ces années là, et ce compte rendu sera un hommage à tous ceux qui comme ce soir au Dome, ont une nostalgie positive des 80s francaises, génération Top 50 ! On peut en dire ce qu'on veut, mais je vois mal une tournée des années 90 ou 2000. Car on a jamais du aussi bien faire la fête que dans les années 80. Et si les paroles ne brillent pas par leur originalité souvent, si les morceaux ne comportent pas 40 breaks à la minute, si c'est parfois trés concon, le but etait ailleurs. Et c'est pas pour rien que plus de 20 ans après, les foules se déplacent encore, et se rappellent des paroles, dansent sur les hits indémodables, une bonne harmonie joyeuse et bon enfant, sans prise de tronche. Dans un Dôme trés correctement garni (seuls les rideaux noirs des cotés les plus excentrés etaient de mise), de tous ages avec bien sur une majorité de trentenaires, je retrouvais avec ma Femme plein d'amis qui partagent ce bonheur des 80s. Dj Francky va assurer une première partie de vingt minutes, en balancant des dizaines d'extraits... Lire la suite

lio

Critique écrite le 02 juin 2001, par stephane sarpaux

Sentier des Halles - PARIS 27 Avril 2001

C'était super bien !Vous auriez tort de ne pas y allerlongue vie à toi , lioon t'aime comme tu es !ton plus GRAND FAN !!!

Lio : les chroniques d'albums

Phantom Feat. Lio : Phantom Feat. Lio

Chronique écrite le 17/12/2009, par Pierre Andrieu

Phantom Feat. Lio : Phantom Feat. Lio

Joli retour en toute simplicité pour Lio avec le groupe belge Phantom et le parolier Jacques Duvall sur le disque intitulé Phantom Feat. Lio... Toujours sexy, volontairement munuche et difficile à suivre (le désastre artistique de la Nouvelle Star avec les très peu crédibles et assoiffés d'argent frais Philippe Manoeuvre, Sinclair et André Manoukian, certes, mais aussi le très bon titre Les matins de Paris avec Teki Latex... ), la brune qui ne compte pas pour des prunes et qui aime les bananasplits (Mmmmm !) se jette joliment à l'eau sur les titres pop rock ‘n roll écrits (à deux exceptions près) par le parolier gainsbourien Jacques Duvall et composés par Phantom, c'est-à-dire Benjamin Shoos & co. Cette rencontre artistique avec ces Belges doués et rock ‘n roll, tout en étant fans de pop sucrée, met un bon coup de fouet bien placé (sur ses jolies fesses nues donc... ) à Lio, qui semble ravigotée, d'humeur badine et avoir une belle envie d'en découdre vocalement... Le chant - à la fois kitsch, émouvant, désuet et typé pop frenchy années 80 - de l'inimitable interprète d'Amoureux solitaires (une composition... Lire la suite