Accueil Little Big en concert
Vendredi 20 avril 2018 : 10732 concerts, 24950 chroniques de concert, 5210 critiques d'album.


Mélange d' influences, empruntant aux musiques traditionnelles et aux compositeurs de musique de film (Enio Morricone, Nino Rota, Danny Elfman, John Zorn). Son répertoire est un "folklorama" jazz qui le temps d'un concert nous fait voyager d'Est en Far-ouest... Un univers acoustique faisant la part belle aux guitares ainsi qu'à l'improvisation.
Rémy Jouffroy : composition, guitares folk et classique Stéphane Galeski : guitare électrique, mandole Jules Bernable : contrebasse Thomas Bourgeois : percussions (zarb, cajon, daff ...)
Influences:
musiques traditionnelles (des Balkans, des Andes, du Moyen Orient, Yiddish ...) musiques de film (western, "séries noires", Tarrantino ...) Jazz (John Zorn/Massada ...) Folk (Neil Young, Dylan ...) ...

Site

Little Big : les dernières chroniques concerts 2 avis

Little Big

Critique écrite le 09 décembre 2009, par Mcyavell

La Mesón - Marseille 5 décembre 2009

Little Big en concert

Nous voici donc, Bruno et moi, de fort bonne humeur après une première partie de soirée réussie (Philippe Renault), devant la Mesón, une des rares salles de Marseille qui commencent à l'heure. Il n'est en effet que 21 heures et Little Big joue déjà son deuxième titre. Nous sommes des garçons bien élevés et attendons debout dans l'entrée la fin de cette longue pièce pour traverser discrètement la salle. Le feuilleton s'appelle 1001 nuits. Nous en avons dû manquer une petite centaine d'épisodes mais le décor oriental et les quatre personnages donnent envie de rembobiner. La pièce suivante se nomme Apaisement. Apaisant indeed ! D'autant que nous avons pu trouver une place confortable, Bruno assis au premier rang, moi pas loin du bar. Ce groupe est né de la rencontre en 2005 de deux guitaristes. J'en connaissais un, Stéphane Galeski, dealer de frissons avec Kabbalah, je découvre l'autre. La guitare électrisée de Stéphane a encore des effets sur mon échine. Ils sont ici comme à la maison (prononcer "Mesón"). Bien qu'exclusivement instrumentale, leur musique polyglotte parle surtout espagnol. Et la guitare flamenca de Rémy Jouffroy repasse une couche de rouge et de jaune aux murs du lieu, habitués aux compás et... Lire la suite

Little Big et WAPI

Critique écrite le 16 février 2015, par Vinogradov

Transbordeur, Lyon 14 février 2015

Little Big et WAPI en concert

Un concert fou à Transbo! Lire la suite