Accueil Lofofora en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 10972 concerts, 24773 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Fers de lance de la scène rock énervé depuis plus de 15 ans, Lofofora garde son esprit et son intégrité. Ils envoient toujours la même énergie basées sur l'urgence, dans des compositions en français, nourries du contexte social et politique actuel.
Leur sixième album studio est produit par Laurenx Etxemendi, responsable du dernier album de Gojira.

Lofofora : vos chroniques d'albums
Site

Lofofora en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Lofofora : l'historique des concerts

Sa.

12

Nov.

2016

Le Tour du Pays d'Aix en concert
Lofofora + Harmonic Generator + Ricine Le Tour du Pays d'Aix | Lofofora | Harmonic Generator
Salle du 4 Septembre - Saint Cannat (13)

Sa.

30

Juillet

2016

Xtreme Fest en concert
Xtreme Fest #4 : Minsitry / Lofofora / Conan / The Decline ! / Siberian Meat Grinders / Andreas Et Nicolas / 7 Weeks / Alea Jacta Est / Kings Of Nothing / Stinky/ +1 à Annoncer Xtreme Fest | Lofofora | Ministry | 7 Weeks | Andreas & Nicolas | Kings Of Nothing | The Decline | Alea Jacta Est
Plein air - Parc des Titans - Le garric (81)

Di.

12

Juin

2016

Download Festival France en concert
Download Festival France 2016 - 12 Juin : Rammstein, Megadeth, Volbeat, Sabaton, Rival Sons, Trivium, Children Of Bodom, Lofofora, Last Train, Skindred, Skillet, New Years Day, Strange Bones, The Shrine Download Festival France | Megadeth | Children of Bodom | Lofofora | Rammstein | Trivium | Volbeat | Sabaton | Rival Sons | Last Train
Hippodrome de Longchamp - Paris (75)

Ve.

22

Avril

2016

Sa.

05

Déc.

2015

Ve.

04

Déc.

2015

Burning Heads en concert
Burning Heads + Lofofora Lofofora | Burning Heads
Le Temps Machine - Joué les Tours (37)

Sa.

07

Nov.

2015

Aborted en concert
Finale Angers Likes Metal : Aborted + Lofofora + Participants Aborted | Lofofora
Chabada - Angers (49)

Lofofora : les dernières chroniques concerts 61 avis

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein

Critique écrite le 14 juin 2016, par Philippe

Hippodrome de Longchamp, Paris 12 juin 2016

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein en concert

Arrivée en France du Download Festival, le gros machin metal de Live Nation, donc ? Personne n'est dupe, ce n'est pas de la philanthropie, l'idée est évidemment d'aller empiéter sur les terres des festivals existants dans le coin (Hellfest, Graspop...) et de faire quelques profits en plus en y faisant repasser les artistes déjà programmés au festival anglais du même nom. Si l'on a rien de particulier à reprocher à la qualité des installations et à l'ergonomie du festival, cette approche de type "relevé des compteurs", est quand même largement perceptible ! Bon, on passe sur le gobelet de 48 cl, la nouvelle mesquinerie à la mode, déjà observée à Rock en Seine l'an dernier. Mais le site web par exemple ? Dans un vrai festival, après coup, on vous remercie, on publie des photos, de la presse, de la vidéo. Ici, rien puisqu'il ne s'agissait que d'une billetterie et qu'il n'y avait déjà aucun vrai contenu préalable... Et que comme il y a eu 30 % de fréquentation de moins que prévu (oui, même avec 100 000 personnes !), il n'est pas du tout sûr que le festival ait de nouveau lieu sous cette forme ! Encore plus pénible, l'acheminement au site, impossible en voiture, très loin et malaisé en modes actifs (un cheminement piéton ? des garages à... Lire la suite

Lofofora + the Horny Bitches

Critique écrite le 13 octobre 2015, par sodis xiii

le Moulin, Marseille 08 octobre 2015

Lofofora + the Horny Bitches en concert

Novice dans le monde de la chronique, j'ai choisi pour ma première pige, une bonne soirée punk-métal avec à l'affiche les Horny Bitches, un quatuor féminin qui nous vient de Montréal, et surtout Lofofora vétéran de la scène métal française. Ce soir, ça va envoyer et il faut que je sois à la hauteur de l'évènement. Pour cela, je prépare mes petits papiers, mes crayons en bois d'origine suédoise et en avant pour le Moulin. Après un long trajet de.... 10 minutes et mon accréditation en poche, je rentre dans les lieux et là surprise... le concert va se dérouler dans le Club. Dommage, je me voyais revenir 17 ans en arrière où 1200 personnes avaient littéralement retourné la grande salle pour une soirée hardcore-punk des plus mémorables. Bon, je ne me laisse pas abattre et je vais me prendre une bière et attendre le début des hostilités. 20h15 : entrent en scène les Horny Bitches, un groupe de street punk qui balance une musique basique mais drôlement efficace. Ces quatre filles désaxées au look totalement débridé : cheveux bleus, mini-jupes, bas résilles déchirés, bras et cuisses tatoués, ne font pas dans la dentelle mais envoient du lourd. Loin des influences punk-californiennes façon Green Day ou Blink 182, ce combo puise son... Lire la suite

Lofofora + Jack Face

Critique écrite le 13 décembre 2011, par jorma

L'Usine Istres 8 décembre 2011

Lofofora + Jack Face en concert

Hop hop hop, Lofo pose ses flight case à l'Usine. Ca tombe bien, les amis, j'ai besoin de musique énervée en ce moment. Une petite dose de metal virulent ne pouvant pas nuire à la santé, en voiture Simone -enfin, non, en voiture Boris, là, en l'occurrence photographe du soir- et direction Istres donc, pour aller s'agiter un tantinet la nuque. Honnêtement, j'ai toujours suivi la carrière de Lofofora de -très- loin, et, du coup, je n'ai jamais vraiment été au fait de leur actualité ni de leur popularité. Surprise pour moi que de voir le show de ce soir se dérouler dans la petite salle. Je pensais naïvement que leur fanbase était plus importante que ça. D'autant que leurs visites dans la région ne sont pas si fréquentes. On se fait des idées parfois. Bon, satisfaction tout de même de constater que la salle était bien garnie, c'est toujours plaisant, qu'on soit dans le public ou qu'on soit sur scène. Garnie et réactive malgré une petite moyenne d'âge qui s'élève d'année en année chez les rockers et autres hardos. Ce soir, la tranche 30/40 était in da house. Ca se renouvèle pas bien vite, hein... c'est le même constat que mon ami Gandalf le Gras, euh le Gris, pour Morbid Angel. Coté musical, entrée en matière avec les... Lire la suite

(mes) Eurockéennes anciennes - Quelques concerts marquants 3/3 (2000-2002) : /2000 : Alanis Morrissette, -M-, Muse, Nine Inch Nails, Cranberries, Tryo, France Cartigny, Rita Mitsouko, Asian Dub Foundation /2001 : Skull, La Nef des Fous, Yann Tiersen, Les Têtes Raides, La Ruda Salska, The Young Gods, Tricky, Ben Harper & the Innocent Criminals, Nashville Pussy /2002 : The (International) Noise Conspiracy, Mclusky, Sinclair, Saïan Supa Crew, Archive, Noir Désir, Alec Empire, Guem, Miro, Astonvilla, Ska-P, Lofofora, Air, Chemical Brothers (Rammstein)

Critique écrite le 14 novembre 2007, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert 01 juillet 2000

(mes) Eurockéennes anciennes - Quelques concerts marquants 3/3 (2000-2002) : /2000 : Alanis Morrissette, -M-, Muse, Nine Inch Nails, Cranberries, Tryo, France Cartigny, Rita Mitsouko, Asian Dub Foundation /2001 : Skull, La Nef des Fous, Yann Tiersen, Les Têtes Raides, La Ruda Salska, The Young Gods, Tricky, Ben Harper & the Innocent Criminals, Nashville Pussy /2002 : The (International) Noise Conspiracy, Mclusky, Sinclair, Saïan Supa Crew, Archive, Noir Désir, Alec Empire, Guem, Miro, Astonvilla, Ska-P, Lofofora, Air, Chemical Brothers (Rammstein) en concert

La deuxième partie par ici (1997 - 1999) ! 2000 Troisième et dernier volet de cette petite monographie sérieuse (mais sans prétention) des "vieilles" Eurockéennes. Enfin de moins en moins vieilles, on n'est plus que 9 ans en arrière... En 2000, nous sommes allés au camping pour la dernière fois (enfin, à ce jour), pas parce qu'on aimait plus ça mais pour cause de bons plans hébergements ensuite...Et il faut souligner qu'il est dûr de retrouver le line-up complet (ni le site des Eurocks ni Wikipedia n'ont une très bonne mémoire de cette année-là). Pourquoi ? Mystère... Le mythologique bug de l'an 2000 serait-il quand même arrivé ? Auraient-ils programmé un artiste particulièrement difficile à assumer ? Naaaan, pas David Hallyday quand même, puisqu'il était déjà venu avant ?! En tout cas je suis sûr d'avoir raté Oomph (une sorte de sous-Rammstein, peut-être marrant en live) et Coldplay dont le monde s'est aperçu enfin en 2008 qu'ils vendaient du vent, tandis qu'ils m'ont toujours fait chier... Quel visionnaire non ? On a cependant du passer un moment en compagnie d'Alanis Morrissette, pas de quoi fouetter un chat mais un joli concert dans mon souvenir : une brune au sourire rayonnant, jouant bien et chantant juste, quelques... Lire la suite

Lofofora : les chroniques d'albums

Lofofora : LE FOND ET LA FORME

Chronique écrite le 02/04/2004, par Anthony

Mon préfére reste le premier mais rien à dire à part purement génial. Des textes poignants et une music surdimensionnel. Un style toujours propre à eux. Cet album est le seul CD dans ma voiture depuis deux mois. Merci à eux de m'apporter du plaisir et de me donner l'envie de...

Lofofora : LE FOND ET LA FORME

Chronique écrite le 11/10/2003, par omom

Les vieux de la vielles sont des valeurs sûre, même si ce dernier album n'est pas mon préféré, comparé au troisième album de watcha tombé dans un côté plus commercial et dénudé de style propre, le deuxième Enhancer décidement décevant, rien à dire. Si ce n'est bon des parfois un...

Lofofora : LE FOND ET LA FORME

Chronique écrite le 07/06/2003, par max

Tout simplement magique, comme d'ab !!! Félicitations à eux!

Lofofora : TOUS LES ALBUMS

Chronique écrite le 09/04/2003, par Fab

Je trouve que Lofofora est un groupe giga démentiel dont tous les albums sont superbement bien fait : le trou du con, le 1er album, Peuh, Dur comme fer, Le double CD live, Le fond et la forme, ils ont su rester dans leur style sans plonger dans la dérive comme Korn a fait. Leurs...