Accueil Loney Dear en concert
Mercredi 26 février 2020 : 10834 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Sans effets tapageurs, le Suédois Emil Svanangen aka Loney Dear fait de la folk mâtinée d'électro pop avec des ingrédients simples : voix poignantes, arrangements classieux et idées de chansons frappées du sceau de l'inspiration...

Loney Dear : vos chroniques d'albums
Site

Loney Dear en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Loney Dear : l'historique des concerts

Sa.

24

Fév.

2018

Me.

27

Sept.

2017

Di.

18

Nov.

2012

Ve.

12

Oct.

2012

Sa.

21

Avril

2012

Clap Your Hands ! en concert
Festival Clap Your Hands : Loney Dear + Paul Thomas Saunders Clap Your Hands ! | Loney Dear | Paul Thomas Saunders
Café de la Danse - Paris 11ème (75)

Sa.

25

Fév.

2012

Loney Dear El Lokal - Zurich

Sa.

18

Fév.

2012

La Route du Rock Collection Hiver en concert
Route Du Rock Collection Hiver 2012 : Baxter Dury, Elektronische Staubband (avec Yann Tiersen), Boom Bip, Loney Dear, Blouse, Magnetic Friends (Complet) La Route du Rock Collection Hiver | Yann Tiersen | Baxter Dury | Loney Dear | Boom Bip | Blouse
Salle Omnibus - St Malo (35)

Sa.

28

Janv.

2012

Loney Dear : les dernières chroniques concerts 3 avis

Baxter Dury + Loney Dear + Blouse + Caveman + Kim Novak (La Route du Rock Collection Hiver 2012)

Critique écrite le 23 février 2012, par Pierre Andrieu

L'Omnibus, Saint-Malo 17/18 février 2012

Baxter Dury + Loney Dear + Blouse + Caveman + Kim Novak (La Route du Rock Collection Hiver 2012)  en concert

Version hivernale du précieux festival ayant lieu en plein air au Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, tous les ans aux alentours du 15 août, La Route du Rock Collection Hiver se déroule en février dans la salle de l'Omnibus, qui peut accueillir 900 personnes... C'est dans ce lieu idéal pour proposer des concerts découvertes car à taille humaine, chaleureux et convivial que pour la 7éme année consécutive une flopée de groupes indé d'obédience pop, rock et électro se sont produits les 17 et 18 février 2012. Compte rendu subjectif et non exhaustif de ce que nous avons pu voir en live dans la fournaise (problème de climatisation ? ) de l'Omnibus en compagnie d'un public breton venu en nombre pour passer deux soirées bien classieuses : ©Nicolas Joubard Kim Novak Prestation professionnelle et carrée pour le groupe français Kim Novak le vendredi 17 février, malgré une tension notoire sans doute due au fait de remplacer New Build à la dernière minute et d'avoir à affronter la présence des caméras d'Arte Live Web, qui retransmettent en direct le festival. Même si le son est trop propre et clairement orienté vers la pop FM - ce qui n'est pas trop notre tasse de thé - , il faut reconnaître que ce quatuor basé à Caen a dans... Lire la suite

Herman Dune + Loney Dear + Collectif Kutu Folk + Zak Laughed + Mujeres + Declan De Barra + Lonely Drifter Karen + Southpaw (Festival Europavox 2009)

Critique écrite le 01 juin 2009, par Pierre Andrieu

Magic Mirrors, Clermont-Ferrand 31 mai 2009

Herman Dune + Loney Dear + Collectif Kutu Folk + Zak Laughed + Mujeres + Declan De Barra + Lonely Drifter Karen + Southpaw (Festival Europavox 2009) en concert

Dernière soirée réussie à l'occasion du Festival Europavox à Clermont-Ferrand, avec une flopée de très bon groupes évoluant entre folk et rock : le doué Zak Laughed, le très inspiré collectif Kütu Folk (The Delano Ochestra + Pastry Case + St Augustine + Leopold Skin), Herman Dune en version trio pour un bon concert, le sidérant Loney Dear, le surprenant Declan De Barra, les très rock et débraillés Mujeres, le cabaret folk de Lonely Drifter Karen et le rock de stade pompier de Southpaw, seule véritable déception de la soirée. Zak Laughed : d'une irrésistible fraîcheur... Alors qu'à la Coopé, c'est soirée électro jusqu'au bout de la nuit (avec Vitalic en tête d'affiche), les deux Magic Mirrors offrent quant à eux une très jolie programmation fortement teintée "folk", à quelques exception près... Zak Laughed et son groupe (basse, batterie, guitare électrique) lancent la journée à 18h30, avec un show case gratuit de fort bon aloi au Cabaret. En une demi heure chrono, Zak démontre que son statut d'artiste signé sur une maison de disques (Troisième Bureau, le label d'Orelsan) n'est absolument pas usurpé ; même s'il n'a que 14 ans, il écrit de superbes chansons qui accrochent l'oreille et restent en tête, des chansons... Lire la suite

Arcade Fire + Air + Klaxons + TV On The Radio + The Good The Bad and The Queen + Loney, Dear + Bikini Machine + Tryo (Eurockéennes de Belfort 2007)

Critique écrite le 11 juillet 2007, par Pierre Andrieu

Presqu'île du Malsaucy, Belfort 1er Juillet 2007

Arcade Fire + Air + Klaxons + TV On The Radio + The Good The Bad and The Queen + Loney, Dear + Bikini Machine + Tryo (Eurockéennes de Belfort 2007) en concert

Feu d'artifice final pour les Eurockéennes 2007, après deux belles journées vendredi (Marilyn Manson, Wu-Tang Clan, Les Rita Mitsouko, Amy Winehouse, Young Gods vs Dälek, Archie Bronson Outfit) et samedi (Queens Of The Stone Age, The Hives, Deerhoof, Blanche, Bassekou Kouyaté, Editors, Maxïmo Park)... La chaleur est au rendez-vous en ce dimanche 1er juillet et la pluie - qui s'invitera lors du concert final d'Arcade Fire - ne viendra pas doucher l'enthousiasme ressenti à la vue de la prestation enlevée des Canadiens... Malgré une affluence en baisse (80 000 spectateurs en 2007 au lieu de 100 000 en 2006), les Eurocks, même avec un peu moins de têtes d'affiche, restent incontournables sur le circuit des festivals d'été. Compte-rendu... Bikini Machine : La journée débute pour nous avec les Français de Bikini Machine qui se démènent pour faire bouger le public sous le chapiteau. Une jolie prestation, avec des morceaux électro rock bien funky et groovy, chantés tour à tour en français ou en anglais... A signaler : deux très bonnes reprises de Jacques Dutronc et des Sonics, exécutées par un groupe en perpétuel mouvement (les instruments passent de mains en mains... ). Tout n'est pas génial, mais l'ensemble est plutôt... Lire la suite

Loney Dear : les chroniques d'albums

Loney Dear : Dear John

Chronique écrite le 17/03/2009, par Pierre Andrieu

Loney Dear : Dear John

Nouveau disque magistral pour Loney Dear, débarrassé de la virgule dans son nom, mais pas du talent d'Emil Svanangen pour trousser des pop songs matinées de folk music épatante ou d'électronique élégiaque... Intitulé Dear John, le cinquième album (déjà !) de Loney Dear est un étincelant recueil de morceaux écrits d'une plume aussi mélancolique que gorgée d'une volonté échevelé d'embrasser la vie, ou carrément de fréquenter durablement la voûte céleste... Sans effets tapageurs, sans recettes putassières, le Suédois de Stockholm Loney Dear a construit son disque avec des ingrédients simples mais ô combien importants : des voix poignantes qui saisissant dès la première note, des arrangements classieux, des idées de chansons frappées du sceau de... Lire la suite