Accueil Lou Reed en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10758 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


A l'origine du mythique groupe The Velvet Underground avec John Cale & Co, Lou Reed reste une des références ultimes du rock. Sa carrière solo est à la fois fructueuse et chaotique, l'homme faisant ce que bon lui semble. Concerts en 2012. Lou Reed est mort le 27 Octobre 2013, R. I. P.

Lou Reed : vos chroniques d'albums
Site

Lou Reed en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Lou Reed : l'historique des concerts

Ma.

26

Juin

2012

Ve.

22

Juin

2012

Ardèche Aluna Festival en concert
Lou Reed + Julian Perretta + Izia + Shaka Ponk + The Elderberries + La Bestiole Ardèche Aluna Festival | Lou Reed | The Cranberries | Shaka Ponk | The Elders | Izia | La Bestiole | Julian Perretta
Sunelia Aluna Vacances - Plein Air - Ruoms (07)

Ve.

15

Juin

2012

Ma.

12

Juin

2012

Lu.

11

Juin

2012

Sa.

09

Juin

2012

Montereau Confluences en concert
Blue Öyster Cult + Anthony Kavanagh + Shy'm + Hubert-Félix Thiéfaine + Lou Reed Montereau Confluences | Lou Reed | Anthony Kavanagh | Hubert-Félix Thiéfaine | Shy'M | Blue Öyster Cult
Parc de Noues - Montereau (77)

Ve.

08

Juin

2012

Caribana Festival en concert
Caribana Festival : Dropkick Murphys + Lou Reed + The Specials + The Minutes + Pegasus + Stephen Marley + Lail Arad + Jennie Abrahamson Caribana Festival | Dropkick Murphys | Lou Reed | The Specials | Lail Arad | The Minutes | Stephen Marley | Pegasus | Jennie Abrahamson
Caribana Festival - Crans sur Nyon

Lou Reed : les dernières chroniques concerts 24 avis

Lou Reed - V.U. (Lollipop Tribute Fridays)

Critique écrite le 02 mai 2016, par Joshua

Lollipop Music Store, Marseille 29 avril 2016

Lou Reed - V.U. (Lollipop Tribute Fridays) en concert

Yeeha ! Un concert à Lollipop, ça faisait longtemps ! Enfin on a aperçu un showcase ou deux mais soit c'est papa qui les a chroniqués, soit on a pas pu bien écouter et donc on a oublié, désolé. Ah tiens, c'est de nouveau un concert hommage à un chanteur mort, zut, mais qu'est-ce qu'ils ont tous ? David Bowie est mort aussi (même que papa était tout triste) et même Emmyle (enfin je crois), le grand barbu à chapeau noir qu'on a en photo dans l'entrée à la maison ! Mais c'est pas du boulot ça les gars enfin ! Qui je vais aller voir comme légende moi quand j'aurai 18 ans si ça continue ? En tout cas il devait être très connu à Marseille ce Lou Reed, vu tout le monde qui est venu... Heureusement que j'avais pu boire mon sirop vert et gratter quelques cacahuètes au comptoir avant que ça soit aussi plein... Bon, comme papa m'a proposé qu'on se mette tout devant comme d'habitude au début, alors j'y voyais très bien même si le Lollipop était plein à craquer. Eh ! Faut pas me la faire parce que j'ai que 4 ans : j'ai tout de suite vu que c'était un peu la même bande que pour le concert hommage à David Bowie la dernière fois... Mais tant mieux ! Ils ont de beaux instruments et ils jouent très bien ! Et pas de batterie pour me casser les oreilles,... Lire la suite

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)

Critique écrite le 09 avril 2016, par Charliii

Philharmonie de Paris 3 avril 2016

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) en concert

Après une recherche désespérée de place pour ce concert unique, me voici à la Philharmonie de Paris pour voir John Cale et ses invités interpréter l'album The Velvet Underground and Nico à l'occasion de l'exposition "The Velvet Underground / New York Extravaganza". Comme prévu, le cadre est sublime. Dans la salle comble, le public est très éclectique - du septuagénaire en t-shirt "banane" d'Andy Warhol à l'ado accompagnant ses parents "car tu ne verras pas ça deux fois dans ta vie" - fébrile et quasi-silencieux, et ovationne John Cale et son groupe à leur arrivée sur scène. Les premières notes de "Waiting for the Man" résonnent, indiquant que l'ordre canonique de The Velvet Underground and Nico sera contrarié. Le public, connaisseur, fait savoir son appréciation et une satisfaction émue à écouter ce membre fondateur du Velvet jouer ce morceau emblématique d'un album culte comme peu d'autres dans l'histoire du rock. Un début calme, précis. On attend la suite. A notre plus grand malheur, on voit ensuite les dadais dégingandés des Libertines s'amener sur scène et entonner le moins accessible "European Son". A grands coups de riffs monotones, surfaits, accompagnés d'un clavier lourdingue, les deux clowns dénaturent cet hommage... Lire la suite

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel

Critique écrite le 09 juillet 2012, par Galoubet

Ruoms 22 juin 2012

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel  en concert

Festival Aluna : 22 Juin C'est la cinquième édition de ce festival qui se niche dans un grand camping ardéchois. La capacité a été portée à 20 000 festivaliers maximum par soir grâce à des travaux réalisés cet hiver afin d'aménager l'espace Jenifer où se situe la grande scène. Un petit espace avec des échoppes où sont vendus quelques productions locales permet également de s'alimenter en spécialités régionales et 'internationales' en payant avec la monnaie locale (l'Aluna : sorte de jeton en plastique de 1€ ou 0,5€). Pas forcément facile à échanger lorsqu'il y a du monde... s'il reste des jetons ! Pour se rafraîchir, bières et vin peuvent être également servis dans les quelques bars répartis autour de l'espace Jenifer. Les verres sont consignés et il vous en coûtera 1€ de plus lors de la première consommation... à vous de ramener le verre pour récupérer la consigne. Lors de la prestation de Manu Chao, il était néanmoins assez difficile de se déplacer avec tout ce monde... et boire un coup pouvait vite devenir une épreuve. L'organisation du Festival a vu grand cette année. Monter la capacité des spectateurs à 20 000 par soir n'est pas sans risques. Si les première (8000 pers. environ) et troisième (6000 pers. ) soirées se... Lire la suite

Lou Reed

Critique écrite le 13 juin 2012, par Kuntark

Olympia, Paris 11 Juin 2012

Lou Reed en concert

A la lecture des diverses mauvaises critiques concernant les derniers concerts de Lou Reed, j'étais un peu inquiet de me rendre à son concert du 11 juin à l'Olympia de Paris. Mes inquiétudes s'estompèrent dès l'arrivé du mythique bonhomme. Il créa tout de suite un contact sympathique avec le public, teinté d'une fierté de star du rock qui n'était pas pour me déplaire, dressant les poings en forme de salut et de victoire face aux acclamations du public. Mes inquiétudes disparurent dès le premier morceau ‘Brandenburg Gate' qui pourtant est issu de l'album Lulu que je ne connaissais pas, car j'avais retardé son écoute à cause des multiples mauvaises critiques. J'ai apprécié immédiatement ce morceau. Le son était puissant et de qualité. Il respirait plus une sensibilité à la Lou Reed qu'à celle de Metallica. Il nous offrit deux morceaux du Velvet Underground : Heroin et I'm Waiting for the Man (je dois convenir que ce morceau souffrit d'un son un peu confus, mais ce fut le seul). Bien sûr, il y eu trois autres morceaux de Lulu : The View, Mistress Dread et Junior Dad, qui ne me... Lire la suite

Lou Reed : les chroniques d'albums

THE VELVET UNDERGROUND : LOADED "FULLY LOADED EDITION"

Chronique écrite le 20/01/2004, par Pierre Andrieu

THE VELVET UNDERGROUND : LOADED

Publié initialement en septembre 1970, le quatrième album du Velvet Underground a bénéficié en 1997 d'une remarquable réédition par le label Rhino... On découvre enfin les versions non tronquées des immenses morceaux que sont Sweet Jane et Rock & Roll mais également de nombreuses démos ou prises différentes, ainsi que les premières versions de Satellite of love, I'm sticking with you et Ocean. Bien sûr tout cela était déjà présent dans le coffret Peel Slowly and See paru en 1995 et sur les albums posthumes du Velvet, VU et Another View, mais cette nouvelle édition de Loaded permet de replacer les choses dans le contexte de l'époque... Quand on découvre dans le livret... Lire la suite

Lou Reed : Perfect Night live in London

Chronique écrite le 27/05/1998, par Greg W.

De belles versions de "I'll be your mirror", "Perfect Day" ou "Vicious". Et des inédits dont il avait écrit la musique pour un opéra. En bref, un splendide petit album live de Lou Reed.