Accueil Lt-No en concert
Jeudi 15 novembre 2018 : 12517 concerts, 25243 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.


(Ex-Tetines Noires) Racines new wave tout en étant rock.

Lt-No en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Lt-No : les dernières chroniques concerts 11 avis

Les Tétines Noires

Critique écrite le 22 octobre 2018, par lol

Petit Bain, Paris 20 octobre 2018

Les Tétines Noires  en concert

Petit Bain accueillait l'un des concerts de la tournée de reformation des Tétines Noires. Derrière ce nom plus que discutable se cache l'un des groupes les plus inclassables et étrange de la scène underground rock française. A la fois indus, punk, gothique, glam, bruitiste, sa musique et ses shows déjantés ont marqué durablement le public qui l'avait vu sur scène à l'époque de ses "méfaits", au début des années 90. C'est donc plus de 20 ans après la sortie de son troisième et dernier album sous ce nom, et près de 15 ans après la sortie du dernier opus de leur émanation sous le nom de LTNO, que le groupe Les Tétines Noires se reformait pour reprendre son répertoire historique sur scène. C'est une salle bien remplie d'un public composé de fans historique du groupe, et d'une faune interlope typique des nuits de l'est parisien qui piaffaient d'impatience alors que le duo Dear Deer et son post punk sous haute influence de Joy division finissait honorablement le set de première partie. Le show commence par l'aménagement de la scène et la mise en place de bougies, de petites poupées blafardes et de tiges d'encens sur les caissons de retour avant que n'arrive sous un voile noir, porté comme un objet le pied de micro humain du groupe historique.... Lire la suite

KAOLIN+LTno+Zornik+Arkol

Critique écrite le 12 avril 2004, par xav

Le Splendid de Lille 18 Mars 2004

Concert : ARKOL', ZORNIK, LTno, KAOLIN Date : 18 mars 2004 Lieu : Le Splendid (Lille) Simplicité, authenticité, complicité : voilà ce que je retiendrai de cette formidable soirée (désolé pour les rimes en "-é"). Pour cette deuxième et dernière soirée de la toute 1ère édition du festival POP-ACCESS, qui aura vu défiler la veille les lillois de GuMMa, les belges de Girls In Hawaï et le canadien Hawksley Workman, c'est à des shows assurés par des artistes aussi jeunes que prometteurs, auxquels j'ai eu le privilège d'assister avec une centaine d'autres personnes. Les cinq membres du groupe français ARKOL' ouvrirent le bal à 19h, nous faisant découvrir leur 1er album "Vue imprenable". Leur musique pop-rock est à la fois tranquille et entraînante, et certaines mélodies au piano rappellent la fougue des bretons du groupe Merzhin. Leurs riffs accrocheurs accompagnés de paroles simples et directes font que leurs compositions s'enchaînent en autant de tubes imparables dont on ne se lasse pas, à l'image de "J'ai changé d'avis" et de "Vingt ans", promettant à cette jeune formation un avenir certain sur les ondes FM. Puis à 20h, c'est au tour des trois belges de ZORNIK de venir occuper la scène du Splendid ; les français d'ARKOL' nous ayant... Lire la suite

Lofofora + LtNo + Counterfeit (festival music session 2002)

Critique écrite le 06 décembre 2002, par metal@concertandco

Ninkasi Kao, Lyon 23 novembre 2002

Deuxième étape du festival Music Session 2002 au Ninkasi Kao. Ce soir : Counterfeit, LtNo et Lofofora. Commençons par les lyonnais de Counterfeit. Alors qu'on attend beaucoup de l'album à venir, ils ont pu présenter leurs nouveaux morceaux le temps d'une prestation très très efficace, bien plus qu'une semaine avant à l'Ovni (enfin ce ne sont pas les mêmes conditions..). Un set bien rentre dedans, avec un son énorme qui rend justice à des compos ultra-lourdes. Rodric et le reste de sa bande sont bien à leur fait sur scène et ont donné le meilleur d'eux. En guise de conclusion, un duo avec Martin des Stereotypical Working Class le temps d'une chanson, pour une fois au tempo un peu plus élevé, qui a encore montré un autre registre dans lequel Counterfeit excelle. A revoir l'année prochaine sur de grandes scènes, donc. Un peu de changement, le temps notamment d'installer une batterie kitchissime au possible revêtue de moumoute et voici LtNo sur scène, le seul des groupes de ce festival que je n'avais pas encore eu l'occasion de voir en concert. Bah LtNo, c'est tout bizarre, c'est plus de l'indus que du métal. Le... Lire la suite

Counterfeit + LTNO + Lofofora (Festival Music Session 2002)

Critique écrite le 26 novembre 2002, par Hk

Ninkasi Kao, lyon 23 novembre 2002

Il n'y avait qu'un groupe qui valait la peine ce soir-là au Ninkasi Kao, c'était LTNO et le valeureux leader Emmanuel, surprenant de par son rôle et ses prouesses. J'avais eu l'occasion de voir LTNO à Montpellier pour le Sriracha Tour et la performance de Emmanuel avait été faiblarde quelque peu perturbée par des metalleux en manque de boum-boum et de sensations fortes. Car LTNO c'est un indus... Lire la suite