Accueil La Maison Tellier en concert
Vendredi 15 décembre 2017 : 11129 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Epris de blues et de mélodies acoustiques, ces musiciens revisitent les sources américaine et anglaise du blues pour donner des compositions country-folk chantées en anglais comme en français. De doux héritiers de la tradition country folk américaine à la Dylan, et sur les pas de Calexico, Bonnie Prince Billy, Herman Dune.
La Maison Tellier, c'est un bordel, une nouvelle de Maupassant, mais aussi un collectif normand fondé en 2004 autour de Raoul et Helmut Tellier.

La Maison Tellier : vos chroniques d'albums
Site

La Maison Tellier en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

La Maison Tellier : l'historique des concerts

Sa.

12

Août

2017

Musicalarue en concert
Véronique Sanson, Deluxe, Naâman, Miossec, Ludwig Von 88, Melissmell, The Skatalites, Tha Trickaz, Bombes de Bal, Kognitif, Kimbala, La Maison Tellier, The Herbaliser Dj Set, Inigo Montoya, Mouse DTC ... Musicalarue | Véronique Sanson | The Skatalites | MéliSsmelL | La Maison Tellier | Bombes 2 Bal | Miossec | Naâman | Tha Trickaz | Deluxe | The Herbaliser
Les Cigales - Luxey (40)

Sa.

22

Juillet

2017

Festival le Grand Son en concert
Vianney + Jehro + La Maison Tellier Festival le Grand Son | La Maison Tellier | Vianney | Jehro
Chapiteau - Saint Pierre de Chartreuse (38)

Sa.

15

Juillet

2017

Musilac en concert
Musilac 2017 : The Lumineers, Justice, Dj Pone, Texas, Max Jury, Cocoon, Birdy, Vitalic Odc Live, Olivia Ruiz, La Maison Tellier ... Musilac | Texas | The Lumineers | La Maison Tellier | Justice | Vitalic | Max Jury | Birdy | Dj Pone | Cocoon | Olivia Ruiz
Esplanade du Lac - Aix les Bains (73)

Ma.

30

Mai

2017

La Maison Tellier Le Moulin - Marseille (13)

Ma.

25

Avril

2017

Sa.

08

Avril

2017

La Maison Tellier + Télégram Rocksane - Bergerac (24)

Ve.

07

Avril

2017

La Maison Tellier + Hildebrandt La Nef - Angoulême (16)

Sa.

01

Avril

2017

La Maison Tellier : les dernières chroniques concerts 9 avis

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations)

Critique écrite le 19 mars 2017, par Pirlouiiiit

Espace Montevideo, Marseille 12 mars 2017

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) en concert

Cette année le festival Gravitations couplé avec la presque fin de celui de Avec le Temps tombe en même temps que le Ccarnaval de la Plaine. Il a plu, ce matin mais ça n'a pas l'air d'avoir calmé les ardeurs des carnavalistes si j'en juge par la foule déguisé et déjà enfarinée que j'aperçois en haut de la rue d'Aubagne. La rue Vacon m'éloigne de cette fête là et m'approche donc d'une autre, plus sage mais tout aussi excitante. Pour cette (presque) clôture du festival (il y a encore une date avec Danyel Waro prévue un peu plus tard) Avec le Temps donc, Charlie O., La Maison Tellier, et Petit Fantôme, un joli plateau éclectique assez à l'image de ce qu'est devenu le festival depuis l'année dernière. La date affiche complet depuis belle lurette, il faut dire que les concerts ont lieu dans la salle du bas en configuration assise ! Après une courte intro de Fred Nevchehirlian (qui ne parlera pas de Gravitation) ce sera à Charlie O. d'attaquer sous le regard un peu surpris des gens qui voient débarqué pour la première fois ce bonhomme dans un costume délicieusement retro qui commence son set en enlevant une chaussure. J'avoue que j'ai été un peu surpris de voir programmer dans un festival de chanson française un artiste qui joue de... Lire la suite

La Maison Tellier

Critique écrite le 18 mai 2014, par Ysabel

Cargo de Nuit - Arles 16 Mai 2014

La Maison Tellier en concert

Après une petite dinette-tapas super sympa prise au resto du Cargo de Nuit, on part s'installer rapido dans la salle. Et il était tout juste temps, puisqu'ils entrent tous les cinq très vite sur scène ! Qui cela " ils " ?? Et bien la belle " famille recomposée " de La Maison Tellier, collectif normand peu banal tout droit venu de Rouen (bon sang ne saurait mentir... je dis ça, je dis rien), et qui ne passe pas assez souvent dans le Sud à mon goût !! (voilà, c'est dit). Une voix qui part seule, puis un banjo et une batterie qui viennent la rejoindre ... La Maison De Nos Pères commence. Des paroles en français, mais chantées d‘une voix presque un peu arabisante, par moment, sur ce premier morceau. Une musique pluridimensionnelle, qui semble prendre ses inspirations d'un peu partout. Du Folk accompagné d'une trompette ... Tout à la fois surprenant et envoûtant. Puis la contrebasse est troquée contre une basse. Et, lorsque les deux guitares viennent se joindre à elle et au cuivre, on se met vraiment à attendre le moment de l'affrontement final entre les deux héros, vous savez, celui de la fin du film, avec le sable qui vole à raz de terre ! Les lumières nous les font plus deviner qu'elle ne les éclaire et les premiers applaudissements ne... Lire la suite

La Maison Tellier

Critique écrite le 02 juin 2014, par Prakash

Le Poste à Galène - Marseille 15 Mai 2014

La Maison Tellier en concert

Reprise des chroniques pour moi, et en douceur avec La Maison Tellier qui est l'hôte du Poste à Galène ce soir. Et cette programmation me fait extrèment plaisir! Au niveau musical tout d'abord, j'ai toujours aimé la singularité de ce groupe dans le paysage musical français. Ensuite, ils sont haut-normands, de Rouen...comme moi...et leur premier album éponyme que j'adore me ramène au collège, en cours de français, et aux lectures de Maupassant pour l'ambiance et un peu Flaubert pour la profondeur et la précision des textes. À mon arrivée, je fus surpris par le monde présent, la salle était quasi pleine ce soir...on sent que les normands ont un vivier de fans dans le sud. D'après ce que j'ai cru entendre et lire sur le site de CnCo, leur dernier passage au PAG fut très remarqué. Malgré le fait que j'apprécie ce groupe, je n'ai jamais eû l'occasion de les voir...donc faute enfin réparée à 1000 bornes de notre ville de d'origine. Ouverture du concert avec un grand classique de la fausse fratrie Tellier, la maison de nos pères qui nous plonge tout de suite dans l'atmosphère saloon que cultivent les normands. Avec le chant d'Helmut Tellier et le banjo de Raoul Tellier, on est de suite mis au courant du déroulement de la soirée. On... Lire la suite

Lilly Wood and the Prick + La Maison Tellier

Critique écrite le 06 décembre 2010, par Flag

Passagers du Zinc - Avignon 3 décembre 2010

Lilly Wood and the Prick + La Maison Tellier en concert

Lilly Wood and The Prick Un froid glacial nous accueille devant Les Passagers du Zinc ce soir. La file d'attente interminable s'allonge le long de la façade et je crains déjà d'être tombé dans un nouveau piège. La procession d'adolescents (je n'ai rien contre les adolescents, mais il faut bien poser sa première impression, même fausse, sur quelque chose ou quelqu'un) me fait craindre une première partie douloureuse, à laquelle l'écoute rapide de Liliy Wood and The Prick sur le net ne m'aurait pas préparé. Je n'avais même pas lu la chronique de concert de Salon par Boby. Ca jacasse dur, ça chamaille parfois, ça chahute, ça fait crisser les pneus sur le parking, ça s'apostrophe de loin (le plus loin possible). Mon dieu, j'ai encore vieilli d'un jour ou deux ce soir... Le couloir, la salle sont bondés. Gaël à l'accueil me confie que 350 personnes aux Passagers, "ça fait finalement du monde". Je comprends "mais ça fait également du bien au moral".  L'ambiance grimpe instantanément lorsque le groupe parisien monte sur scène. Lilly n'existe donc pas que sur les ondes ou les écrans, mais en chair et en os. Yyyyeahhhhhhh !!!! Hurlements, acclamations, sifflets. Foule de têtes (é)mèchées en délire. Je me prête à l'ambiance et me... Lire la suite

La Maison Tellier : les chroniques d'albums

La Maison Tellier : L'art De La Fugue

Chronique écrite le 19/04/2010, par Mcyavell

La Maison Tellier : L'art De La Fugue

Ils ont étrangement le même nom : Raoul, Helmut, Alphonse, AH!lexandre et Léopold Tellier. Ils fréquentent sans doute la même maison... Ils ont peut-être le même barbier. Ils ont certainement des goûts musicaux variés qui contribuent à la diversité de ce troisième album, L'Art De La Fugue. De la chanson à textes - particulièrement soignés - à la berceuse en passant par le blues, la country, le folk voire la britpop, la palette est étendue. La plus grande partie du voyage a toutefois lieu au milieu des grands espaces. Car les images surgissent des instruments. Vous n'y pouvez rien, c'est ainsi. De la... Lire la suite