Accueil Malakwa en concert
Dimanche 25 août 2019 : 11581 concerts, 25628 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Indus-electro-punk. Un trio sauvage d'une énergie quasi épileptique tout droit sorti d'un univers crade-chamanico-fétichiste aux influences telles que Ministry, Atari Teenage Riot ou Skinny Puppy.
Trio sauvage d'une énergie épileptique plus une machine, tout droit sortis d'un univers étrange schamanico-fétichiste. Mat (chant/ machines) et Flux (guitare/synthé), ont commencé à jouer ensemble il y a à peu près 4 ans avec diverses formations, mais c'est véritablement en 2005 que Malakwa est né. Beats synthétiques, voix torturée, guitare, basse et synthé, le style est plutot difficile à déterminer: "électrogrunge" pour le coté crade et noisy, les larsens dans tout les sens et sans modération, "electropunk" pour les textes, les idées ou bien indus ?
Malakwa arpente les routes de France et d'ailleurs (Allemagne, Suisse...) à la recherche d'émotions toujours plus fortes et pour des shows de plus en plus extrêmes... Lumières noires et inquiétantes, os, crânes et poupées vaudou jonchent la scène où se meuvent 3 drôles d'individus qui cherchent à renouer avec leurs instincts dans une société qui ne le permet plus et dans laquelle ils cherchent une place... car "celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme".
Influences:
THE PRODIGY, THE BLOODY BEETROOTS, SKRILLEX, ALL LEATHER, AMBASSADOR 21, IGGY POP, NIVEAU ZERO,

Malakwa : vos chroniques d'albums
Site

Malakwa en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Malakwa : l'historique des concerts

Sa.

10

Déc.

2016

Little Big en concert
Little Big + Malakwa Malakwa | Little Big
Le Rat's - Puget-sur-Argens (83)

Sa.

16

Juillet

2016

Malakwa + Blobfish Killer Le Molotov - Marseille (13)

Di.

05

Avril

2015

Mysterium : Malakwa - BAK XIII - Dolls Of Pain Malakwa | Dolls of Pain
Le Poste à Galène - Marseille (13)

Ve.

13

Fév.

2015

Little Big + Malakwa Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

15

Nov.

2014

Sa.

03

Mai

2014

Iraka en concert
Iraka + Malakwa + Anger in the Reward system Malakwa | Iraka | Anger in the Reward system
L'Escale - Aubagne (13)

Ve.

04

Oct.

2013

Punish Yourself en concert
Punish Yourself + Malakwa Punish Yourself | Malakwa
Le Korigan - Luynes (13)

Ve.

28

Juin

2013

Malakwa : les dernières chroniques concerts 2 avis

Malakwa + Blobfish Killer

Critique écrite le 18 juillet 2016, par Elsa Mazzella

Molotov Marseille 16 Juillet 2016

Malakwa + Blobfish Killer en concert

Ce concert devait être l'occasion d'une date entre copains et c'est une toute nouvelle asso Nothing Booking qui a relevé le défi de l'organisation au Molotov. Malgré le week-end de pont juilletiste, le public était au rendez-vous ce samedi soir ! Il y avait des têtes souvent croisées depuis ces dix dernières années et des nouvelles. Bref, le Molotov était ampli de monde, de chaleur, de bière et de bonne humeur. C'est Blobfish Killer qui attaque avec Bleu en front man énergique et charismatique. J'avoue qu'à la base j'allais voir les bons vieux potes de Malakwa mais je me suis totalement laissée embarquer par ce bon vieux rock aux reflets post punks et aux odeurs de binouse arrosée de gros riffs de guitare. Le groupe balance des morceaux agressifs entremêlés d'humour et de câlins. Le public est conquit et la bonne ambiance a déjà envahi la salle. Après une pause clopes-bières-pipi, les premières notes de l'electribe de Malakwa retentissent. Le public accourt devant la scène. C'est avec un nouveau line-up que Malakwa fait son show ce soir : Flu (guitare, voix) et Mat (chant lead, electribe), les deux membres... Lire la suite

Rossignol Genocide + Malakwa

Critique écrite le 21 mars 2010, par vand

Embobineuse - Marseille 13 Mars 2010

Mon dernier souvenir de l'Embob', c'est une soirée avec Jean-Louis Coste, garçon au profil psychologique -admettons-le- très chargé. Ce soir c'est supposé être plus conventionnel, même si au final je n'en ressortirai pas toujours indemne, comme chaque soirée là-bas. Faut dire que Rossignol Génocide, comme ça, à froid, sans préparation psychologique (et physique, allez), c'est "costaud". La faute probablement à ce saxo qui va être torturé, détourné par son possesseur, accompagné lui-même par un sampleur qui va user ses potards à la façon d'un épileptique, au rythme d'un dernier larron, équipé d'une guitare électrique torturée avec l'aide de divers instruments, parmi lesquels on n'a recensé aucun médiator. Du solide moi j'vous l'dis. Au... Lire la suite