Accueil Manu Théron en concert
Samedi 24 août 2019 : 11646 concerts, 25625 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Avec Gacha Empega, Lo Cor de La Plana ou seul, il a su revitaliser la tradition des chants occitans pour les faire évoluer et rajeunir.

Manu Théron en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Manu Théron : l'historique des concerts

Ma.

30

Avril

2019

Di.

31

Mars

2019

Siska en concert
Ayma - Hakim Hamadouch All Friends + Tropicold Siska | Hakim Hamadouche | Ed Hosdikian | DJ L'Amateur | Manu Théron | Why Pink | Sam Karpienia | Gildas Etevenard
place des Danaïdes (13)

Sa.

26

Janv.

2019

Sam Karpienia en concert
Fantazio, De La Crau, Manu Théron Sam Karpienia | Manu Théron | Fantazio
La Déviation - Marseille (13)

Ve.

07

Déc.

2018

Sa.

01

Déc.

2018

Sa.

28

Avril

2018

Ve.

20

Avril

2018

Manu Théron : les dernières chroniques concerts 20 avis

Térounet & Maquétou (festival les Z'inos)

Critique écrite le 08 décembre 2018, par Pirlouiiiit

Leda Atomica Musique, Marseille samedi 01 décembre

Térounet & Maquétou (festival les Z'inos) en concert

Après le superbe concert de Gildas Etevenard, Pascal Charrier et Philippe Lemoine à la Meson me voilà d'un coup de vélo dans la rue St Pierre direction Leda Atomica Musique. Par rapport à tout à l'heure (avant le concert de la Meson) tout est calme. Tant mieux. Je gare mon vélo. je toque à la porte. Le concert a déjà commencé bien sûr. Je cogne au carreau. On m'ouvre. Me revoilà dans l'antre singulière de L.A.M. La dernière fois c'était pour la dernière édition du festival Les Inovendables (puisqu'à partir de cette année le festival change de nom pour s'appeler Les Z'inos ) pour le premier concert de De la Crau qui n'avait pas encore tout à fait trouvé son nom. Ce soir il s'agit d'un autre work in progress puisque le duo Henri Maquet - Manu Theron n'avait pas encore trouvé son nom au moment de l'impression des programmes et de la com' du festival. Ces deux-là je les ai déjà vu séparément (Deltasonic pour le premier, Lo Cor de la Plana, Gacha Empega, Chi na na poun, Sirventes, et plein d'autres trucs pour le second) et je les ai déjà vu ensembles au sein de Polyphonic System dont il font partie avec Ange B et Clement Gauthier (et dont le premier album ne va pas tarder à sortir). Donc Henri à gauche à la (petite) guitare... Lire la suite

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion, David Lafore, Manu Theron, Sam Karpienia, ...

Critique écrite le 30 avril 2018, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 28 avril 2018

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion, David Lafore, Manu Theron, Sam Karpienia, ... en concert

Voilà typiquement le genre de concerts que j'aime : un de ces concerts où je connais les artistes mais pas les morceaux et où je sais qu'il va se passer quelque chose. Ce n'est pas la première fois que je viens à une Carte Blanche à Hakim Hamadouche, c'est même au moins la 3ème fois. La première c'était déjà à la Meson en 2012 (on y avait croisé Rachid Taha, Manu Théron, Philippe Forcioli, Raymond & Bastien Boni) , la deuxième c'était au JAM en 2016 (on y avait croisé Ed Hosdikian et Ahmad Compaoré - donc Oriental Fusion -, Philippe Forcioli, Francis Livon, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, et Bernard Abeille). Cette fois encore il s'agit d'une carte blanche sur deux soirs. Le premier (vendredi) autour de son quartet (composé de Christine Roch, Guy Roch, et Edith Begout) avec comme invités Jean Marc Montera et Ed Hosdikian et le lendemain autour du trio Oriental Fusion (Ahmad Compaoré, Ed et lui) et Manu Theron et David Lafore comme invités. J'avoue que c'est la présence de ce dernier qui m'a fait changé mes plans du week end (nous ne devions pas être à Marseille) ... tellement j'étais curieux de voir ce que ça pouvait donner le mélange Lafore - Hamadouche. Aucun doute que Hakim... Lire la suite

Amorchestra

Critique écrite le 24 février 2018, par Pirlouiiiit

Cartonnerie, Friche Belle de Mai, Marseille 17 février 2018

Amorchestra en concert

Comme je l'expliquais en fin de chronique précédente si nous n'avions pas croisé Gilles et Alice à la sortie de l'Embobineuse nous serions allés direct au 47 le lieu, mais après qu'ils nous eussent rappelé l'existence de ce concert gratuit (payé par nos impôts rectifierait à juste titre le pinguin s'il lisait ces lignes) à la Cartonnerie c'est là que nous nous rendrons. En arrivant je vois sur une affiche qu'il y avait en fait des concerts tout l'après midi avec notamment Gari Greu ou encore Isaya. Bon je n'aurais surement pas pu venir mais quand même s'ils avaient pensé à l'annoncer sur Concertandco je me serais fait une joie de le relayer via la newsletter Liveinmarseille ... Bref nous traversons le bas de la Friche (il y a plutôt du monde), passons devant les tables (tiens les préfabriqués sont partis) et nous entrons dans la cartonnerie sans faire tout le tour. La première chose qui me saute aux oreilles c'est le son qui n'est franchement pas top (je retiendrai même le terme de "concert bouillie" entendu de la bouche de celui à qui j'avais demandé s'il se sentait d'en faire la chronique. Donc je m'y colle, et sans déplaisir car ce que j'ai vu et entendu (en m'approchant le son n'était pas si mauvais). Ce concert sous le nom... Lire la suite

Manu Théron (Le Tombeau Suspendu)

Critique écrite le 20 décembre 2016, par pirlouiiiit

le Non-Lieu, Marseille 09 décembre 2017

Manu Théron (Le Tombeau Suspendu) en concert

Entre les deux mon coeur balance. Ce soir j'hésite entre 2 concerts de 2 artistes proches, dans 2 salles que j'aime beaucoup même si je ne les fréquente que très rarement ... En effet ce soir Manu Theron passe en solo au Non-Lieu, alors que Henri Maquet (son collègue de Polyphonic System) passe lui sous le nom de Delta Sonic à l'Ostau dau Pais Marselhes. Apprenant que Céline a prévu d'aller voir Manu (sachant donc que je dispose de quelqu'une là bas pour me prévenir quand ça attaque) je commence par aller à l'Ostau ... où les choses semblent bien loin d'être sur le point de commencer. Direction donc le Non-Lieu puisque Henri m'a averti qu'ils avaient plus ou moins convenu que Manu attaquerait tôt. Le programme du solo de ce soir s'intitule donc Le Tombeau Suspendu. Et comme nous l'expliquera Manu en intro, " Le Tombeau poétique est un genre littéraire qui trouve ses origines dans les épitaphes grecques " (ces mots ci sont ceux de wikipedia pas ceux de Manu que je n'ai pas eu le temps de noter). Bref en d'autres mot des éloges de tous ces poètes et troubadours occitan qu'il affectionne temps et a toujours célébré que ce soit au sein de Gacha Empega, du Cor de la Plana ou de la plupart des formations à géométrie et durée variables... Lire la suite