Accueil Marcel Kanche en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 11000 concerts, 24773 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.


Musique étrangement rock, violemment sombre et des textes sacrément bien écrits. La voix grave, les textes ultra désespérés et les arrangements minimalistes et originaux (entre rock et chanson habitée par des chœurs féminins envoutants) tranchent avec la chanson française d'aujourd'hui. Un univers poétique proche de Tom Waits ou de Ferré.
Auteur-compositeur-interprète (chant, guitare, mandoline), Marcel Kanche est de ceux qui sont dans l'ombre des "grands". Il est, entre autre, parolier pour Alain Bashung ou M "Qui de nous deux". À raison d'un disque tous les trois ans, Marcel Kanche écrit également pour lui même et dévoile un univers poétique proche de Tom Waits ou de Ferré.

Site

Marcel Kanche en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Marcel Kanche : l'historique des concerts

Sa.

04

Nov.

2017

Sa.

21

Janv.

2017

Marcel Kanche, Fred Roudet, Bruno Tocanne Café de la Maison du Peuple - Saint Claude (392)

Sa.

21

Nov.

2015

Marcel Kanche TRain Théâtre (26)

Ve.

23

Oct.

2015

Sa.

15

Nov.

2014

Ve.

14

Nov.

2014

Je.

20

Fév.

2014

Marcel Kanche & I-Overdrive Trio Pannonica - Nantes (44)

Je.

20

Fév.

2014

Marcel Kanche & I Overdrive Trio Salle Paul Fort - La Bouche d'Air - Nantes (44)

Marcel Kanche : les dernières chroniques concerts 4 avis

Marcel Kanche & Interstellar Overdrive Trio (Festival Avec le Temps)

Critique écrite le 25 mars 2013, par Sebsousladeferlante

Café Julien - Marseille 21/03/2013

Marcel Kanche & Interstellar Overdrive Trio (Festival Avec le Temps) en concert

Marcel Kanche accompagné du Interstellar OverdriveTrio: Philippe Gordiani (guitare électrique) Bruno Tocanne ( batterie, percussions) Remi Gaudillat (trompette, bugle) interprète Léo Ferré au Café Julien dans le cadre du festival Avec Le Temps (célèbre morceau du grand Léo), festival probablement organisé en l'occasion de la 15ème édition du printemps des poètes. Mes raisons d'assister à ce concert étaient claires : Ferré et l'album The Piper At The Gate Of Down des Pink Floyd, certainement les deux choses les plus jouées par chez moi fut un temps, Interstellar Overdrive étant un titre culte de cet album fondateur (on se répète mais on ne refait pas l'histoire). Le choix du nom de baptême du trio n'est évidement pas anodin lorsqu'on sait qu'ils ont enregistré un disque d'arrangements personnels de quelques morceaux de feu Syd Barret (Shine On You Crazy Diamond, R.I.P) en carrière solo et en collaboration avec le Floyd. Les textes du disque de Marcel Kanche & l'Iterstellar Overdrive Trio intitulé Et vient un mec d'outre saison sont tirés des albums de Ferré "période" après 1970...comme Amour anarchie, La solitude, Et...Basta, Je te donne, La frime, L'opéra du pauvre...quand les chansons de ferré furent... Lire la suite

Christophe Isselée + Marcel Kanche (festival Gravitations #0)

Critique écrite le 27 avril 2009, par Mystic Punk Pinguin

La Meson - Marseille 23 avril 2009

Christophe Isselée + Marcel Kanche  (festival Gravitations #0) en concert

Premier soir du festival Gravitations à l'occasion de la sortie de Monde Ancien, Monde Nouveau, le disque de Nevchehirlian. Ce soir, il laisse la place à Christophe Isselée, guitariste de Vibrion (entre autres projets) et Marcel Kanche avec qui Fred a échangé des textes. Et vu que ça se passe à la Meson, une salle dont la qualité d'accueil n'est plus a prouvé, on se dit qu'on ne pouvait rêver meilleure introduction. J'ai toujours aimé le touché de guitare de Christophe Isselée, dans Vibrion, mais aussi à chaque fois que je le croisais au grès de ses rencontres. je me souviens d'un moment magique lors d'un concert de soutien à CQFD à la Machine à Coudre, où il jouait en duo avec un joueur de kora. Du pur bonheur. Ce soir, nous allons avoir droit à du work-in-progress qu'il va jouer sur scène, sous l'insistance de ses amis. Toujours ce toucher délicat, ses cordes à peine caressées de ses ongles. Voix assez éthérée, que ce soit en français, anglais ou chant d'Afrique, pour des textes humanistes, notamment sur les femmes. Un très bel instrumental autour d'un refrain/onomatopées africaines, toujours cet impression de légèreté, en apesanteur, surligné par l'apparence quasi elfique de Christophe. Musicalement, on navigue entre... Lire la suite

Rodolphe Burger / Marcel Kanche

Critique écrite le 27 avril 2008, par Chloro Phil

Cargo de Nuit - Arles 25 Avril 2008

Les musiciens de moyenne montagne Soirée très attendue que ce vendredi 25 Avril 2008, et ce, à double titre. Déjà, j'allais découvrir sur scène un artiste plus tout jeune mais découvert très récemment... Enfin en ce qui me concerne, puisque je ne connais Marcel Kanche que depuis son avant-dernier album : "Vertiges des Lenteurs". Ensuite, j'allais revoir pour la énième fois Rodolphe Burger, le géant des Vosges, près de quinze ans après mon premier concert de Katonoma. Et pour couronner le tout, ces deux-là côtoient et collaborent à l'occasion avec les acteurs des meilleurs albums français de ces dernières années comme, entre autres, Alain Bashung ! Va Chevalier Marcel Kanche, un jeune auteur compositeur inconnu ? Que nenni ! MONSIEUR Marcel Kanche habite la scène musicale depuis presque 30 ans. Et si je dis "Monsieur", c'est qu'au travers de groupes punks sophistiqués et expérimentaux (comme "Un Département"), il jouera avec Fred Frith, les Rita Mitsouko, ou encore Père Ubu... La légende raconte même qu'alors que lui et son groupe en assuraient la première partie, il vola la vedette, dans un club de New-York, à (excusez du peu) Alan Vega ! Et puis Marcel Kanche n'est pas totalement inconnu, puisque c'est lui qui a écrit le tubesque... Lire la suite

Rodolphe Burger + Marcel Kanche

Critique écrite le 08 mars 2008, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 5 mars 2008

Soirée classieuse à la Coopé avec Marcel Kanche et Rodolphe Burger, deux artistes français aux univers singuliers : jamais très loin de Serge Gainsbourg mais toujours à mille lieux des sentiers battus... Marcel Kanche : Le spectacle commence avec une heure de concert de Marcel Kanche et de ses excellents musiciens (chœurs, violon, violoncelle, guitare électrique... ). La noirceur du premier morceau - interprété au piano par Monsieur Kanche - a de quoi donner le tournis... L'auditeur hésite un instant à plonger dans l'océan de noirceur que les musiciens et leur leader créent de toutes pièces avec talent, avant de se laisser aller corps et âme dans cette musique étrangement rock, violemment sombre et ces textes sacrément bien écrits. La voix grave (qui évoque parfois Alain Bashung), les textes ultra désespérés et les arrangements minimalistes et originaux (entre rock et chanson habitée par des chœurs féminins envoutants) tranchent avec la chanson française d'aujourd'hui : c'est véritablement enivrant de se laisser submerger par les morceaux pleins d'aspérités et de vécu de... Lire la suite