Accueil Marie Braun en concert
Vendredi 20 juillet 2018 : 12124 concerts, 25100 chroniques de concert, 5220 critiques d'album.


Jamais saxophone baryton n'aura été aussi léger que dans les mains de cette danseuse.

Marie Braun en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Marie Braun : les dernières chroniques concerts 3 avis

Jazz A La Tour 5/5 : La Fanfarine

Critique écrite le 20 août 2010, par mcyavell

Château de la Tour d'Aigues 15 août 2010

Jazz A La Tour 5/5 : La Fanfarine en concert

Terminé le Festival Jazz A La Tour ? Pas tout à fait. Nous sommes conviés en ce dimanche midi à un pique-nique animé par La Fanfarine, fanfare élégamment déambulatoire. Elégante, elle l'était bien plus l'année dernière au Charlie Jazz Festival. Elle y était alors à majorité féminine. Exit Alice et Emmanuelle, virilement remplacées. Mais la belle Marie Braun fait toujours virevolter son saxophone baryton sous sa voilette noire et ses gants blancs. Les titres aussi entraînants que Gepetto sont encore présents, le répertoire klezmer plus que jamais. Les percussions sont devenues plus élaborées grâce au lourd harnachement de Nicolas Pellier. L'arrivée d'une trompette apporte une plus grande diversité d'instruments. L'enrobage théâtral est toujours là avec la sollicitation du public. Mais il est moins axé sur le charme et a glissé vers le théâtre de rue : les percussions se chamaillent avec la clarinette, la trompette fait des chatouilles aux enfants, la chenille d'instruments parcourt aléatoirement la prairie. La Fanfarine : Marie Braun : saxophone baryton / Nicolas Pellier : percussions / Guillaume Grenard : trompette / Mathieu Guerret : saxophone soprano / Jean-Louis Marchand : clarinette La Fanfarine va se changer pour... Lire la suite

Charlie Jazz Festival Jour 3 : Paris Jazz Big Band + Duo Isabelle Olivier / Youn Sun Nah + La Fanfarine + Yves Laplane Quartet

Critique écrite le 09 juillet 2009, par Mcyavell

Domaine de Fontblanche - Vitrolles 5 juillet 2009

Charlie Jazz Festival Jour 3 : Paris Jazz Big Band + Duo Isabelle Olivier / Youn Sun Nah + La Fanfarine + Yves Laplane Quartet en concert

Troisième et dernière soirée du Charlie Jazz Festival 2009. L'éclectisme du jazz est illustré par le programme de ce dimanche : un quartet de jazz moderne, un quintet-fanfare, un duo harpe/voix et un big band classique de 17 musiciens. Yves Laplane est un pianiste compositeur marseillais. Ce sont ses compositions - souvent dédiées à des proches - que son quartet interprète à l'exception d'une du saxophoniste niçois Jean-Marc Baccarini. Ce dernier est mis en avant dans chaque pièce et ce n'est pas pour me déplaire. A sa droite, Yves Laplane passe de son clavier Rhodes à son Yamaha (je préfère le son de ce dernier). Joseph Crimi à la contrebasse et Willy Walsh (batterie) rythment le propos. Willy est Irlandais et nous fait découvrir ou redécouvrir un instrument à percussion de chez lui, le bodhrán, sur Nomad's Land. Deux compositions retiennent mon attention : Blues For Ann pour lequel Joseph Crimi a troqué sa contrebasse contre une basse électrique. Chacun y a droit à son solo et celui du pianiste commençait à me faire apprécier le son du Rhodes. Auparavant, ils avaient interprété une merveilleuse mélodie, Fluffy Doll, ballade où s'entrelacent le son du piano et celui du saxo. Ils terminent en remerciant Claude... Lire la suite

Charlie Jazz Festival Jour 2 : David Murray 'Black Saint' Quintet + Kami Quintet & Mark Guiliana + La Fanfarine + Vrak'Trio

Critique écrite le 08 juillet 2009, par Mcyavell

Domaine de Fontblanche - Vitrolles 4 juillet 2009

Charlie Jazz Festival Jour 2 : David Murray 'Black Saint' Quintet + Kami Quintet & Mark Guiliana + La Fanfarine + Vrak'Trio en concert

Deuxième jour du Charlie Jazz Festival 2009 parrainé par la Communauté du Pays d'Aix, la Municipalité de Vitrolles, la Région, le Département mais curieusement pas la DRAC, il fallait que ce soit dit. Pas assez culturel à leur goût ? Je suis un chouia en retard et Vrak'Trio se produit déjà sur la petite scène. A priori, c'est trop free pour moi mais l'association inédite flûte / tuba pique ma curiosité. D'autant qu'Etienne Lecomte déborde d'énergie. Un peu à la manière de Ian Anderson de Jethro Tull, il émet des sons avec sa bouche tout en soufflant dans son instrument. De l'autre côté de la scène, Laurent Guitton, le micro dans les entrailles de son tuba, crée une originale ambiance sonore. Ils jouent des morceaux de leur album TLS/BCN. Etienne explique que ces sigles d'aéroport correspondent aux origines de Laurent (de Toulouse) et Oriol Roca (batterie, Barcelone) et qu'il est le trait d'union entre les deux. Mais musicalement, le trait d'union est la batterie entre ces deux instruments que je n'avais jamais vus associés, le liant entre la légèreté de la flûte et l'austérité du tuba. La fin du concert est moins free et de toute beauté : la reprise d'un thème de Dave Holland, Jumping et surtout le rappel, un... Lire la suite