Accueil Maximilian Hecker en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10817 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Pop/rock émouvante et délicate en provenance de Berlin....

Maximilian Hecker : vos chroniques d'albums
Site

Maximilian Hecker en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Maximilian Hecker : l'historique des concerts

Di.

03

Fév.

2013

Maximilian Hecker La Rotonde - Bruxelles

Sa.

15

Mai

2010

Les Nuits Du Botanique en concert
Maximilian Hecker Les Nuits Du Botanique | Maximilian Hecker
La Rotonde - Bruxelles

Ma.

02

Juin

2009

Maximilian Hecker, Bonjour Brumaire L'Orangerie - Bruxelles

Ma.

19

Mai

2009

Je.

23

Nov.

2006

Tour De Chauffe en concert
Maximilian Hecker + Kinski Palace Tour De Chauffe | Maximilian Hecker
C. Musical Arcades - Faches Thum (59)

Me.

22

Nov.

2006

Maximilian Hecker : les dernières chroniques concerts 3 avis

MAXIMILIAN HECKER

Critique écrite le 23 mai 2009, par betre

Café de la Danse, Paris 19 mai 2009

MAXIMILIAN HECKER en concert

De gros malentendus pour ce concert de Maximilian Hecker... Je l'avais déjà vu quelques années de ça au festival de Dour, où il y avait déjà eu maldonne : le concert très posé, intense et doux de l'artiste allemand contrastait avec un public de fin de festival aviné, paillard et décadent. mais qu'importe, il fallait revoir le sieur dans de meilleures conditions : ce fut donc le café de la danse rien que pour lui (et 2 premières parties) 1er gros malentendu : étant arrivé en milieu de la 2e première partie, je n'ai pas reconnu M. Hecker à son entrée en scène (lequel portait un masque en latex pendant le premier titre). Pourtant son jeu au piano sonnait clairement comme du M. Hecker, mais la voix m'a semblé radicalement différente de ce que je connaissais (j'ai ensuite pu constater qu'il chante beaucoup moins aigu qu'avant). 2e gros malentendu : à la fin de cette première chanson, le public essentiellement féminin, loin de l'hystérie, applaudit très timidement et avec parcimonie, me renforçant dans ma conviction que j'assiste bien à une première partie. Le problème est que ce public ne va jamais sortir de... Lire la suite

Lloyd Cole + Maximilian Hecker

Critique écrite le 06 mai 2002, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 4 mai 2002

Lloyd Cole + Maximilian Hecker en concert

Maximilian Hecker Le jeune berlinois Maximilian Hecker a fait resurgir en moi les fantômes de la pop mélancolique de qualité. Tout seul sur scène avec une guitare et un clavier, aidé par une discrète boîte à rythme, il a réussi à faire passer un frisson dans l'assistance. Normal, avec sa voix douce et émouvante, il tirerait des larmes à un pitbull ! Ce presque sosie de Richard Ashcroft a fait montre de son prometteur talent en interprétant avec classe et effacement quelques extraits de son premier album Infinite love songs. La lancinante chanson Over m'a immédiatement interpellé par sa simplicité, sa sobriété et par la beauté de sa mélodie. Le thème abordé est archi classique (une rupture sentimentale), la musique est minimaliste mais c'est tout simplement beau. Il se présente et demande qui le connaît, quelques bras se lèvent, il en conclut : "trois personnes !" Alternant en le piano et la guitare, il ira même jusqu'à appuyer sur une pédale de distorsion sur la fin de Cold wind blowing, un morceau long et captivant. Pour détendre l'atmosphère ou rendre hommage à une de ses idoles adolescentes, il finit un morceau au piano par le refrain de Take on me du groupe bien connu des mélomanes A-ha. C'est déjà l'heure de la dernière... Lire la suite

Cat Power + Women And Children + Maximilian Hecker

Critique écrite le 25 mai 2003, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 23 mai 2003

Comme lors de son épatant concert en première partie de Lloyd Cole en 2002, Maximilian Hecker a réussi à capter l'attention du public avec ses chansons pop. Après quelques morceaux aux claviers, le jeune allemand s'empare de sa guitare pour jouer over, une magistrale ballade figurant sur son premier album, Infinite love songs. Sur ce recueil de morceaux propre à ravir les âmes romantiques, on retrouve aussi Cold wind blowing que Maximilian Hecker ne manque jamais de jouer sur scène... Ce long et captivant titre est très calme jusqu'à ce que le réservé jeune homme enclenche violemment la distorsion de sa guitare. Le nouveau single Rose est joué à la fin du concert. Interprété aux claviers, il est l'occasion de quelques acrobaties vocales. Le morceau est interrompu quelques secondes avant son dénouement par les hurlements hystériques de Chan Marshall, visiblement fan des chansons de "Maxi" et... du vin rouge. On espère revoir le prometteur Maximilian Hecker avec un groupe la prochaine fois. Le groupe Women And Children poursuit la soirée dans un registre différent. Un lointain sosie de Courtney Love chantant comme Nico est accompagné par un groupe de rock armé de guitares, basse et batterie... Jouant sur les... Lire la suite

Maximilian Hecker : les chroniques d'albums

Maximilian Hecker : ROSE

Chronique écrite le 24/06/2003, par Pierre Andrieu

Maximilian Hecker : ROSE

Déjà aperçu deux fois en concert, avant Lloyd Cole et Cat Power, Maximilian Hecker revient avec un deuxième album toujours aussi romantique, pop et aérien... Sa voix douce et plaintive se pose sur des orchestrations ambitieuses, l'effet est immédiat : on a presque les larmes aux yeux. Le jeune et timide allemand compose des chansons d'amour d'une...