Accueil Melody Gardot en concert
Jeudi 23 novembre 2017 : 11708 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Jolie blonde au prénom prédestiné, la très charismatique et dotée d'une voix magique Melody Gardot distille un jazz vocal à la fois sensuel et envoûtant, cinématographique et très varié. Melody Gardot est en tournée en France en 2016 pour jouer à ses fans l'album Currency Of Man et ses plus grands tubes. Au programme, de nombreux concerts et des shows à l'Olympia de Paris.

Melody Gardot : vos chroniques d'albums
Site

Melody Gardot en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Melody Gardot : l'historique des concerts

Lu.

11

Avril

2016

Di.

10

Avril

2016

Sa.

09

Avril

2016

Je.

07

Avril

2016

Me.

06

Avril

2016

Ma.

05

Avril

2016

Di.

03

Avril

2016

Sa.

02

Avril

2016

Melody Gardot : les dernières chroniques concerts 8 avis

Melody Gardot (reportage photo)

Critique écrite le 02 avril 2016, par Yann Cabello

Zénith d'Auvergne, Clermont-Ferrand 24 mars 2016

Melody Gardot (reportage photo) en concert

La très classe chanteuse américaine de jazz Melody Gardot était en concert le 24 mars 2016 au Zénith d'Auvergne, à Clermont-Ferrand (Cournon), dans le cadre de sa grande tournée qui passera partout en France jusqu'au 11 avril 2016 (toutes les dates sont listées ici !), reportage photo : Photos : Yann Cabello www.profocus63.com www.facebook.com/yann.cabello.7 twitter.com/Profocus63 instagram.com/profocus63 Lire la suite

Melody Gardot + Anne Paceo (Marseille Jazz des 5 Continents)

Critique écrite le 31 juillet 2015, par Pirlouiiiit

Parc Longchamp, Marseille 21 juillet 2015

Melody Gardot + Anne Paceo (Marseille Jazz des 5 Continents) en concert

Cette année le festival qui a discrètement changé de nom et remplacé la main présente sur les affiches des 15 premières éditions par un hexagone (donc certainement un peu d'équipe ou d'esprit?) a beau avoir proposé plus de dates sinon en tout cas investi de nouveaux lieux comme La Criée, le MUCEM, et le théâtre Silvain mon emploi du temps bien rempli par mon boulot et les travaux chez nous ne m'a pas permis de venir avant ce soir ratant ainsi Raphel Imbert, Sax Machine, Lisa Cat-Berro, Christophe Lampidecchia, Omer Avital, Lisa Simone, Hiromi, Radio Babel Marseille, Stanley Clarke, Kenny Garrett, ainsi que la carte blanche à Erik Truffaz ... dommage. En arrivant (au pas de course) en ce mardi soir je souris en pensant que finalement ce soir je viens voir une artiste pour laquelle j'avais au départ un gros a priori négatif, a priori qui s'était d'ailleurs justifié il y a quelques années lors de son passage au Palais des Congrès. Mais pour l'heure c'est la batteur Anne Paceo et son groupe qui sont sur scène. J'avais juste visionné la video qui était sur le site du festival avant de venir, vidéo d'un morceau instrumental, du j'ai été surpris par la présence d'une chanteuse Leïla Martial aux côtés de Christophe Panzani au saxo et Tony... Lire la suite

Melody Gardot + Gaïo

Critique écrite le 17 novembre 2012, par Sami

Le Silo - Marseille 15 novembre 2012

Melody Gardot + Gaïo en concert

Inconsolable le matin même après avoir appris l'annulation du concert très attendu (par pas assez de monde visiblement) de Mina Tindle le lendemain au Moulin, c'est sans attente particulière que je me rends pour la première fois au Silo. Ne connaissant pas les habitudes des lieux, j'arrive seulement aux derniers morceaux (entre Jehro et Maé, tout ce que je vomis) de Gaio que je n'aurais a priori pas apprécié plus longtemps. Je m'étonne de la réaction hyper enthousiaste du rang où je suis placé et comprends peu après que c'était son manager et des amis. La salle est aussi froide que ce que j'avais pu lire dans certains comptes rendus, mais la configuration places assises sied parfaitement au show de ce soir. Ça fait très longtemps que je ne m'étais pas rendu à ce type de concert, le premier qui me revient, Norah Jones au Palais des Congrès c'était il y a déjà 10 ans. Le succès de Melody Gardot au-delà des sphères du jazz rappelle d'ailleurs un peu le sien et malgré le tarif élevé des places, la salle est pleine à craquer. La comparaison s'arrête là car on a affaire à une chanteuse beaucoup plus extravertie, qui mise énormément sur la séduction, jouant allègrement avec les clichés de la femme fatale. Ça marche la... Lire la suite

Melody Gardot

Critique écrite le 23 novembre 2012, par Fredc

L'Olympia, Paris 05 Novembre 2012

Melody Gardot en concert

Melody Gardot est sans doute la chanteuse de jazz qui a connu le plus de succès ces dernières années et, au vu de la qualité époustouflante des trois albums qui les ont émaillées, c'est tout ce qu'il y a de plus mérité. Il n'était donc pas étonnant que les trois dates consécutives que l'artiste proposait à L'Olympia aient toutes affiché complet très rapidement. La salle est hétéroclite, on y aperçoit quelques visages connus (on est pour notre part assis juste à côté de la journaliste Sophie Le Saint), et tout le monde semble impatient de découvrir enfin la diva. Sur scène, le décor invite au voyage : au centre trône un vieux globe terrestre comme on n'en trouve plus que chez quelques antiquaires et tout autour sont disposés des malles, des cordages et des sacs, qui évoquent le pont d'un bateau parti voguer sur les mers du monde. Melody Gardot apparaît d'abord seule pour une première intro vocale, qui se mue ensuite en intro instrumentale lorsque ses musiciens prennent discrètement place derrière elle. Dans l'ensemble, le début du concert sonne très free jazz, mais se structure peu à peu sur Good Bye puis une reprise du Four Women de Nina Simone, avant de s'accélérer avec l'excellentissime (les superlatifs nous manquent) Mira,... Lire la suite

Melody Gardot : les chroniques d'albums

Melody Gardot : My One & Only Thrill

Chronique écrite le 26/05/2009, par Philippe

Melody Gardot : My One & Only Thrill

De prime abord, ce genre d'artiste inspire une certaine méfiance : le coup de la jolie fille blonde américaine de 23 ans, accidentée de la vie, et qui s'appelle Melody, ça paraît gros, quand même... Mais enfin, conseillé par des gens recommandables, on voulait bien tester. Or aux premières notes de ce second disque de Melody Gardot, des images charmantes de grand cinéma viennent instantanément, de l'époque où des films devaient leur immense succès aux chansons mythiques de leurs actrices : Rita Hayworth dans Gilda, Judy Garland dans le Magicien d'Oz... Baby I'm a fool pourrait, comme pas mal d'autres chansons avoir été enregistrée il y a 50 ou 60 ans... tant l'orchestre de jazz soyeux qui l'accompagne semble totalement hors d'âge, ou alors de l'âge de Billie Holiday. Cet orchestre contribue d'ailleurs notablement à l'intérêt de ce disque, étant donné que la voix suave de Melody Gardot ressemble a priori à pas mal d'autres déjà entendues. Mais attention, elle n'est pas sans intérêt ! Au moins ne se veut-elle pas une pâle copie d'Amy Winehouse (comme cette pauvre Duffy), Amy qu'elle effleure avec classe de son ton un peu railleur, sur la soul plutôt swing de... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Melody Gardot - Pirlouiiiit
  • 2 - Melody Gardot - Pirlouiiiit

Melody Gardot : Vidéo

Melody Gardot : écoute