Accueil Mendelson en concert
Mercredi 21 août 2019 : 11758 concerts, 25623 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Pop noire du quotidien et abcès free jazz.

Mendelson : vos chroniques d'albums

Mendelson en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Mendelson : l'historique des concerts

Je.

25

Janv.

2018

Carte Blanche à J.e Moustic : Mendelson L'Aéronef - EuraLille (59)

Ve.

19

Janv.

2018

Mendelson + Pelouse La Source - Fontaine (38)

Ma.

02

Mai

2017

Mendelson Joue "sciences Politiques" + Guest Petit Bain - Paris (75)

Lu.

20

Mars

2017

Chapelier Fou en concert
20 Ans D'ici D'ailleurs: Chapelier Fou - Mendelson - Winter Family Chapelier Fou | Mendelson
Botanique - Bruxelles (B)

Di.

07

Juin

2015

Festival Yeah! en concert
Mendelson + Rodolphe Burger Festival Yeah! | Mendelson | Rodolphe Burger
Temple - Lourmarin (13)

Ve.

13

Mars

2015

Fete Souterraine : Mendelson + Thomas Mery + Joseph Fisher Mendelson | Thomas Mery
L'Olympic Café LMP - Paris 18ème (75)

Sa.

07

Mars

2015

Ve.

27

Fév.

2015

NLF3 en concert
20 Ans Label Prohibited Avec : Nlf3 + Mendelson (solo) + Quentin Rollet & Jerome Lorichon Mendelson | NLF3
Les Trinitaires - Metz (57)

Mendelson : les dernières chroniques concerts 6 avis

Bruit Noir - Mathias Delplanque - Belhom et Thimon

Critique écrite le 21 avril 2016, par Clement Chevrier

La Carène, Brest 20 avril 2016

Bruit Noir - Mathias Delplanque - Belhom et Thimon en concert

Ils ne sont pas légions, les labels qui sur le tournant de nos siècles ont su concilier exigence et existence comme Ici, d'ailleurs... et ses points de suspension. Un catalogue royal, un accompagnement complet de ses artistes, un succès commercial aussi avec Tiersen, des éléments parmi beaucoup d'autres faisant de la structure de Stéphane Grégoire un sésame, un gage d'aventure, un pont aux multiples rives. En arrivant dans la Carène pour un plateau dédié, on est frappé de la faible affluence, moins d'une centaine de personnes malgré la rumeur dévouée à Bruit Noir, tête d'affiche de la soirée. Peu versé encore dans les habitudes brestoises, ne sachant s'il faut incriminer qui ou quoi, je glisse du bar au club pour le duo d'ouverture, Thomas Belhom & Cédric Thimon. Le premier, vieux compagnon de ma discothèque depuis ses échappées tucsonniennes, chante, boucle des guitares et des claviers, tape enfin sur tout ce qui ne bouge pas tandis que le second délaisse rarement son saxophone ténor pour un trombone, manipulant aussi échantillons et délais. Le résultat est mirifique, dérives de chutes en... Lire la suite

Bruit Noir + Red + Grami + Leonie Pernet + Snapped Ankles + the Psychotic Monks + Underground System + Sheitan Brothers (Festival Yeah! - jour 2)

Critique écrite le 14 juillet 2019, par Pirlouiiiit

Chateau de Lourmarin 8 juin 2019

Bruit Noir + Red + Grami + Leonie Pernet + Snapped Ankles + the Psychotic Monks + Underground System + Sheitan Brothers (Festival Yeah! - jour 2) en concert

Zut j'étais sûr que j'avais commencé à la chronique de ce deuxième jour et pourtant aucune trace ... Que le temps passe vite. C'était il y a à peine plus d'un mois et j'ai l'impression que c'était l'année dernière. Allez, aidé de mon album photo et de mes quelques notes je me replonge dans ce deuxième jour. Deuxième jour qui (pas besoin de mes notes) a commencé en douceur au camping Les Prairies (je vous passe le réveil au milieu de la nuit de Alice). Petit déj vite pris à coup de cacolac en verre, et après un petit tour au trampoline les enfants partent à la piscine où je les rejoindrai peu de temps après (j'étais en train de boucler chronique du Soulier Qui Vole). Quelques descentes de tobbogan nous retournons au bungalow pour déjeuner avant de nous mettre en route vers le village. Comme hier nous y allons en voiture ... un peu parce que nous sommes à la bourre pour le jeu de piste C'est qui qui yeah ? et surtout car il y a des chances vu l'état de Alice que Svet rentre plus tôt avec les enfants. Quand je rejoins tout le monde sur le terrain de tennis Arthur est en train de jeter une crotte dans des toilettes (Game of Trône), Laurent est d'ailleurs habillé en chevalier En fonction de leur réussite à cette épreuve il désigne qui va... Lire la suite

Mendelson + Oshen

Critique écrite le 24 février 2004, par Luna

l'affranchi à St Marcel 20 février 2004

Je ne connaissais ni l'un ni l'autre des 2 groupes, simplement vaguement le style....avis de tempête dehors, très peu de gens dans la salle........le concert commence, on est pour la plupart assis autour de tables..son, lumière, style....tout simplement super pour... Lire la suite

Mendelson + Oshen

Critique écrite le 22 février 2004, par Eric B.

Affranchi - Marseille 20 fevrier 2004

2 superbes concerts, dans l'ordre le groupe Mendelson suivi d'Oshen. Commençons dans l'ordre : Mendelson nous a livré un beau set beaucoup plus péchu qu'à l'accoutumée. En effet le groupe se distingue habituellement par un rock assez contemplatif, calme et posé, sombre et lugubre ( dépeint des quotidiens assez tristes ) de très bonne facture. Ce soir, c'était la version "brut" du groupe - pour l'essentiel de leur représentation - débarrassé des arrangements free-jazz et ce n'était pas pour nous déplaire. Alors même si le chanteur est plus à l'aise avec sa guitare et lorsqu'il chante que lorsqu'il s'adresse au public entre les morceaux encore que touchant par sa "gaucherie", ce groupe mérite - et de loin - qu'on s'y attarde et qu'on achète leur dernier opus "Seuls au sommet", qui est à l'image de leur concert beaucoup plus rock que leurs précédents albums . Puis ce fut le tour d'Oshen. On ne la présente plus bien évidemment. Notre parisienne préférée qui est malheureusement remontée désormais vers sa ville natale, c'est + pratique quand on veut percer dans la musique, nous a comblé d'un beau spectacle. Qu'on resitue le contexte toutefois. Délestée de sa formation, elle n'a joué... Lire la suite

Mendelson : les chroniques d'albums

MENDELSON : SEULS AU SOMMET

Chronique écrite le 21/02/2004, par Pirlouiiiit

MENDELSON : SEULS AU SOMMET

Le nouveau Mendelson est enfin sorti ! Comme les précédents (L'avenir est devant et Quelque Part) cela s'est fait dans la discrétion ... dommage car ce groupe mériterait d'être beaucoup plus connu qu'il ne l'est actuellement*. Le premier morceau La vie est pleine de surprises donne vite le ton, un subtil mélange de chanson (avec des textes subtils et pince sans rire) et de rock (tendu, explosif, voire noise) qui si il était chanté en anglais rencontrerait un succès beaucoup plus important ... Si ont devait trouver des cousins a Mendelson ils se nommeraient Jean Louis Murat pour son chant parfois légèrement marmonnée (sur toi et moi), Superflu et ces atmosphères légèrement tristounettes en apparence désabusés (sur Tout refaire), the National (sur le début de Je me réveille par exemple), ou encore Daho... Lire la suite

Mendelson : L'avenir est devant

Chronique écrite le 28/04/1998, par Hum !

Mendelson : L'avenir est devant

J'avais acheté ce disque il y a déjà un petit moment (après leur passage au sein du plateau lithium au Poste à Galène - "T'es trop cool !") et avais été un peu deçu par rapport à l'énergie dégagée en concert. Le fait de les avoir revus hier m'a donné envie de le réecouter. Quoique plus mou (qu'en concert) ce disque est quand même très beau. Des textes, presques...