Accueil Mick Taylor en concert
Samedi 21 avril 2018 : 10476 concerts, 24951 chroniques de concert, 5210 critiques d'album.


Rock blues pour cet ex-guitariste des Rolling Stones entre 1969 et 1974 (Let It Bleed, Sticky Fingers, Get Yer Ya-Ya's Out, It's Only Rock'n Roll...). Sur scène, il décline un répertoire se partageant entre compos récentes, réappropriations (Stones...), adaptations (Dylan...), quelques blues...
En 1966, Mick Taylor a tout juste 17 ans lorsqu'il est appelé par John Mayall pour succéder à Eric Clapton au sein des Bluesbreakers. Deux ans plus tard, il rejoint les Rolling Stones, le jeune prodige de la 6 cordes devient guitariste du groupe mythique. Son jeu de guitare solo apporte légèreté et fluidité au son du groupe et participe largement à la mise en place du style inimitable des Stones avec ses solos ravageurs, notamment sur les riffs de Keith Richards. Il apporte une touche de magie et participe largement à la réputation du groupe. Mick fait donc partie des Stones lorsqu'ils produisent leurs meilleurs albums, entre 1969 et 1974, (Let It Bleed, Sticky Fingers, Get Yer Ya-Ya's Out, It's Only Rock'n Roll...) époque de l'apogée scénique du groupe avec ses tournées légendaires.

Il entame ensuite une carrière solo, faite de rock et de blues, où on le verra en guest ou en leader, aux côtés des plus grands : Jack Bruce, Carla Bley, Alvin Lee,Les Bluesbreakers, Bob Dylan, Mark Knopfler, Dr John, Percy Sledge, Carla Olson, Johnny Copeland, John Lee Hooker, Keith Richards, Eric Clapton, Colin Allen, Snowy White, Ron Wood, Dickey Betts, Billy Preston, Gerry Groom... On lui doit d'innombrables enregistrements mais seulement une demi-douzaine d'albums solo. Sur scène, le frisson est garanti. Mick décline un répertoire se partageant entre compos récentes, réappropriations (Stones...), adaptations (Dylan...), quelques blues... Ce guitariste hors pair nous refait ses plans légendaires ; doigté magique, bottleneck à l'annulaire, sustain et vibrato, pour un son unique, identifiable entre tous.
Fin mélodiste doté d'une grande richesse rythmique avec un touché de velours aérien, inspiré par le jazz et le blues, Mick Taylor est un vrai "guitar hero" trop peu connu.

Site

Mick Taylor en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Mick Taylor : l'historique des concerts

Ve.

02

Juillet

2010

Avoine Zone Groove en concert
Mick Taylor + Les Mannishh Boys Avoine Zone Groove | Mick Taylor
Parc du Centre Bourg - Avoine (37)

Sa.

10

Avril

2010

Salaise Blues Festival en concert
J.chartron-kelly Rucker-mick Taylor Salaise Blues Festival | Mick Taylor
Foyer Communal Bouvier - Salaise (38)

Sa.

24

Oct.

2009

Mick Taylor + Joel daydé + Hell's fuckers (blues / rock n roll ) Le Rio Grande - Montauban (82)

Ve.

23

Oct.

2009

Mick Taylor, Joël Dayde Médiator - Perpignan (66)

Je.

22

Oct.

2009

Joel Daydé en concert
Mick Taylor + Joel Daydé Mick Taylor | Joel Daydé
Espace Julien - Marseille (13)

Me.

21

Oct.

2009

Mick Taylor Band Cedac de Cimiez - Nice (06)

Lu.

19

Oct.

2009

Mick Taylor + Joel Dayde L'Atabal - Biarritz (64)

Di.

18

Oct.

2009

Mick Taylor & JoËl Dayde Salle du 27 - Rouillac (16)

Mick Taylor : les dernières chroniques concerts 1 avis

Mick Taylor

Critique écrite le 25 octobre 2009, par jorma

Espace Julien - Marseille 22 octobre 2009

Mick Taylor en concert

Mick Taylor, onze ans après son dernier passage dans notre ville remettait ce soir ses pieds et sa guitare du côté de l'Espace Julien pour une soirée placée sous le signe de la gérontologie. C'était du moins les craintes que j'éprouvais, souvenirs de ce dernier passage à la Barasse en 1998 où Mick Taylor m'était alors apparu comme une ombre et m'avait laissé pensé que, rattrapé par l'âge et la vie sur la route, l'usure et la fatigue avaient fait leur œuvre et pris le dessus. Et les récents échos relatifs à sa santé, aux dates de tournées annulées et autres soucis me faisaient déplacer en sceptique. Néanmoins, l'opportunité de revoir un guitariste qui a très grandement participé à ériger la légende Rolling Stones telle qu'elle est connue aujourd'hui et qui a bercé de ses solos fluides et inspirés mes petites oreilles adolescentes pendant des heures d'écoute, et ben, ça se refuse pas...et de pouvoir lui octroyer une seconde chance, c'était le moins que je pouvais faire. Mais avant de pouvoir apprécier la prestation de notre ami, la première partie de cette soirée à l'Espace Julien était assuré par Joël Daydé, bluesman français auteur d'une carrière musicale débutée au cours des années 60, et surtout connu pour un fait d'arme des... Lire la suite