Accueil Mike Watt en concert
Lundi 23 septembre 2019 : 14397 concerts, 25682 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Mike Watt (de son vrai nom Michael Watt) est le légendaire bassiste des Minutemen et des Stooges, où il remplace le bassiste, mort, pour la reformation. Après avoir tourné avec Iggy And The Stooges en 2011, il part en tournée sous son nom et avec les Missingmen, en compagnie de Papier Tigre...

Site

Mike Watt en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Mike Watt : l'historique des concerts

Sa.

05

Avril

2014

Mike Watt & The Missing Men + Guess What + L'oeillere Guess What | Mike Watt | L'Oeillère
L'Astrolabe - Orléans (45)

Je.

03

Avril

2014

Mike Watt & The Missing Men + Guess What + L'œillère Guess What | Mike Watt | L'Oeillère
La Triperie - Lyon 1er (69)

Je.

13

Mars

2014

Mike Watt & The Missing Men + Guess What + L'œillère Guess What | Mike Watt | L'Oeillère
U-Percut - Marseille (13)

Ma.

11

Mars

2014

Mike Watt & The Missing Men + Guess What + L'œillère Guess What | Mike Watt | L'Oeillère
L'Ubu - Perpignan (66)

Sa.

01

Mars

2014

Mike Watt + The Missingmen+guess Wath La Nef - Angoulême (16)

Ve.

28

Fév.

2014

Mike Watt and the Missingmen - Guess What - L'Oeillère Jardin de Verre - Cholet (49)

Ma.

19

Fév.

2013

Hifiklub en concert
Hifiklub + Mike Watt Hifiklub | Mike Watt
Live Café - La Valette (83)

Di.

30

Oct.

2011

Papier Tigre en concert
Une Curieuse Soiree De Madame Macario : Papier Tigre + Mike Watt Papier Tigre | Mike Watt
La Terrasse de Petit Bain - Paris 13eme (75)

Mike Watt : les dernières chroniques concerts 3 avis

Mike WATT & the Missing Men + Papier Tigre

Critique écrite le 31 octobre 2011, par Happy Steve

Embobineuse - Marseille 28 octobre 2011

Mike WATT & the Missing Men + Papier Tigre en concert

Papier Tigre effectue un bon set, des compos alambiquées, le son est bon, le public digne et attentif, un peu timide par ce jeudi froid et pluvieux... Mike WATT attend son heure et glande gentiment près du stand de merch', l'occasion d'aller faire un brin de causette avec ce monument du punk rock et du DIY. je l'avais vu avec les Stooges au Trans de Rennes en 2002 je crois puis avec Iggy au Hellfest cet été cette prestation avait été assez mauvaise... Bref il est là bien content de jouer sous son propres nom pour... Lire la suite

Mike Watt & the Missing men + Papier Tigre

Critique écrite le 31 octobre 2011, par roohakim

Embobineuse - Marseille 27 Octobre 2011

Mike Watt & the Missing men + Papier Tigre  en concert

Etant donné que JCG ne fera sans doute jamais voter la création d'une station de métro à la Belle-de-Mai, direction l'Embobineuse à vélo et sous la pluie. J'arrive alors que la première première partie vient de terminer. Apparemment c'était le projet solo d'un membre d'Overmars et Kabuki Buddah. D'après une madame dans le hall " c'était juste mignon "...bon je sais ce n'est pas digne d'un journaliste...mais justement je ne suis ni digne ni journaliste... Les choses sérieuses débutent avec le trio noisy nantais de Papier Tigre. Je les avais découvert il y a quelques années aux Trans de Rennes. J'avais beaucoup aimé et ce soir je vais encore plus aimer. Leur musique passe beaucoup mieux dans une salle underground du style de l'Embob. Ils sont trois : deux guitares dont une à priori baryton vu les sons graves qu'elles sort, un batteur qui mouline autant que la dernière fois, et un des deux guitaristes assurent les parties de chant/hurlement. Les morceaux sont déstructurés au possible, on passe de breaks de la mort en breaks de l'espace. Par moment les rythmes ou les gimmicks de guitare ont des échos un peu world, preuve que le groupe n'a pas dû écouter que du punk. Bon on a un peu de mal à taper du pied tant les morceaux partent dans... Lire la suite

Iggy & The Stooges + Peaches

Critique écrite le 14 juillet 2004, par Pierre Andrieu

Le Zénith, Paris 8 juillet 2004

Iggy & The Stooges + Peaches en concert

Well, it's 2004 and it's okay all across the Stooges world... Quand Iggy "Stooge" Pop est heureux d'être sur scène avec ses amis, on le sait très vite ! La reformation des séminaux Stooges (Ron Asheton - génial guitariste poussant le blues dans ses derniers retranchements -, Scott Asheton - batteur primaire comme il faut -, Mike Watt - bassiste enthousiaste remplaçant un Dave Alexander ayant trop cherché à se détruire - et Steve MacKay, un saxophoniste free et parfait) le met visiblement en joie (et nous avec !), si l'on en juge par l'étape parisienne de la tournée. D'ailleurs après quelques morceaux, il n'hésite pas à hurler "Nous sommes les fucking Stooges et nous sommes contents d'être là ce soir", puis il se jette partout (y compris dans le fosse) avec une violence rarement vue, fait monter la foule sur scène pendant un jouissif No Fun et finit par sortir son terrible engin de son pantalon, le tout en gardant le sourire... Ce n'est un secret pour personne, pour qu'un concert de rock soit réussi, il faut qu'il y ait un échange entre l'artiste et le public ; en ce 8 juillet 2004, Iggy a bien ressenti la ferveur animale d'un public viril (mais correct), plutôt jeune et complètement hystérique à l'idée de voir Iggy Pop avec un... Lire la suite