Accueil Miles Kane en concert
Lundi 20 novembre 2017 : 11546 concerts, 24720 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


L'ex chanteur du groupe anglais The Rascals, ami d'Alex Turner, le chanteur des Arctic Monkeys (avec qui il a enregistré le génial album de Last Shadow Puppets), Miles Kane débute une prometteuse carrière solo avec un album, Colour Of The Trap, en 2011... En concert en 2013 et 2014 pour un nouvel album intitulé Don't Forget Who You Are ! A consulter, une interview de Miles Kane...

Miles Kane : vos chroniques d'albums
Site

Miles Kane en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Miles Kane : l'historique des concerts

Me.

13

Août

2014

Sziget Festival en concert
Sziget Festival- Pass 5 J (sans Camping):qotsa, Calvin Harris, Placebo, Imagine Dragons, Stromae, Klaxons, Laidback Luke, London Grammar, Skrillex, Macklemore & Ryan Lewis, Jake Bugg, Lilly Allen, Brody Dalle, Kavinsky, Bonobo, Miles Kane, Ska P Sziget Festival | Queens Of The Stone Age | Placebo | Bonobo | Ska-P | Girls In Hawaii | Bastille | Darkside | Brody Dalle | Lily Allen | Fink | Klaxons | Kavinsky | Calvin Harris | The Big Pink | London Grammar | Stromae | Miles Kane | Michael Kiwanuka | Skrillex | Jake Bugg | Macklemore | Imagine Dragons | Tom Odell
Obuda Island - Sziget (Hongrie)

Di.

20

Juillet

2014

Festival des Vieilles Charrues en concert
Festival Des Vieilles Charrues 2014 : Thirty Seconds To Mars, Etienne Daho, Lily Allen, Girls In Hawaii, Christophe, Yodelice, Totorro, Kavinsky, Ky-mani Marley, Miles Kane, Birth Of Joy, Bombay Show Pig, Von Pariahs, Traams, BB Brunes Festival des Vieilles Charrues | Etienne Daho | Christophe | Girls In Hawaii | Ky-Mani Marley | Lily Allen | Thirty Seconds To Mars | BB Brunes | Kavinsky | Yodelice | Von Pariahs | Miles Kane | Birth Of Joy | Traams | Bombay Show Pig | Totorro
Site de Kerampuilh - Carhaix-Plouguer (29)

Sa.

24

Mai

2014

Arctic Monkeys en concert
Arctic Monkeys + Tame Impala + Miles Kane + Royal Blood Arctic Monkeys | Tame Impala | Miles Kane
Finsbury Park - Londres (Angleterre)

Ve.

23

Mai

2014

Arctic Monkeys en concert
Arctic Monkeys + Tame Impala + Miles Kane + Royal Blood Arctic Monkeys | Tame Impala | Miles Kane
Finsbury Park - Londres (Angleterre)

Me.

13

Nov.

2013

Ma.

12

Nov.

2013

Miles Kane + The Burnin Jacks Rockstore - Montpellier (34)

Lu.

11

Nov.

2013

Ve.

01

Nov.

2013

Miles Kane : les dernières chroniques concerts 13 avis

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016)

Critique écrite le 29 juin 2016, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 2 juin 2016

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) en concert

Grand concert des Last Shadow Puppets d'Alex Turner (Arctic Monkeys) et Miles Kane (ex The Rascals) à l'occasion du festival Europavox dans une grande salle de la Coopé affichant complet... Le très nombreux et très chaud public - normal, on ne voit pas des musiciens de cette renommée tous les jours dans les parages... - a eu droit à la totale : set list de rêve, show méga classe, groupe au grand complet avec cordes et tout le toutim et personnalisation drolatique du set avec une improvisation sur " Claimonferraante ". Youth Disorder Juste avant, en première partie, les jeunes loups locaux de Youth Disorder font le job à la perfection avec une belle volée de titres façon Strokes/Arctic Monkeys bien accueillis par la foule... C'est bien envoyé, chanté comme il faut et joué de manière assez intense. La présence des juvéniles Clermontois en ouverture du set de The Last Shadow Puppets se justifie donc totalement... C'est doublement cohérent si l'on se souvient que les Arctic Monkeys d'Alex T. ont eux-aussi commencé à officier dès la sortie de l'adolescence. Il ne reste plus qu'à espérer que ce tremplin généreusement offert par les méga stars anglaises soit le début d'une belle aventure ! The Last Shadow Puppets Même... Lire la suite

The Last Shadow Puppets

Critique écrite le 01 avril 2016, par manuwino

Olympia, Paris 30 mars 2016

The Last Shadow Puppets en concert

C'est peu de dire que 8 ans après leur dernier passage parisien, les Last Shadow Puppets étaient très attendus. L'ambiance dans la salle après le passage (relativement anecdotique) de Jeff Wooton en première partie ne trompe pas. L'Olympia est chaud. En 90 minutes, Miles Kane, Alex Turner et les 7 autres musiciens (dont une petite section de 4 cordes) vont jouer 10 titres de leur somptueux premier album, 8 du petit nouveau et une reprise des Beatles "I want you (she's so heavy)" dans une version sublime. Tous les ingrédients d'un "grand" concerts étaient réunis, mais il faut admettre que c'était juste "très bien". En partie parce que le nouvel album n'étant pas sorti au moment du concert, le soufflé retombait à chaque nouveau... Lire la suite

Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(Festival This Is Not A Love Song)

Critique écrite le 27 mai 2013, par Sami

Paloma, Nimes 24 et 25 Mai 2013

Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(Festival This Is Not A Love Song) en concert

Nimes, troisième soir du festival. (les premiers soirs c'était ICI) Les grandiloquants Birth Of Joy enflamment la grande scène avec un chanteur habité et un clavier groovy évoquent invariablement les Doors, un bel hommage involontaire à Ray Manzarek disparu la semaine dernière de la part des programmateurs qui nous ont encore gâté ce soir. Avec quelques bas néanmoins, les passablement bourrins Bass Drum Of Death et la synth pop anecdotique de Veto. Et une surprise (enfin demi surprise car on adore le disque) avec le slacker Mac DeMarco et sa jangle pop assez irrésistible. Le Canadien semble autant prendre de plaisir que nous en livrant des versions dynamitées de ses chansons, balançant des blagues aussi couillonnes que les vidéos projetées derrière. Le genre de concert qui file la banane, impossible à retranscrire à sa juste coolitude mais qu'on recommande chaudement. Beau moment soul plus tard avec Jesse Boykins III qui aura joué de malchance dans son horaire de programmation qui chevauchait celui de la tête d'affiche. Les quelques titres vus donnent plutôt envie de le réentendre : si son jeu de scène parait un peu forcé (pourquoi remuer sans arrêt sur une musique aussi calme ?) sa voix et ses musiciens nous ont... Lire la suite

Miles Kane + Fauve + Lescop + Mein Sohn William (Festival Europavox 2013)

Critique écrite le 27 mai 2013, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 23 Mai 2013

Miles Kane + Fauve + Lescop + Mein Sohn William (Festival Europavox 2013) en concert

Nouvelle édition du festival Europavox, à Clermont-Ferrand, du 23 au 25 mai 2013... On commence avec une soirée à la Coopérative de Mai en compagnie de l'excellent Miles Kane, en tête d'affiche, avec les dispensables Fauve et Lescop en première parties, sans oublier Mein Sohn William sur la scène Fac'Tory en extérieur, sous la pluie. Le temps, parlons en : on a l'impression d'être aux Transmusicales de Rennes, un festival se déroulant en Bretagne au mois de décembre. A part ça, tout va bien... Fauve En ce moment, tout le monde se branle gravement sur un groupe de gamins sortis de nulle part, Fauve... C'est totalement incompréhensible car leurs premiers titres sont vraiment ridicules. A l'écoute de Nuits Fauves, Blizzard, Kané et autres inepties on pense à des poésies adolescentes à deux balles slammées par un gosse de riche très parisien ayant vraiment beaucoup de problèmes dans sa vie. Comme arriver enfin à baiser ? Lutter contre le mal être typique de la jeunesse ? Choisir d'être dentiste ou médecin plus tard, comme papa ? Devenir un élu socialiste pour " changer le monde " en étant un homme de gauche de droite comme Moscovici, Cahuzac ou Fabius ? Bon, en clair, Fauve c'est inécoutable et risible si l'on a dépassé l'âge... Lire la suite

Miles Kane : les chroniques d'albums

Miles Kane : Don't Forget Who You Are

Chronique écrite le 31/05/2013, par Pierre Andrieu

Miles Kane : Don't Forget Who You Are

Après le succès de son premier effort solo, Colour Of The Trap, Miles Kane enfonce joliment le clou avec son deuxième opus, Don't Forget Who You Are, un concentré de pop rock 'n garage glam mod qui devrait lui assurer un triomphe planétaire... Sur cette très efficace et totalement addictive collection de nouvelles chansons (heu... de tubes !), la moitié des Last Shadow Puppets - avec Alex Tuner des Arctic Monkeys - se lâche comme jamais avec des humeurs très rock 'n roll pop, à la fois marquées au fer rouge par la tradition anglaise Beatles/Kinks/Who/T Rex et tournées vers les Etats-Unis (petites influences surf, country & western). Avec sa voix et son accent cockney façon Liam Gallagher croisé avec John Lennon, son jeu de guitare particulièrement débridé sans oublier ses excellents musiciens et collaborateurs (le disque est produit par l'ex Lightning Seeds Ian Broudie et co-écrit avec ce dernier, Paul Weller, Andy Partridge de XTC et Kid Harpoon), le dénommé Miles fait feu de tout bois pour se transformer en véritable machine à pondre des hit singles ! Don't Forget Who You Are, Give Up, You're Gonna Get It, Taking Over, Darkness In Our Hearts, Bombshells,... Lire la suite

Miles Kane : Colour Of The Trap

Chronique écrite le 06/05/2011, par Pierre Andrieu

Miles Kane : Colour Of The Trap

Son excellent concert donné au Printemps de Bourges fin avril 2011 le laissait présager : les débuts discographiques en solo de Miles Kane - ex Rascals et moitié des Last Shadow Puppets avec Alex Turner (Arctic Monkeys) - sont méchamment réussis ! L'album Colour Of The trap est une brillante succession de titres forts, à la fois ancrés dans la tradition rock 'n pop et très actuels, sans omettre d'alterner les atours tubesques et rentre dedans avec ceux plus intimistes et subtiles. Il faut dire que ce jeune - mais déjà expérimenté, il a 25 ans mais joue depuis ses 18 printemps - songwriter chanteur et guitariste a tout : une voix de dingue, un jeu de guitare dément, une culture musicale parfaite et des idées de chansons en-veux-tu-en-voilà. Si de bonnes fées se sont penchées sur le berceau pour la naissance de ce disque - Noel Gallagher, Gruff Rhys, Alex Tuner, Dan Carey, Dan The Automator et Clémence Poésy ont apporté leurs contributions -, ce que l'on retient surtout, c'est la qualité des morceaux très percutants et joliment influencés par John Lennon et ses... Lire la suite