Accueil Morrissey en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10907 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Chanteur charismatique du groupe The Smiths dans les années 80, Morrissey poursuit aujourd'hui encore sa carrière en solo avec comme atouts une voix de crooner en or et un talent incroyable pour composer des pop songs mémorables...

Morrissey : vos chroniques d'albums
Site

Morrissey en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Morrissey : l'historique des concerts

Je.

24

Sept.

2015

Sa.

29

Nov.

2014

Me.

26

Nov.

2014

Lu.

03

Nov.

2014

Di.

02

Nov.

2014

Ma.

28

Oct.

2014

Lu.

27

Oct.

2014

Ve.

24

Juin

2011

Glastonbury Festival en concert
Glastonbury 2011 : U2, Morrissey, Fleet Foxes, The Naked And Famous, Two Door Cinema Club, Primal Scram, Cee-lo Green, Wu-Tang Clan Etc Etc Glastonbury Festival | U2 | Morrissey | Primal Scream | Wu-Tang Clan | Cee-Lo Green | Fleet Foxes | Two Door Cinema Club | The Naked And Famous
Site du Festival - Glastonbury

Morrissey : les dernières chroniques concerts 8 avis

Morrissey

Critique écrite le 30 septembre 2015, par Xavier Averlant

Olympia, Paris 24 septembre 2015

Morrissey en concert

Le Moz était à l'Olympia jeudi dernier dans le cadre d'une tournée européenne. Il s agissait de son unique date au pays du camembert. Et toujours pour la promo du dernière album en date "World peace is none of Your business" et ce moins d'un an après sa date au Grand Rex. Tout ceci dans un contexte ou ces derniers temps Morrissey a dévoilé ses problèmes de santé (il a un cancer de l'œsophage), ou ses soucis avec les maisons de disques vont grandissant : il explique via un communiqué sur un site de fan qu'il ne trouve plus de maisons de disques pour sortir ses albums (ce en quoi je suis plus que sceptique) et par conséquent il ne tournerait plus... Et surtout, après avoir sorti l'an dernier son autobiographie (pas traduite en francais...), l'artiste publie son premier roman "LIST OF THE LOST" (pas de sortie prévue traduite en français une fois encore). Rendez-vous pris boulevard des Capucines donc. Pas de premières parties mais des vidéos projetées sur grand écran, comme les 4 ou 5 dernières fois où j ai eu l'occasion de le voir. Il a un peu renouvelé les artistes cette fois-ci : au revoir Sacha Distel, remplacé par Ike et Tina TURNER, Leo Sayer, plusieurs artistes que je ne connaissais pas. Et toujours Charles Aznavour, les NEW... Lire la suite

Morrissey + Girl In A Coma

Critique écrite le 20 janvier 2008, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 16 janvier 2008

Morrissey + Girl In A Coma en concert

Morrissey à la Coopérative de Mai, l'événement de l'année 2008, dès le 16 janvier ? En bonne forme, l'ex chanteur des Smiths s'est en effet arrêté le temps d'un concert - trop court, à peine une heure dix - dans la salle de concert située au pieds des volcans d'Auvergne... Dans ce lieu inédit pour lui - de la région, il ne connait que l'eau de Volvic -, Morrissey a effectué un tour de chauffe plutôt convaincant avant une série de dates à Londres et un retour en France, à Paris à l'Olympia pour promouvoir son Greatest hits. Girl In A Coma : où comment réconcilier en un claquement de doigts le punk, la pop et les années 50... Juste avant ce beau moment de communion entre l'icône pop et le public clermontois, ceux qui étaient arrivés à l'heure ont pu assister à une première partie qui ne restera pas longtemps dans ce rôle : Girl In A Coma, from San Antonio, Texas, un power trio féminin impressionnant. Entre Pixies, Breeders, Nirvana, Roy Orbison, Morrissey, The Smiths et Sleater Kinney, les trois américaines emmenées par une brune chanteuse/guitariste charismatique (au look digne d'un film de Russ Meyer) évoluent entre pop songs truffées d'épines de cactus, grunge rock acéré et ballades fifties aux mélodies enchanteresses.... Lire la suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2006 2/3 : Hushpuppies, I Love UFO, Morrissey, Camille & the Pascals, Depeche Mode, Katerine ...

Critique écrite le 07 juillet 2006, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert 1er juillet 2006

(mes) Eurockéennes de Belfort 2006 2/3 : Hushpuppies, I Love UFO, Morrissey, Camille & the Pascals, Depeche Mode, Katerine ... en concert

Photos sans génie par Philippe Pour le premier jour c'était par ici ! Après une nuit un peu courte (mais confortable, les années passant on a trouvé comment échapper au camping), retour sur le site de la Presqu'Ile de Malsaucy, commune d'Evette-Salbert, Franche-Comté, temple du rock'n'roll et donc centre du monde chaque année pendant trois jours. On y est accueilli et bien décrassé par les Hushpuppies, les rockers de Perpignan et leur gros son, tantôt garage tantôt surf-rock. On les connaissait peu (depuis on a a-che-té leur album, notez bien, oui on est encore certains à le faire pour soutenir les bons artistes émergents ...) Ne connaissant pas le groupe à cette époque lointaine (il y a 5 jours), je peux seulement supposer qu'ils ont du jouer : la classieuse Packt Up like Sardines et You're gonna say yeah (un peu dans le style des Hollywood Porn Stars, autre groupe talentueux qui lui, peine à exploser), 1975 et Marthelot & Clavecines (là je me souviens des noms), Pale Blue Eyes qui donne irrépressiblement envie de sauter partout, ou encore leur Single disco-punk qui sonne un peu comme du Scissor Scisters. En tout cas un excellent concert, une ovation méritée pour ce groupe très élégant, aussi bien vestimentairement que... Lire la suite

Depeche Mode + Morrissey + Katerine + Camille & Pascals + I Love UFO + Teitur & Orchestre + Hushpuppies (Les Eurockéennes de Belfort 2006)

Critique écrite le 05 juillet 2006, par Pierre Andrieu

Presqu'île de Malsaucy, Belfort 1er juillet 2006

Depeche Mode + Morrissey + Katerine + Camille & Pascals + I Love UFO + Teitur & Orchestre + Hushpuppies  (Les Eurockéennes de Belfort 2006) en concert

Après le feu d'artifice du premier jour et une nuit un peu courte, on se dit que la journée va être longue et rude ; il va en effet falloir choisir entre le foot (France - Brésil) et Morrissey, Camille & Pascals et Depeche Mode. Aie, aie, aie, quel choix cornélien ! Sans regrets, on rate un match mémorable pour assister à des concerts enthousiasmants, les yeux rivés sur scène en guettant les différentes annonces faites par les téléphones portables des membres du public. L'atmosphère de fête, déjà impressionnante à Belfort en temps normal, prend alors une nouvelle dimension, pour se transformer en communion totale sur la fin du set de Depeche Mode et sur la totalité du méga show de l'allumé de service, Philippe Katerine, littéralement en transe ! Et hop, voici la chronique du samedi 1er juillet 2006 aux Eurockéennes de Belfort... Hushpuppies : La journée démarre à fond, comme toujours avec les Hushpuppies, avec un set percutant et enthousiasmant des Perpignanais émigrés à Paris... De bons morceaux, une jolie reprise des inestimables Kinks (I'm not like everybody else), une attitude classieuse, un slam final du chanteur qui ruine sa jolie veste ceintrée et son impeccable foulard pour se donner à son public (très en joie à... Lire la suite

Morrissey : les chroniques d'albums

Morrissey : Live At Earls Court

Chronique écrite le 14/05/2005, par Pierre Andrieu

Morrissey : Live At Earls Court

Après avoir vendu son dernier album studio (le pourtant moyen You are the Quarry) à deux millions d'exemplaires, Morrissey revient dans les bacs avec un album live sans fard et plutôt sobre. Débarrassés de la production FM de son disque (à part quelques passages discutables aux claviers), les derniers morceaux sonnent mieux ; les classiques des Smiths (Bigmouth strikes again, There is a light that never goes out, Last night I Dreamt that somebody loved me etc) et de Morrissey en solo sont interprétés correctement par un groupe, certes pas d'une extrême finesse (Johnny Marr est quand même difficilement... Lire la suite

Morrissey : YOU ARE THE QUARRY

Chronique écrite le 19/05/2004, par Pierre Andrieu

Morrissey : YOU ARE THE QUARRY

A propos de You are the quarry, Morrissey aurait déclaré (sic) : "C'est le meilleur album que j'aie jamais fait.". De toute sa carrière solo ? depuis ses débuts dans la musique avec un "petit" groupe de Manchester ? depuis 1997 et Maladjusted ? Après plusieurs écoutes attentives, on reste perplexe devant une telle fanfaronnade... Car si Morrissey possède toujours une superbe voix de crooner et une langue bien pendue, il serait très étonnant que le non fan du monsieur soit ébahi par les mélodies - assez communes -, le son - assez daté voire commercial - et la qualité des morceaux - assez banals. En compagnie de ses nouveaux camarades de label (Anthrax, Allman Brothers Band, Wasp, Motörhead, excusez du peu), Stephen Morrissey semble faire... Lire la suite

Morrissey : Vidéo