Accueil moTTo en concert
Vendredi 13 décembre 2019 : 10330 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Brutal fuzz-core. Des saccades et rythmes effrénées liés à une basse puissante. Progressions, rythmes asynchrones, harmonies et masses sonores : un juste-milieu entre technicité, plaisir et rentre-dedans délibéré.
Jules Bernable : basse, François Rossi : batterie

Site

moTTo en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

moTTo : l'historique des concerts

Sa.

07

Déc.

2019

The Flying Luttenbachers + Motto The Flying Luttenbachers | moTTo
Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

29

Sept.

2017

Yowie + Mottoïtum Postcoïtum | Yowie | moTTo
L'Embobineuse - Marseille (13)

Je.

12

Nov.

2015

La Force Molle, Tout De Suite, Erik Minkkinen, Usé, Motto La Force Molle | Erik Minkinnen | moTTo | Tout de Suite | Usé
Le Cirque Electrique - Paris (75)

Sa.

17

Mai

2014

Das Simple en concert
MoTTo + Das simple Das Simple | moTTo
Le Paradox - La Palme (11)

Je.

27

Juin

2013

Nailed and Patched en concert
moTTo + La Fibre + The Gembrokers + Temps Mort + Blackbird Raum + Straight in your face + Inquisition Nailed and Patched | The Gembrokers | Temps Mort | Straight in your face | xInquisitionx | moTTo | La Fibre | Blackbird Raum
La Kasern - Marseille (13)

Sa.

04

Mai

2013

Sa.

13

Avril

2013

Motto + Danisco (for Beauty) moTTo | Danisco (For Beauty)
Localypso - Pau (64)

moTTo : les dernières chroniques concerts 4 avis

moTTo + Mombu

Critique écrite le 11 décembre 2012, par Mystic Punk Pinguin

L'Embobineuse - Marseille 5 décembre 2012

moTTo + Mombu en concert

Nouvelle soirée à l'Embobineuse, salle que j'ai le plus fréquenté cette année avec la Machine à Coudre, un mercredi soir, après une permanence syndicale. Changement d'ambiance donc, parfait se défouler. Ce soir moTTo ouvre le bal. On a souvent dit dans ces colonnes tout le bien que l'on pense de ce duo marseillais, ce concert ne viendra pas nous faire changer d'avis. Le grand échalas cynico-rageur à la basse et le batteur au regard possédé, le combo délivre une noise instrumentale des plus efficace. Plombée, mais pas obsessionnelle. Pas forcément dansante non plus. Plutôt une espèce de frénésie robotique, une rythmique qui part sur la répétition, avec une bonne dose de théorie du Chaos dedans. Les théories d'Asimov plombé par des psychotropes. En gros. La basse est bien plombée, au son bien métallique comme je les aime. Elle est jouée très rapide en général, avec parfois des plans joués comme sur une guitare (c'est un non musicien qui écrit, heing, ne me faites pas de procès). On headbangue consciencieusement sur des cavalcades martiales, avant de ralentir sur des passages plus pesant, puis repartir sur une accélération saturée. La complicité est évidente entre les deux. Le batteur, en plus d'avoir un jeu assez... Lire la suite

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise)

Critique écrite le 26 février 2012, par Pirlouiiiit

le No! - Marseille 25 février 2012

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise) en concert

De retour de l'Archange où nous avons vu Fifi Rubato nous arrivons au No! pensant que la fête bat son plein. En effet une grosse vingtaine de groupes étaient annoncé pour une série de concerts commençant à 16h. Lorsque nous arrivons à 18h30 pas le moindre son lorsque nous entrons dans la cour de cet ancien théâtre marseillais à l'abandon. Adhésion 1 euro (prix conseillé minimum) + participation libre pour la soirée. Il y a déjà pas mal de monde, mais en effet pas de live pour le moment. Nous en profitons pour visiter ce qui était le théâtre Nau (si j'ai bien compris l'un si ce n'est le plus vieux théâtre de Marseille) jusqu'à son abandon il y a quelques mois. Idéalement placé dans le centre (à 200 mètres de la Plaine) dans une rue relativement calme, doté d'une cour et d'un immeuble entier, l'endroit a vite trouvé de nouveaux utilisateurs. Je dis volontairement utilisateurs et non squateurs comme j'ai pu lire ça et là parce que les gens qui occupent ce lieu de façon ponctuelle, continuent à lui donner vie en organisant des spectacles ou soirée comme le "festival noise" de ce soir qui réunira beaucoup de monde (vers minuit ils ne laisseront plus rentrer personne). D'ailleurs je les ai trouvé sous des airs décontracte / punk /... Lire la suite

Motto + Naanta Hozindar + Schnaak

Critique écrite le 30 mai 2011, par The Duke Of Prunes

La Machine à Coudre - Marseille 19 Mai 2011

Motto + Naanta Hozindar + Schnaak en concert

Ce jeudi soir, à la Machine à coudre, le "Bureau Détonnant" nous régale à nouveau d'un plateau Noise/Math/Expérimental de haute volée !!! C'est à Motto d'ouvrir les festivités ! Ce duo Basse/Batterie propose une noise instrumentale se permettant d'être agressive et puissante, mais le tout, en finesse !!! Une massue dans un gant de velours... La batterie implacable se permet quelques incursions "Jazzy", la basse quelques envolées entre deux matraquages...Seul bémol, la qualité du son ne permet pas de faire ressortir tout le travail du groupe. Ainsi, certaines notes se perdent, certains coups de caisses claires disparaissent dans le fracas ambiant... Mais cela ne suffit pas toutefois à gâcher la performance. J'avais eu l'occasion de les voir en Janvier, à l'Enthropy, pour ce qui était, si je ne me trompe pas, leur tout premier concert... Enfin, quand je dis "leur premier concert", il ne faudrait pas perdre de vue que derrière Motto se cache la rythmique de Das Simple... Toujours est-il que, si leur concert de Janvier était déjà fort prometteur, le concert de ce soir nous donnera à voir un Motto "épaissi", plus efficace et plus mature. Il est vraiment plaisant d'assister ainsi à l'évolution du groupe !!! C'est... Lire la suite

Zeus! + Motto

Critique écrite le 19 janvier 2011, par Mystic Punk Pinguin

Enthropy - Marseille 11 janvier 2011

Zeus! + Motto en concert

Nouvelle soirée pour la toute jeune, et décidément très active, asso le Bureau détonnant, organisatrice de concert noise sur Marseille depuis septembre 2010. Et preuve que sa programmation interpelle l'amateur de musique bruitiste, l'affluence est loin d'être ridicule en ce mardi soir, jour pourtant en général boudé par le public. Ça se passe à l'Enthropy, lieu de moins en moins contournable pour se ramoner les esgourdes avec de la bonne came. Motto c'est une partie du groupe Das Simple, groupe barré et psyché de Marseille. Là c'est un duo instrumental basse / batterie. Invariablement cette formation m'évoque Sabot et/ou Le Singe Blanc. Là, c'est plus du côté des second, plus noise que free jazz. On a droit à une basse bien plombée, avec des plan joués comme sur une guitare, sur un rythme bien plus rapide. Avec le batteur qui martèle ses fûts comme un beau diable, on headbangue sur des cavalcades martiales, avant de ralentir pour des passages plus lancinant (mais toujours pesant, il ne s'agit pas de... Lire la suite