Accueil Mutacion Nacion en concert
Mercredi 18 septembre 2019 : 14411 concerts, 25679 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Mutacion Nacion c'est le mix marseillais heureux et dansant du tambourin occitan, du bouzouki oriental et de la guitare rock.

Mutacion Nacion en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Mutacion Nacion : l'historique des concerts

Ve.

08

Avril

2016

Jagdish en concert
Oaïstern Ciné-Concert Mutacion Nacion | Jagdish | Oaistern
Relais Culturel - Saintes Maries de la Mer (13)

Me.

13

Janv.

2016

Sa.

19

Sept.

2015

Phocéa Rocks en concert
Rue du Rock : RIT+Reliques+Fillette+Frozen Yellow Spot+Arthrosis+Mr Vertigo+Mutacion Nacion+Street Wanderer+GrustError+Maycad+Sam Karpienia+Fuzz & Drum+Moon Ra+Garces Kelly+Catalogue+El Kabaret+Curwen Old Legacy+Wake the Dead+Cie Kta Phocéa Rocks | Rit | Mutacion Nacion | The Fuzz and Drums | Sam Karpienia - De La Crau | Reliques | Frozen Yellow Spot | Monsieur Vertigo | Garces Kelly | Maycad | Wake the dead | Fillette | Catalogue | El Kabaret | Street Wanderer | Cie KTA | rue du rock | Moon Râ (Moon Ra)
Rue Consolat - Marseille (13)

Sa.

13

Juin

2015

Je.

16

Avril

2015

Dj Oncle Bo en concert
Mutacion Nacion Mutacion Nacion | Dj Oncle Bo
Bar de la Plaine - Marseille (13)

Me.

11

Fév.

2015

Toko Blaze en concert
Toko Blaze, Mutation Nation, Tony S, Why am i Mister Pink, La krorale, Mobylette sound system, Polo de la plana Mutacion Nacion | Toko Blaze | Why Pink | La Krorale | Tony S.
Le Molotov - Marseille (13)

Ve.

28

Nov.

2014

Qwx en concert
Qwx + Mutacion Nacion Mutacion Nacion | Qwx
Le Molotov - Marseille (13)

Mutacion Nacion : les dernières chroniques concerts 9 avis

Mutacion Nacion

Critique écrite le 15 janvier 2016, par Agent Massy

Bar de la Plaine, Marseille 13 janvier 2016

Mutacion Nacion en concert

Mutation Nation porte très bien son nom. C'est un groupe constitué : - d'un chanteur-bassiste qui porte son instrument au-dessous des organes génitaux, indication claire d'une allégeance à la musique populaire britannique post choc pétrolier. - d'un joueur d'une petit guitare à peu de cordes et dont la caisse de résonance pourrait bien être en peau de chèvre, mais dont le son est bien franchement saturé - d'un batteur qui joue de la batterie - d'un percussionniste qui joue du petit surdo (c'est un instrument de batucada) - d'un autre percussionniste qui joue avec une technique méditerranéenne d'un tambourin qui est en fait un pandeiro, autre instrument rythmique emblématique de la musique brésilienne. C'est donc du punk-world, et c'est cool. Nous avons d'ailleurs eu droit à une reprise des Stooges. Mais le plus intéressant, souvent, quand les gens prennent pour objectif les musiques d'autres cultures que la leur, c'est qu'à leur insu les cultures d'origines rejaillissent. C'est indélébile, et ça teinte la musique. Et c'est aussi comme ça que les nouvelles musiques naissent, on le sait bien. Public impeccable, des avinés... Lire la suite

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks)

Critique écrite le 10 octobre 2015, par Pirlouiiiit

rue Consolat, Marseille 19 septembre 2015

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe organisatrice de l'évènement (mais ça à la limite ça n'empêche pas de s'exprimer du moment qu'on n'en fait pas de caisses sur le fait que c'est le seul concert gratuit en plein air rock de cette dimension dans la région) et parce que j'ai vu 20 groupes en un peu plus de 5 heures, soit en moyenne (lorsqu'on enlève le temps de déplacement) une dizaine de minutes par groupe pour les plus chanceux. Du coup je vais choisir la faciliter et grandement me reposer sur la chronique de Joshua que vous trouverez ici et vers laquelle je renverrai pour les groupes qu'il a vu. Avant de commencer à égrainer chaque live, rappelons rapidement le contexte. Ce projet un peu fou est né dans la tête de Vince batteur de nombreux groupes mais avant tout des Nitwits désireux d'organiser un truc pour célébrer le rock à l'occasion de Marseille 2013 fête ultra-subventionnée qui avait globalement fait l'impasse sur la musique mais encore plus sur le rock. L'idée était simple, même si un peu compliquée à mettre en pratique : des groupes locaux qui jouent dans des garages et le public qui les écoute... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #3 (Festival Phocea Rocks) : Rit (Le Voleur de Sommeil), El Kabaret, The Fuzz & Drums, Mr Vertigo, Grusterrör, Rit, Fillette, Karpienia, Garces Kelly, Moon Ra, Mutacion Nacion

Critique écrite le 20 septembre 2015, par Joshua

Rue Consolat, Marseille 19 septembre 2015

(ma) Rue du Rock #3 (Festival Phocea Rocks) : Rit (Le Voleur de Sommeil), El Kabaret, The Fuzz & Drums, Mr Vertigo, Grusterrör, Rit, Fillette, Karpienia, Garces Kelly, Moon Ra, Mutacion Nacion en concert

Ah non hein ! Cette fois-ci c'est moi qui raconte le festival, Papa, tu vas pas le faire à ma place comme pour mon premier Rock en Seine, hein, et de toutes façons tu as encore fini saoûl comme une barrique, alors ! Bon ! C'était donc mon / notre troisième Rue du Rock (eh oui, déjà), et pour quelqu'un de 3 ans et demi, c'est pas si mal, je trouve ! Avant que ça commence, papa m'a remontré les différents endroits (je n'ai pas forcément des souvenirs très clairs de ce qui s'est passé avant mes 3 ans...). Cette année il y en avait un nouveau, le sympathique bar "Le Mounguy" (où mon tonton Mathieu 'Geja Maup' mixe parfois, en peignoir), mais finalement on y a pas vu de concert, zut. Par contre à la barrière en haut, j'ai pu gratter à Gina qui m'aime bien, un joli bracelet d'organisateur jaune et noir (après tout, j'ai déjà été plusieurs fois piller les chips pendant des réunions 'Phocéa Rocks', moi !) Cette année, trop mac, La Rue du Rock #3, ça commençait par des spectacles vraiment adaptés aux petites oreilles, et en premier, mon bon pote Rit (que j'ai déjà vu et chroniqué cette année !), qui proposait une histoire avec des images animées, appelée Le Voleur de Sommeil. Le truc marrant c'est que tellement de parents et d'enfants... Lire la suite

Rue du Rock #2 (Festival Phocea Rocks) : Mr Thousand & Ramirez + No Country + La Serenade + La Coupure + Lee Zeirjick + Binaire + Hush Hush + Malin + Mutacion Nacion + Devilish Piranhas + Super Payots 3000 + Onkalo + Big Fat Papa'z + Jim Younger's Spirit + the Laurie Strode's Brothers

Critique écrite le 23 septembre 2014, par pirlouiiiit

rue Consolat, Marseille 20 septembre 2014

Rue du Rock #2 (Festival Phocea Rocks) : Mr Thousand & Ramirez + No Country + La Serenade + La Coupure + Lee Zeirjick + Binaire + Hush Hush + Malin + Mutacion Nacion + Devilish Piranhas + Super Payots 3000 + Onkalo + Big Fat Papa'z + Jim Younger's Spirit + the Laurie Strode's Brothers  en concert

En ce samedi 20 septembre 2014, avait lieu rue Consolat la deuxième édition de la Rue du Rock à savoir 15 groupes qui se succèdent entre 16h et 20h sur 5 lieux assez proches les uns des autres (mais suffisamment éloignés pour que les sets dans groupes puissent se chevaucher sans que l'un ne fasse de l'ombre à l'autre : de haut en bas : le garage Marsatac, le Pole Info Musique, le garage de Thomas, le théâtre de la Ferronerie et la Casa Consolat ... Comme Philippe je fais partie des organisateurs de cette après midi mais ça ne m'a pas empêcher de profiter de tous ces groupes en live et donc me permet d'en parler. Sommairement certes car chaque set étant décalé de 13 minutes je n'ai guère vu tellement plus de chacun ... juste le temps de faire quelques photos, une mini vidéo au son qui sature, tout en annonçant sur internet les retards ou changement d'ordre de passage entre les groupes. Donc j'irai vite notamment sur ceux dont Philippe à déjà parlé dans sa chronique à savoir Thousand & Ramirez, No Country, La Serenade, La Coupure, Lee Zeirjick, Binaire, Malin, Mutacion Nacion et Devilish Piranhas. Chose amusante si je connaissais au moins de vue pas mal des musiciens qui jouaient cette après midi, je découvrais plus de la moitié des... Lire la suite