Accueil My Bloody Valentine en concert
Mardi 10 décembre 2019 : 10280 concerts, 25835 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Groupe irlandais formé en 1984, My Bloody Valentine, son les précurseurs d'un nouveau genre, que certains appelleront noisy, et que la presse musicale spécialisée appellera shoegazing. Le groupe s'impose véritablement sur la scène post-rock avec son second album "Loveless" et ses mélodies saturées, supersoniques, bruitistes et vaporeuses. Puis à partir de 1992, le groupe reste en sommeil. En novembre 2007, My Bloody valentine annonce officiellement la reformation du groupe et une série de concerts pour 2008 après 16 ans d'absence scénique. Nouvel album en 2013, mbv et concerts dans la foulée...

My Bloody Valentine : vos chroniques d'albums
Site

My Bloody Valentine en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

My Bloody Valentine : l'historique des concerts

Di.

07

Juillet

2013

Les Eurockéennes de Belfort en concert
Eurockeennes de Belfort : Blur, Shunk Anansie, Tame Impala, Neurosis, The Black Angels, My Bloody Valentine, Keny Arkana, Mass Hysteria, The Vaccines, Disclosure, Hyphen Hyphen, Palma Violets, Red Fang, Graveyard, Chvrches ... Les Eurockéennes de Belfort | Blur | Mass Hysteria | Keny Arkana | My Bloody Valentine | The Black Angels | Skunk Anansie | Tame Impala | The Vaccines | Hyphen Hyphen | Red Fang | Neurosis | Kvelertak | Disclosure | Palma Violets | Graveyard | Chvrches | Da Octopusss
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Me.

05

Juin

2013

My Bloody Valentine + Guests Bataclan - Paris 11ème (75)

Lu.

03

Juin

2013

French Cowboy & The One en concert
My Bloody Valentine + French Cowboy & The One My Bloody Valentine | French Cowboy & The One
Le Bikini - Ramonville St Agne (31)

Je.

30

Mai

2013

NOS Primavera Sound Porto en concert
Optimus Primavera Sound Porto 2013 : My Bloody Valentine, Dead Can Dance, Blur, Nick Cave, Grizzly Bear, Swans, The Breeders, Deerhunter, James Blake, Fucked Up, Merchandise, Sixto Rodriguez... NOS Primavera Sound Porto | Nick Cave & The Bad Seeds | The Breeders | Dead Can Dance | Grizzly Bear | Deerhunter | My Bloody Valentine | Fucked Up | Sixto Rodriguez | Swans | James Blake | Merchandise
Site Festival Optimus Primavera Sound - Porto (Portugal) ()

Di.

26

Mai

2013

Festival Primavera Sound en concert
Primavera Sound Festival 2013 :nick Cave & The Bad Seeds,my Bloody Valentine, band Of Horses,dead Can Dance,hot Chip,crystal Castles, Rodriguez,apparat, Dan Deacon, Shellac,liars, Adam Green, Melod'y's Echo Chamber,mac Demarco,meat Puppets... Festival Primavera Sound | Nick Cave & The Bad Seeds | Hot Chip | Adam Green | Melody's Echo Chamber | Shellac | Apparat | My Bloody Valentine | Crystal Castles | Dan Deacon | Band Of Horses | Mac Demarco | Allah-Las
Parc del Forum - Barcelone

Je.

20

Août

2009

Pukkelpop en concert
Faith No More, The Offspring, My Bloody Valentine, Razorlight Pukkelpop | The Offspring | Razorlight | My Bloody Valentine | Faith No More
Kiewit - Hasselt (B)

Ve.

14

Août

2009

La Route du Rock en concert
My Bloody Valentine, Tortoise, Deerhunter, A Place To Bury Strangers, Crystal Stilts, Snowman La Route du Rock | Tortoise | Deerhunter | My Bloody Valentine | A Place To Bury Strangers | Crystal Stilts
Fort de saint pere - Saint pere marc en poulet (35)

Je.

28

Mai

2009

Festival Primavera Sound en concert
My Bloody Valentine, Aphex Twin, Phoenix, Yo La Tengo... Festival Primavera Sound | Phoenix | Yo La Tengo | | My Bloody Valentine
Parc del Forum - Barcelone (Sp) (66)

My Bloody Valentine : les dernières chroniques concerts 4 avis

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 2/2 : The Black Angels, Tame Impala, Neurosis, Skunk Anansie, My Bloody Valentine, Blur

Critique écrite le 09 juillet 2013, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert 7 juillet 2013

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 2/2 : The Black Angels, Tame Impala, Neurosis, Skunk Anansie, My Bloody Valentine, Blur en concert

Le samedi, c'est par ici !. Comme le veut la tradition (et la fatigue de la veille), le début de la programmation du dimanche est souvent ratée pour cause de flânage dominical, convivialité amicale et autres cervelas cuits au barbecue. Dommage donc pour le concert programmé vraiment trop tôt des Palma Violets dont le premier et peut-être unique album n'est pas désagréable du tout. On verra bien si ces perdreaux de l'année passent l'hiver, parmi les hordes de nouveaux groupes de djeun's que l'Angleterre déverse traditionnellement en continu... Pas très grave non plus si on rate pour cette fois la totalité du show, forcément punchy, de notre pasionaria locale phocéenne, Keny Arkana, déjà revue cette année et actuellement un peu en recherche d'un nouveau souffle de révolte. Mais c'est que sur le site aussi, toujours en tempête de ciel bleu, ça branle un peu dans le manche : on dirait qu'il n'y a que les animations de rue qui bossent déjà, notamment ce charmant couple de mariés homos et ... culs-nus. Les campeurs, après 4 jours, commencent à se repérer de loin à leur couleur rose-brun, à leur air carbonisé, sinon à leur odeur... Les pauvres, ne les blâmons pas, ils doivent affronter les toilettes de l'Enfer au moins une fois par jour.... Lire la suite

My Bloody Valentine (La Route du Rock 2009)

Critique écrite le 11 septembre 2009, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, Saint-Malo 14 août 2009

My Bloody Valentine (La Route du Rock 2009) en concert

My Bloody Valentine Tout est en place pour le moment tant attendu, des murs d'amplis ont été érigés sur scène, tout est branché sur le 200 000 volts, les limiteurs de son ont été trafiqués... Le tatillon (voire maniaque, il rappellera souvent à l'ordre son technicien guitare et l'ingé son chargé des retours) leader de My Bloody Valentine s'avance vers le micro pour dire un sobre "bonsoir" avant de tester pour la première fois sa guitare thermo nucléaire : "CRRRRRRRRR !!!!!" L'on se dit que Les tympans vont être mis à rude épreuve au Fort de Saint-Père, comme prévu. C'est parti pour un concert d'une heure quinze en forme de madeleine de Proust sonique : un admirable mur du son est bâti par le quatuor sur chaque morceau. La batterie claque, la basse gronde, les samples de claviers triturés partent en vrille, les voix torturées sont souvent inaudibles et les guitares tentent avec succès de créer un holocauste sonore complètement bouleversant. Si l'on est fan de Loveless, et si l'on n'est pas un pique assiette en goguette ou un journaliste ivre mort retranché dans le carré VIP avec les professionnels de la profession, ces instants de bonheur extrêmes sont tout simplement mémorables. Car My Bloody Valentine réussit à... Lire la suite

My Bloody Valentine + Deerhunter + A Place To Bury Strangers + Crystal Stilts + Tortoise + Marissa Nadler + Mark Kozelek + The Delano Orchestra (La Route du Rock 2009)

Critique écrite le 26 août 2009, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, Saint-Malo 14 août 2009

My Bloody Valentine + Deerhunter + A Place To Bury Strangers + Crystal Stilts + Tortoise + Marissa Nadler + Mark Kozelek + The Delano Orchestra (La Route du Rock 2009) en concert

Meilleur festival français avec les Transmusicales de Rennes et une poignée de rares rassemblements musicaux ne faisant pas dans le tout commercial, La Route du Rock permet chaque année de passer trois jours idylliques dans un cadre paradisiaque sans avoir à supporter les têtes d'affiches fédératrices (et souvent lamentables) qui servent à rameuter les foules dans les autres grands raouts estivaux. Ce n'est surement pas à Saint-Malo qu'on nous infligera les shows convenus et calibrés pour les masses de Bénabar, Tryo, Yodelice, Anaïs, BB Brunes ou encore Olivia Ruiz ! Car, loin de se vautrer dans une programmation consensuelle, La Route du Rock maintient le cap depuis 19 ans en invitant à chaque édition le meilleur de ce qui se fait en pop, folk, rock et électro, que les groupes soient des découvertes à peine sorties du nid ou des artistes à la fois confirmés et classieux... Résultat des courses sur l'infernale autoroute du rock : malgré ses difficultés financières, le festival malouin propose encore une fois en 2009 l'une des affiches les plus originales et intéressantes de l'été. Nous sommes à des années-lumière des festivals uniquement faits pour attirer le chaland, faire consommer à la chaîne du prédigéré et entraîner une... Lire la suite

My bloody Valentine

Critique écrite le 10 juillet 2008, par lol

Zenith - Paris 9 juillet 2008

Après plus de 10 ans d'absence, My bloody valentine officialisait son retour sur la scène d'un Zénith réduit de moitié faute d'affluence. Pas de nouveau disques, début de tournée, il y avait beaucoup d'interrogations autour de la prestation de la figure tutélaire du mouvement noisy shoegazing. Le résultat est assez mitigé. D'un coté l'allure du groupe - en dépit de son manque absolu de charisme - est inchangée. Les morceaux sont joués avec beaucoup d'énergie, de professionnalisme et de fidélité par rapport aux albums. On regrettera cependant que le son des voix -... Lire la suite

My Bloody Valentine : les chroniques d'albums

My Bloody Valentine : Loveless

Chronique écrite le 06/07/2009, par Pierre Andrieu

My Bloody Valentine : Loveless

Chef d'œuvre inégalé du Shoegazing paru fin 1991, le deuxième album de My Bloody Valentine, Loveless, reste aujourd'hui encore en 2009 un fascinant recueil superbement cauchemardesque de pop songs bruitistes, barrées, aériennes et psyché. Le son de guitare démoniaque - tout droit sorti du cerveau dérangé de Kevin Shields - n'a pas pris une ride ; d'ailleurs, tous les groupes actuels essayant de torturer les cordes de leurs guitares s'inspirent très clairement des travaux séminaux du génial guitariste/songwriter/producteur/chanteur. Démiurge visionnaire retranché en studio avec Bilinda Butcher (voix de sirène appelant au naufrage sonique tout en se mélangeant admirablement avec celle de Mr Shields) et Colm O'Ciosoig (batteur malade lors de l'enregistrement et donc peu utilisé), le génial dictateur Kevin, trop occupé à tout faire lui-même, n'a même pas pris soin de convoquer la bassiste Debbie Googe ou de laisser qui que ce soit d'autre que lui enregistrer une partie de guitare lors des sessions - étalées sur deux ans, elles ont utilisé de nombreux studios et ingés sons et presque ruiné le label Creation - de ce disque imparable. Empilant sans répit les... Lire la suite