Accueil N.E.R.D en concert
Mercredi 24 octobre 2018 : 13768 concerts, 25212 chroniques de concert, 5230 critiques d'album.


Composé de Pharrell Williams, Chad Hugo et Shay Haley, N.E.R.D. (acronyme de No one Ever Really Dies) est un groupe américain mélangeant rap, funk et rock.

Site

N.E.R.D en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

N.E.R.D : l'historique des concerts

Ve.

24

Août

2018

Kendrick Lamar en concert
Paris Summer Jam : Kendrick Lamar + N*E*R*D + IAM etc etc Paris Summer Jam | N.E.R.D | Kendrick Lamar | IAM
U Arena - Nanterre (92)

Ve.

13

Juillet

2018

Cruilla Barcelona en concert
Festival CruÏlla 2018 : Prophets Of Rage, N.e.r.d., Kygo, Damian "jr. Gong" Marley, Gilberto Gil & Amigos: Refavela40, Lp, Lori Meyers, Bomba Estero, La Pegatina, Jessie Ware, Camille, Joan Dausa, Blaumut, The Last Internationale, Bugzy Malone, Micapitan, Cruilla Barcelona | Kygo | Damian Marley | Prophets of Rage | N.E.R.D | Gilberto Gil
Parc del Forum - Barcelone (Sp)

Me.

11

Juillet

2018

Ve.

06

Juillet

2018

Ma.

20

Juillet

2010

Paléo Festival en concert
NTM + N*E*R*D + Le Peuple de l'Herbe + Danakil (Complet) Paléo Festival | Le Peuple de l'Herbe | Danakil | N.E.R.D | NTM
Site Paléo Festival - Nyon (Ch)

Ve.

09

Juillet

2010

Les Ardentes en concert
N.e.r.d. + Just Jack + Trocadisco + Matias Aguayo... Les Ardentes | N.E.R.D | Just Jack
Parc Astrid - Liege

Ve.

09

Juillet

2010

Sa.

22

Août

2009

Pukkelpop en concert
Arctic Monkeys, N*E*R*D, 50 Cent, Dave Clarke, Dinosaur Jr... Pukkelpop | 50 Cent | N.E.R.D | Arctic Monkeys | Klaxons
Kiewit - Hasselt

N.E.R.D : les dernières chroniques concerts 2 avis

N.E.R.D.

Critique écrite le 13 septembre 2008, par Likali

Fête de l'Humanité/ Grande Scène 12 septembre 2008

Après la déception "Seeing sounds", la débâcle de N.E.R.D. à la fête de l'Humanité. D'abord, l'impression que la régie son était partie faire un tour pendant le concert: pas moyen de distinguer la voix de Pharell Williams (ni celle de son acolyte d'ailleurs qui gesticule inutilement et dont on se demande la raison de sa présence) couverte par le désagréable brouhaha de la basse, tellement saturée qu'on ne... Lire la suite

DAVID BOWIE + N*E*R*D* + HAWKSLEY WORKMAN

Critique écrite le 15 juillet 2002, par Sami

Arènes de Nimes 14 Juillet 2002

Ça faisait longtemps que je n'étais pas allé à un concert et encore moins un de cette importance. La dernière fois que je m'étais déplacé (hors festival) c'était pour Radiohead en 2000 à Frejus. Même si Nimes n'est qu'à une heure et demie de Marseille, j'étais un peu perplexe vu le temps exécrable de ce 14 juillet et donc la peur d'une annulation déjà annoncée à plusieurs reprises après le forfait de Patti Smith. Heureusement, il n'en a rien été, la fête a bien eu lieu dans des Arènes archi-combles remplies, on s'en serait douté, de vieux fans venus de toute la France pour voir David Bowie aka the Thin White Duke en personne. Pour la plupart, les deux groupes invités en ouverture étaient de parfaits inconnus. Il y eut d'abord le farfelu HAWKSLEY WORKMAN et ses WOLVES qui n'a jamais caché son admiration pour Bowie et devait être sans doute impressionné de jouer devant une aussi grande foule au point de s'adresser très peu au public alors qu'habituellement il se lâche d'avantage. Je l'avais vu quelques mois en formation réduite au café julien alors forcément le concert n'était pas tout à fait le même. Maniéré à outrance son jeu de scène n'a pas changé pour autant, il se dandine toujours autant, fait des simagrées avec des espèces de... Lire la suite