Accueil N.E.R.D en concert
Mardi 21 août 2018 : 11615 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.


Composé de Pharrell Williams, Chad Hugo et Shay Haley, N.E.R.D. (acronyme de No one Ever Really Dies) est un groupe américain mélangeant rap, funk et rock.

Site

N.E.R.D : l'historique des concerts

Ve.

13

Juillet

2018

Cruilla Barcelona en concert
Festival CruÏlla 2018 : Prophets Of Rage, N.e.r.d., Kygo, Damian "jr. Gong" Marley, Gilberto Gil & Amigos: Refavela40, Lp, Lori Meyers, Bomba Estero, La Pegatina, Jessie Ware, Camille, Joan Dausa, Blaumut, The Last Internationale, Bugzy Malone, Micapitan, Cruilla Barcelona | Kygo | Damian Marley | Prophets of Rage | N.E.R.D | Gilberto Gil
Parc del Forum - Barcelone (Sp)

Me.

11

Juillet

2018

Ve.

06

Juillet

2018

Ma.

20

Juillet

2010

Paléo Festival en concert
NTM + N*E*R*D + Le Peuple de l'Herbe + Danakil (Complet) Paléo Festival | Le Peuple de l'Herbe | Danakil | N.E.R.D | NTM
Site Paléo Festival - Nyon (Ch)

Ve.

09

Juillet

2010

Les Ardentes en concert
N.e.r.d. + Just Jack + Trocadisco + Matias Aguayo... Les Ardentes | N.E.R.D | Just Jack
Parc Astrid - Liege

Ve.

09

Juillet

2010

Sa.

22

Août

2009

Pukkelpop en concert
Arctic Monkeys, N*E*R*D, 50 Cent, Dave Clarke, Dinosaur Jr... Pukkelpop | 50 Cent | N.E.R.D | Arctic Monkeys | Klaxons
Kiewit - Hasselt

Ve.

12

Sept.

2008

Fête de l'Humanité  en concert
Femi Kuti + Dub Inc. + N*E*R*D + Tiken Jah Fakoly Fête de l'Humanité | Tiken Jah Fakoly | Dub Inc | Femi Kuti | N.E.R.D
Parc Départemental - La Courneuve (93)

N.E.R.D : les dernières chroniques concerts 1 avis

N.E.R.D.

Critique écrite le 13 septembre 2008, par Likali

Fête de l'Humanité/ Grande Scène 12 septembre 2008

Après la déception "Seeing sounds", la débâcle de N.E.R.D. à la fête de l'Humanité. D'abord, l'impression que la régie son était partie faire un tour pendant le concert: pas moyen de distinguer la voix de Pharell Williams (ni celle de son acolyte d'ailleurs qui gesticule inutilement et dont on se demande la raison de sa présence) couverte par le désagréable brouhaha de la basse, tellement saturée qu'on ne... Lire la suite