Accueil Naast en concert
Jeudi 27 juin 2019 : 10456 concerts, 25537 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.


Pop rock yéyé, par de jeunes parisiens surexcités. Au menu : guitares énervées, orgue vintage, chant en français...
Influences:
Jacques Dutronc, The Strokes, The Stooges

Naast : vos chroniques d'albums
Site

Naast en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Naast : l'historique des concerts

Sa.

04

Août

2007

Plastiscines en concert
Naast + Les Plastiscines Naast | Plastiscines
Théâtre de Verdure - Le Lavandou (83)

Me.

11

Juillet

2007

Tous sur le Pont en concert
The Stranglers + Naast + BB Brunes... Tous sur le Pont | Naast
Halle Aux Grains - Blois (41)

Ve.

29

Juin

2007

Festival Roc'Han Feu en concert
Miossec + Luke + Aaron + Naast + Improvisators Dub + Bom Jack Festival Roc'Han Feu | Miossec | Luke | AaRON | Naast
Stade de la Guiterne - Rohan (56)

Ve.

25

Mai

2007

Festival Art Rock en concert
Iam, Razorlight, The Fratellis, Art Brut, Naast Festival Art Rock | IAM | Razorlight | The Fratellis | Naast
Place Poulain Corbion - St Brieuc (22)

Sa.

12

Mai

2007

Plastiscines en concert
Naast + The Dadds + Plasticines Naast | Plastiscines
Le Normandy - St Lô (50)

Ve.

11

Mai

2007

Lu.

07

Mai

2007

Plastiscines en concert
Naast + Plastiscines Naast | Plastiscines
Nikaia Zenith - Nice (06)

Sa.

05

Mai

2007

Hifiklub en concert
Naast + Hifiklub + DJ Numéro Neuf Hifiklub | Naast
Cargo de Nuit - Arles (13)

Naast : les dernières chroniques concerts 4 avis

The Rakes + Akron/Family + Bromheads Jacket + Deerhoof + Galaxie + Acoustic Ladyland + Naast (Printemps de Bourges 2007)

Critique écrite le 30 avril 2007, par Pierre Andrieu

Le 22, Bourges 19 avril 2007

The Rakes + Akron/Family + Bromheads Jacket +  Deerhoof + Galaxie + Acoustic Ladyland + Naast (Printemps de Bourges 2007) en concert

Après une journée déjà bien remplie, et dès la fin de Joan As police Woman au théâtre Jacques Cœur, nous avons juste le temps de traverser en quatrième vitesse les rues du vieux Bourges, et, hop, arrivée au 22, LA salle rock ‘roll de la cité berruyère, agrémentée d'une chapiteau doublant la capacité du lieu et permettant l'installation de deux scènes. Naast : Il est 23 heures et les nouveaux héros du rock en France (sic !), Les Naast, arrivent sur scène, tout énervés. C'est parti pour 35 minutes de rock pseudo garage chanté en Français... Force est de constater que le groupe est bien meilleur qu'en novembre 2006 à la Coopérative de Mai , devant un public restreint et très froid... Ici, c'est dans une salle surchauffée que les Parisiens chou chou de la presse se produisent : des hordes de lycéens et collégiens en goguette se bousculent devant la scène pour faire un triomphe aux stars vues à la télé, entendues à la radio et lues dans les journaux... Ça pogote à tout va, ça crie son amour pour les quatre gravures de mode et ça fait un bruit de cour d'école à la veille des vacances scolaires ! Le matraquage incessant (et énervant !) a fait son effet : Les Naast ont un public qui répond au quart de tour à leurs... Lire la suite

Naast (Garage Club 8)

Critique écrite le 18 novembre 2006, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 16 novembre 2006

LES NAAST. LES NAZES ? Les Naast... Insupportables têtes à claques ? Fils à papa à qui tout tombe tout cuit dans l'assiette ? Pistonnés profitant du carnet d'adresse de leurs familles pour voler la vedette à quantité de groupes authentiquement rock ‘n roll ? Gamins poseurs de Joinville le Pont faisant leurs crises d'adolescence bien sagement sur scène ? Rock stars de pacotille singeant scolairement les Strokes et les Libertines ? Fantasmes sur pattes destinés à humidifier les culottes des lectrices de Elle, puis à les pousser à acheter les disques ? Jeunes gommeux soutenus par des rock critics grabataires et vendus ? Groupe signé sur la seule foi d'un buzz écœurant pour tous les vrais groupes de rock ? Ados friqués surjouant - faux - la rébellion rock ? Futures stars du punk yéyé poussées au cul par l'avisé manager de Téléphone, François Ravard ? Brillants songwriters capable d'écrire des textes que n'auraient pas reniés les très crédibles Forbans ? Rien, nada, que dalle, du vent... De multiples questions - et quelques noms d'oiseaux à l'attention du groupe mais surtout de ceux qui les soutiennent aveuglément - viennent en tête après la prestation de 30 minutes chrono (en tête d'affiche du garage club huitième... Lire la suite

Nadj / Naast

Critique écrite le 09 mai 2007, par Philippe

Poste à Galène, Marseille 4 mai 2007

Nadj / Naast en concert

Nadj : un coup de boule ... dans ma face Ayant passé tout l'aprème et un bout de ma soirée enfermé à attendre un plombier, j'arrive de fort méchante humeur au Poste à Galène. Va pas falloir me chauffer... Toutefois, objectivité légendaire oblige, pas plus que pour les Plastiscines, je n'ai l'intention d'être indulgent ni insultant par principe. Celles-ci ont d'ailleurs prouvé qu'elles s'en tiraient pas mal du tout ici-même il y a 3 semaines. Il faut dire que l'album des filles était déjà bien meilleur que le plutôt décevant Antichambre, premier EP des Naast. On peut donc légitimement être plus inquiet de la performance en live de ceux-ci... J'arrive seulement 10 minutes avant la fin de Nadj et je suis très déçu... d'être arrivé si tard. Parce que ce trio a l'air d'être sacrément abrasif, on sent d'ailleurs que la salle est en transe (et en sueur...) malgré la différence flagrante de style avec ce que les gens sont venus écouter ce soir. La chanteuse vocifère, en français s'il vous-plaît, le guitariste ou bassiste se roule par terre, le batteur défonce tout, le groupe produisant un son et une image metal-punk qui n'est pas sans me rappeler la délicieuse Queen Adreena. Ca tabasse bien du cul et je me promets de revoir au... Lire la suite

Naast : les chroniques d'albums

The Naast : Antichambre

Chronique écrite le 24/01/2007, par Philippe

The Naast : Antichambre

C'est entendu, The Naast est la plus cool brochette de belles gueules qu'ait produit le rock français depuis... quand déjà ? Ils paraissent presque cinématographiques, aristocratiques avec leur lippe boudeuse, leurs cheveux drus et sombres... Ils sont aussi nés sous une bonne étoile : le "mouv" qui a accompagné l'émergence simultanée d'une dizaine de groupes de jeunes rockeurs approximatifs mais pétaradants à Paris il y a environ 1 an et demi, le tout sponsorisé par un quadragénaire Rock'n'Folk tout heureux de prendre un coup de jeune, et une programmation paricentrique permettant aux chroniqueurs (gros avantage) de s'y rendre sans avoir de train à prendre, ni se coucher trop tard. Après une apparition dans la moyenne (c'est-à-dire, sans grand intérêt) sur la compil live Passe ton Bac d'abord, où Pierre les pronostiqua parmi ceux étant suffisamment mauvais pour être signés (la preuve ici !), ils furent exclus - avec raison - de la compil studio de meilleure tenue, Paris Calling, où d'autres surnageaient nettement au dessus (Second Sex, Brooklyn ou Hellboys, par exemple). Mais peut-être étaient-ils déjà en train d'enregistrer ceci : Antichambre, leur premier LP. Reconnaissons-leur le courage (ou l'inconscience) de ne chanter qu'en... Lire la suite

V/A : Passe Ton Bac D'abord

Chronique écrite le 21/04/2006, par Pierre Andrieu

V/A : Passe Ton Bac D'abord

Que le soi disant retour du rock depuis 2001 donne envie aux adolescents d'acheter des guitares pour faire du punk rock, c'est une très bonne chose : un peu de sang neuf ne fera pas de mal au rock français. Cela nous évitera une nouvelle génération influencée par la Star'Ac et Nouvelle Star... Que les héros de la nouvelle génération soient les Stooges, les Clash, les Kinks, les Strokes, Chuck Berry, Bo Diddley, Patrick Eudeline et Philippe Manœuvre, on ne peut que s'en féliciter, bien sûr. Mais il ne faut pas raconter n'importe quoi non plus ; tous les groupes d'ados qui se bousculent au portillon pour signer des contrats en or ne sont pas (ou pas encore) des génies, contrairement à ce que certains prétendent à longueur d'articles dithyrambiques. Si l'on en croit ces personnes, les groupes présents sur la compile Passe ton bac d'abord seraient en train d'écrire une page de l'histoire du rock ‘n roll... Pardon ? Néanmoins, pour avoir fait un trajet - qui s'annonçait sinistre - en bus de la gare RER de Bondoufle au "mythique" stade Robert Bobin de... Bondoufle (où se produisaient les Stooges, le 5 juin 2005) avec les Naast, Second Sex et autres talents prometteurs selon le magazine Elle, on avait pu juger de la fraîcheur, de l'humour... Lire la suite