Accueil Niandra Lades en concert
Jeudi 21 juin 2018 : 10717 concerts, 25037 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.


Entre indie rock, folk, pop et post rock, le groupe Niandra Lades écrit des morceaux évoquant joliment Chokebore, Arcade Fire, Broken Social Scene, Elliott Smith, Smashing Pumpkins, Pavement et The Notwist... En concert en 2017 et 2018 pour accompagner la sortie début 2017 de l'album Night Funeral chez Kutu Records.

Niandra Lades : vos chroniques d'albums
Site

Niandra Lades en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Niandra Lades : l'historique des concerts

Ve.

27

Avril

2018

Niandra Lades + La Houle Le Fotomat - Clermont-Ferrand (63)

Ve.

02

Mars

2018

Sa.

10

Fév.

2018

Ve.

09

Fév.

2018

Me.

07

Fév.

2018

Ve.

26

Janv.

2018

Sa.

09

Déc.

2017

Petit Fantôme en concert
Petit Fantome - Niandra Lades Niandra Lades | Petit Fantôme
La Coopérative de Mai - Clermont Ferrand (63)

Sa.

08

Avril

2017

Blondi's Salvation en concert
Blondi's Salvation + Niandra Lades Blondi's Salvation | Niandra Lades
Raymond Bar - Clermont-Ferrand (63)

Niandra Lades : les dernières chroniques concerts 8 avis

Trainfantome, Lenparrot, La Houle, Niandra Lades, Marble, Veik

Critique écrite le 12 mai 2018, par Dissy

Fotomat, Clermont-Ferrand 27 avril 2018

Trainfantome, Lenparrot, La Houle, Niandra Lades, Marble, Veik en concert

Direction le Fotomat, qui a mitonné en cette fin avril une affiche préparée aux petits oignons pour les fans de découvertes indé pop & rock, avec une brochette de 6 groupes, ce qui donne à la soirée des allures de mini-festival, tout cela dans une ambiance très conviviale. Trainfantome On ne pourra pas parler ce soir d'ambiance qui monte crescendo tant l'entrée en matière du premier groupe se fait franche. Trainfantome, de Nantes, propose une sorte de post pop rock à lancinances tristes et sombres sur un set tout en puissance. Je me déteste encore d'être arrivée en retard, car les 4 titres qu'on a pu voir donnaient réellement envie d'en découvrir plus. Ça joue avec les tripes, le chanteur habité balançant son chant avec une rage dépressive, notamment sur un final plutôt énervé, encouragé par des guitares bruyantes et plaintives. A revoir, dès que possible ! Lenparrot On change complètement de registre avec la pop minimaliste et gracieuse de Lenparrot. En solo, le Nantais nous présente son premier album "And Then He" dans un set intimiste, nous dévoilant une voix androgyne, délicate, modulable à volonté. Un charisme certain, et un jeu de scène l'emmenant au milieu du public tel une chorégraphie subtile, n'auront... Lire la suite

J.C.Satàn + Niandra Lades

Critique écrite le 20 février 2016, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 18 février 2016

J.C.Satàn + Niandra Lades en concert

Moins de monde que prévu au concert de J.C.Satàn dans le club de La Coopé, à moitié rempli par un public un peu amorphe. Les absents ont vraiment eu tort, c'était une très bonne soirée avec en guise de mise en bouche, Niandra Lades, une première partie locale bien branlée, et un concert hyper tendu et intense pour le très attendu plat de résistance sonique... Niandra Lades En ouverture, les Clermontois de Niandra Lades montrent leurs jolis muscles en dévoilant un set entre shoegaze, pop grungy, rock bruitiste et post rock psyché. Une belle volée de titres évoquant intelligemment Chokebore, Sonic Youth ou Godspeed You! Black Emperor... Le combo du chanteur guitariste Alexandre Costa fait le yoyo entre ses divers penchants pop et bruyants, pour un résultat, plutôt réussi, façon montagnes russes. J.C.Satàn Grand messe sonico noise rock 'n roll ensuite avec les très méchants J.C.Satàn, en forme totalement olympique malgré la relative apathie du public... Venus présenter leur inépuisable dernier disque paru chez Born Bad Records, Arthur, Paula, Dorian, Ali et Romain ne s'embarrassent pas de fioritures, choisissant de délivrer une version ultra exaspérée, sauvage et rallongée à la sauce psyché noise de leurs meilleures... Lire la suite

Gonzaï Party : Jessica93 + Niandra Lades

Critique écrite le 26 janvier 2015, par Pierre Andrieu

Le Baraka, Clermont-Ferrand 23 janvier 2015

Gonzaï Party : Jessica93 + Niandra Lades en concert

Gonzaï Party de fort bon aloi au Baraka, le truc idéal pour lutter contre la massive attaque de loose intersidérale ayant traditionnellement lieu tous les ans au mois de janvier... Beaucoup de monde, pas mal de Jack Daniels, de la bière, du Picon, et pour commencer, en première partie, une bonne mise en bouche indie rock par l'entremise de la prestation des Clermontois de Niandra Lades. Avec au programme une sympathique enfilade de titres alternant entre rock marqué par les années 90 (Chokebore, Nirvana, Smashing Pumpkins, Weezer, Elliott Smith... ), glissades contrôlées vers le post rock grinçant, voire un surprenant essai metal avec d'énormes riffs surpuissants. Et puis un bel emprunt à une mélodie des Beatles sur un titre débutant de manière plus calme. Malgré un ou deux passages mielleux au chant, plutôt bien envoyé comme concert... Un peu comme si l'on était en train d'être poursuivi par un serial killer dans une forêt par une nuit sans Lune... Peu après, une sorte de clodo grunge à cheveux surgras débarque sur scène pour régler son matos, ça doit être le roadie du " groupe " Jessica93 dont tout le monde parle en ce moment... Trêve de connerie, ça fait plaisir de voir un mec habillé comme s'il allait couper du... Lire la suite

Entretien avec Alexandre Costa de Niandra Lades à l'occasion de la mini tournée française du groupe en février 2014 avec Garciaphone

Interview réalisée le 30 janvier 2014, par Pierre Andrieu

Clermont-Ferrand Janvier 2014

Entretien avec Alexandre Costa de Niandra Lades à l'occasion de la mini tournée française du groupe en février 2014 avec Garciaphone

Auteur d'un rafraîchissant premier album éponyme en 2012 et de nombreux concert partout en France (voire plus si affinités... ), le prometteur groupe clermontois d'indie pop rock Niandra Lades est en tournée française en compagnie des excellents auvergnats de Garciaphone au cours du mois de février 2014... Une occasion parfaite pour poser quelques petites questions à Alexandre Costa, le leader du combo, qui revient avec un nouveau line up cette année et s'apprête à enregistrer son deuxième opus. Entretien : Peux-tu évoquer les débuts de Niandra Lades ? Comment a commencé le groupe ? Alexandre Costa : Niandra Lades est à la base un projet solo. Je n'avais plus de groupe à l'époque mais je n'ai jamais arrêté de composer. Puis, un jour, j'ai commencé à enregistrer chez un copain qui avait le matériel pour. Une connaissance à qui j'avais fait écouter ces démos a décidé de me programmer dans un bar où elle organisait des concerts, et cela contre mon gré... N'ayant jamais chanté en public, j'étais effrayé par l'idée de faire ce concert, et surtout seul... J'ai donc fait appel à des copains musiciens pour m'accompagner sur une date qui était censée être le premier et le dernier concert de ce projet baptisé Niandra Lades... mais le... Lire la suite

Niandra Lades : les chroniques d'albums

Niandra Lades : Niandra Lades

Chronique écrite le 11/04/2012, par Pierre Andrieu

Niandra Lades : Niandra Lades

Prometteur premier album éponyme pour les Clermontois de Niandra Lades, chantres d'une indie folk pop joliment orientée années 90... Disponible depuis début avril 2012, cette collection de dix morceaux aux humeurs versatiles est publiée conjointement par Rock My Ass Records et Cut Cut Records, deux structures 100% indé. Issu, comme ces labels, de l'effervescente scène musicale auvergnate (Alex Costa, le leader, songwriter et chanteur du groupe a fricoté avec Kütu Folk Records, souvent joué à la même affiche que l'excellent Garciaphone et le disque a été enregistré par Pascal Mondaz, l'homme aux doigts de fées à qui l'on doit les disques de The Delano Orchestra, Cocoon, Botibol, entre autres), ce disque truffé de pop folk songs pouvant se révéler tubesques et enlevées, rêveuses et planantes ou légèrement expérimentales et post rock est ce qu'on peut appeler un bon début dans la carrière. Malgré un accent anglais à travailler, la voix - à la Billy Corgan sur les titres calmes de Mellon Collie And The Infinite Sadness - ne manque pas d'émouvoir, le son et les arrangements (cordes, guitares sèches ou... Lire la suite

Niandra Lades : Triangle Square Circle Animals

Chronique écrite le 14/05/2009, par Pierre Andrieu

Niandra Lades : Triangle Square Circle Animals

Belle réussite que ce premier EP autoproduit pour le groupe Niandra Lades : cinq titres (+ un morceau caché) qui tiennent parfaitement la route dans le style folk pop/post rock choral... Emmenés par un chant tout doux, des cordes sidérantes, des rythmiques volages et des guitares agitées ou délicates, les compositions de Niandra Lades (joli nom imprononçable !) sont écrits d'une plume émouvante recherchant toujours la mélodie, tout en réussissant à déstructurer l'écriture pop/folk. Les influences d'Elliott Smith, Girls In Hawaii, Eels et de The Notwist se font joliment sentir, comme celles des magiciens pop du duo Arcade Fire/Broken Social Scene et du post... Lire la suite

Niandra Lades : Vidéo



Niandra Lades : écoute