Accueil Nicolas Dick en concert
Samedi 19 janvier 2019 : 11976 concerts, 25332 chroniques de concert, 5241 critiques d'album.


Projet solo du chanteur / guitariste de Kill The Thrill. Toujours aussi habité par sa musique, il triture le son de sa guitare et/ou de son accordéon à l'aide de machines, diverses nappes en ressortent, se succèdent, tour à tour hypnotiques ou plus tendues. On navigue du côté de Silver Mt Zion.
Sa recherche consiste à superposer des trames sonores aboutissant à un nuage de sons qui peut tendre vers l'harmonie ou la dissonance, et dont l'architecture est basée sur des formes répétitives. Son travail est fondé sur la notion de non-temps et sur la profondeur des champs acoustiques.

Nicolas Dick : vos chroniques d'albums
Site

Nicolas Dick en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Nicolas Dick : l'historique des concerts

Ve.

28

Déc.

2018

Catalogue en concert
Nicolas Dick & Sam Karpienia + Catalogue + Parade Nicolas Dick | (Welcome to the) Parade | Catalogue | Sam Karpienia
Molotov - Marseille (13)

Ve.

07

Déc.

2018

William Kopecky & Nicolas Dick DATA - MARSEILLE (13)

Je.

31

Mai

2018

Peter Kernel en concert
Peter Kernel + De La Crau Peter Kernel | Sam Karpienia | Nicolas Dick
L'Embobineuse - Marseille (13)

Sa.

20

Janv.

2018

Sam Karpienia en concert
De la Crau feat. Nicolas Dick Sam Karpienia | Nicolas Dick
La Meson - Marseille (13)

Je.

14

Déc.

2017

Joe Goldring & Nicolas Dick // Sean Goldring Data - Marseille (13)

Me.

26

Juillet

2017

Enablers en concert
Enablers + Nicolas Dick Enablers | Nicolas Dick
Data (13)

Sa.

08

Juillet

2017

François Rossi en concert
Hank! + Pauline Willerval, François Rossi, Nicolas Dick François Rossi | Nicolas Dick
Embobineuse (13)

Sa.

14

Janv.

2017

Benoît Dettori en concert
Nicolas Dick - Solo + Le Mal Des Ardents + Benoit Dettori Le Mal des Ardents | Nicolas Dick | Benoît Dettori
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Nicolas Dick : les dernières chroniques concerts 10 avis

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1)

Critique écrite le 31 décembre 2018, par Pirlouiiiit

Le Molotov, Marseille 28 décembre 2018

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) en concert

Décidément c'est le mois des concerts de soutien ... après les concerts de soutien aux sinistrés de la Rue d'Aubagne, ceux en soutien aux inculpés de la Plaine, hier c'était le premier concert de soutien à la Machine à Coudre. Premier car il y en aura au moins trois autres et une expo (voir en fin de chronique). Pour l'occasion j'ai ressorti le t-shirt qu'on avait fait (merci O. Gasol) pour les 15 ou 20 ans de la Machine. Ce soir c'est le premier et tout le monde était là. Claire et J2P évidemment mais aussi de très nombreux musiciens qui ont déjà joué de très nombreuses fois là bas. Des gens de groupes (on pourrait citer - si il en manque me le dire je complèterai - Massy Inc, Hank !, Phabrice Petitdemange, les Toads, Casse Gueule, x25x, Lee Zeirjick, Statonnels, les Jolis, La Flingue, Elektrolux, Shiloh, Conger ! Conger !, Farouche Zoé, Kill the Thrill, Miettes, Doc Vinegar, Jim Younger'Spirit, Dissonant Nation,... - qui ont été faits par la machine à coudre autant qu'ils ont contribué à faire ce qu'elle est devenu au fil des ans : un lieu incontournable et indispensable à la vie musicale marseillaise. Je n'ai par contre pas vu trop de journalistes .. Bref j'ai envie de dire on était tous là ou presque et le Molotov n'a pas... Lire la suite

De La Crau feat. Nicolas Dick (Carte Blanche à Sam Karpienia)

Critique écrite le 21 janvier 2018, par odliz

La Meson, Marseille 20 janvier 2018

De La Crau feat. Nicolas Dick (Carte Blanche à Sam Karpienia) en concert

Deuxième soirée carte blanche pour Sam Karpenia au cœur d'une Meson joyeusement bondée. On se faufile entre les tables encore pleines de fins de repas et de verres à moitié rouges. Ça parle anglais, marseillais, occitan ; les chaises s'occupent, s'échangent, se couvrent d'impatience tandis que les musiciens s'installent. Ce soir, pour son projet De la Crau et auréolé des talentueux Manu Reymond à la contrebasse et Thomas Lippens à la batterie, Sam Karpenia boucle la boucle d'un nouveau quartet avec Nicolas Dick et son combo steel guitar (pédalier-chaussettes inclus) avec bottleneck amélioré/ console de mix, pour une ambiance façon thérémine sur fond de voyage psychédélique. "T'as rien compris, c'est un gaffophone !" m'assure mon voisin de chaise et mélomane notoire, Stefan R. Sam Karpenia au gouvernail voix et guitare demi-caisse pour un set d'une heure et demie, comme une petite épopée découpée en plusieurs actes faits de crescendo, de plages atmosphériques et d'explosions soniques. L'atmosphère envoûtante, mélange du chant flamenco de Sam , une corde sensible à elle toute seule, tremolo nomade, qu'accompagnent une contrebasse organique aux cordes slappées, caressées ou martelées par un archet, une... Lire la suite

Joe Goldring & Nicolas Dick

Critique écrite le 25 décembre 2016, par Pirlouiiiit

DATA, Marseille 22 décembre 2016

Joe Goldring & Nicolas Dick en concert

Décidemment ça va finir par devenir une tradition le concert de Noel à Data. L'année dernière j'étais carrément venu le 25 décembre, cette fois ce ce sera l'avant veille. A la base j'avais prévu tout à fait autre chose. Je comptais profiter du re-passage de MAgali et Mr Vertigo au Baraki (cf ici) pour aller voir Magali avec les enfants (très fans de son Touches Cousues). Et puis finalement alors que je regarder un épisode des Cité d'Or avec eux en attendant 21h, j'ai reçu ce sms du Pinguin : " Entracte à data, c'est terrible ". Les enfants étant finalement hésitant car crevés après une bonne journée de centre aéré, j'ai vite pesé le pour et le contre et je suis parti vers data. En rentrant c'est bondé ... dans la foule je reconnais les silhouettes de pas mal de musiciens donc le duo de Catalogue et François Rossi (vu ici même la dernière fois). J'ai donc raté la première partie partie pendant laquelle Joe Goldring et Nicolas Dick ont été rejoints à un moment par Matilde Vandendorpe. Je me faufile donc et m'accroupis au pied droit de joe, à peu près là où quelques minutes avant moi devait se tenir Penny Green Shard dont je vous invite regardé la captation (pas si) à l'arrachée (du tout). Le deuxième set est déjà entamé ... à... Lire la suite

Sam Karpienia & Nicolas Dick (Carte Blanche à Sam Karpienia - soir 1)

Critique écrite le 24 février 2013, par Mystic Punk Pinguin

La Meson - Marseille 15 Février 2012

Sam Karpienia & Nicolas Dick (Carte Blanche à Sam Karpienia - soir 1) en concert

Quand la Meson annoncé la programmation d'une carte blanche à Sam Karpienia, j'avais gravé la première date comme immanquable (finalement je ferais ces trois magnifiques soirées). A savoir deux des artistes marseillais qui sont plus proches de magiciens, qui transforment tous les projets qu'ils abordent en or, au casting Sam Karpienia donc, l'homme qui te bouleverse de sa voix écorchée et de sa mandole onirique, et Nicolas Dick, de Kill the Thrill, qui navigue de névroses urbaines à un mysticisme obsessionnel. Ou pour résumer, deux putains de zicos. Mais trop d'attente sur un projet peu risque de mener à la déception. Car l'addition de talents, en dehors du fantasme, peut être incompatible. Ces appréhensions avait été balayé dans le cadre de la rencontre D'Aqui Dub et Nicolas Dick (déjà) dans le cadre de Chhhhhhut, ou l'intuition s'était transformé en évidence. Ayant discuté un peu avec les lascars avant leur montée sur scène, ils m'ont avoué tous les deux qu'"il s'était passé quelque chose" pendant les répets. Ils prennent place tous deux en configuration assise. Les deux ont leur set de pédales. Nico porte sa guitare sur les genoux. Pour en jouer avec vibreur électrique et divers toucher. En ce début de concert, la plupart du... Lire la suite

Nicolas Dick : les chroniques d'albums

Nicolas Dick : Une Belle Journée

Chronique écrite le 18/01/2010, par Zeu Western Manooch

Nicolas Dick : Une Belle Journée

De ses aventures très variées - membre depuis plus de quinze ans du combo indus/noisy marseillais Kill The Thrill, ingé son au mythique G.R.M., travailleur de l'ombre auprès de Philippe "Bip-Hop" Petit et ses Strings Of Consciousness, de Picore, Bex, Cave Canem ...- Nicolas Dick a su tiré la substantifique moelle d'un langage aussi autonome que singulier. En atteste le triptyque ambient/noise que constitue Une Belle Journée, son unique sortie en solitaire à ce jour, si je ne m'abuse. Ces trois pièces toutes de drones et distorsions envappées, dessinent, dès la première écoute, des nasses en spirales captivantes, entourées de masses flottantes dont la mise en scène dramatique est d'autant plus percutante qu'elle est délivrée sans ambages, détachée de cette emphase qui plombe souvent de telle démarche. Ici chaque son a un sens, chaque note, chaque arpège, chaque mouvement de lapsteel participe à l'écriture d'un vrai... Lire la suite