Accueil Nightwish en concert
Mercredi 21 novembre 2018 : 12143 concerts, 25253 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.


Pouvant compter sur de très nombreux fans partout dans le monde, Nightwish évolue dans un univers Métal gothique symphonique... La particularité du groupe est d'avoir en son sein une chanteuse avec une voix digne de faire de l'opéra. Nightwish est en concert à l'AccorHotels Arena à Paris le 10 novembre 2018...

Nightwish : vos chroniques d'albums
Site

Nightwish : tous les concerts

Nightwish : l'historique des concerts

Di.

11

Nov.

2018

Sa.

10

Nov.

2018

Me.

07

Nov.

2018

Ve.

22

Juin

2018

Hellfest en concert
Hellfest 2018 - Pass 3 Jours + Camping + Bus : Iron Maiden, Judas Priest, Nightwish, Hollywood Vampires, Megadeth, Marilyn Manson, Avenged Sevenfold, Limp Bizkit, Stone Sour, A Perfect Circle, Body Count, Parkway Drive, Deftones ... Hellfest | Stone Sour | Megadeth | Turbonegro | Marilyn Manson | The Deftones | Pogo Car Crash Control | Parkway Drive | Avenged Sevenfold | A Perfect Circle | Nightwish | Iron Maiden | Judas Priest | Limp Bizkit | Dead Cross | Carpenter Brut | Jessica93
Site du Hellfest - Clisson (44)

Je.

17

Déc.

2015

Me.

16

Déc.

2015

Nightwish + Arch Enemy & Amorphis Rockhall - Esch-Alzette (Luxembourg)

Je.

26

Nov.

2015

Arch Enemy en concert
Nightwish + Amorphis + Arch Enemy Nightwish | Arch Enemy | Amorphis
Zénith - Toulouse (31)

Nightwish : les dernières chroniques concerts 16 avis

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 1/2) : Saxon + Status Quo + Nightwish + Scorpions + Wasp + Dream Theater + Sabaton

Critique écrite le 28 juillet 2015, par Gandalf

Parc de Can Zam, Barcelone 23 juillet 2015

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 1/2) : Saxon + Status Quo + Nightwish + Scorpions + Wasp + Dream Theater  + Sabaton  en concert

2eme édition pour ce festival espagnol en milieu urbain, première fois pour nous, et j'espère qu'il y aura un nouveau cru l'an prochain avec une aussi belle affiche, parce que putain, on s'est éclaté ! On a été conquis dans les grandes largeurs. Ça ressemble vraiment au festival idéal pour moi maintenant. De surcroit dans une de mes villes favorites, tant pour l'ambiance, la culture, la météo et la gastronomie ! Car premièrement on revient à un fest à taille humaine, sans être non plus minimaliste. Je dirai qu'on était 15000 fans, peut être jusqu'à 20000 pour les headliners vendredi et samedi. Juste 2 belles scènes, avec max 5 minutes pour l'alternance, impeccable. Pas besoin de cavaler entre six scènes ou rater des groupes pour cause de conflit. Le site est largement assez grand pour circuler partout, mais pas enorme au point de faire des kilomètres pour aller à un bar, au metal market ou aux chiottes. A part pour les headliners, et encore, il etait très facile de se glisser tout devant pour voir les combos. Vraiment à l'aise. Jamais une queue pour acheter un verre tant il y avait de bars et de serveurs, des prix ultra raisonnables (eau 50cl à un euro, le litre de bière espagnole à 8 euros, les mix alcool-sodas très bien servis... Lire la suite

NightWish

Critique écrite le 18 octobre 2008, par targa911

Halle Tony Garnier 10 avril 2008

Critique tardive mais J'ai toujours été fan de Nightwish mais il faut malheureusement avouer que Annet ça ne vaut pas un pet de lapin. Le jour où elle saura chanter cela vaudra peut être le coup d'y retourner. En plus se farcir en intégralité ou presque le dernier album qui... Lire la suite

Nightwish

Critique écrite le 17 avril 2008, par Cede

Zénith de Toulouse 12 avril 2008

Premiére fois que j'allais voir un concert de métal symphonique et j'ai vraiment pas été déçu du voyage ! A la base je connais le groupe que depuis 6 mois environ donc je connais pas le groupe avec l'ancienne chanteuse Tarja, je le connais seulement à travers leur dernier album qui vraiment est trés bon ! Donc voila concernant le concert, pour commencer une premiére partie de bonne... Lire la suite

Nightwish

Critique écrite le 12 avril 2008, par Gandalf The Poet

Dome - Marseille 11 avril 2008

Un concert de Metal au Dôme ! Ouahou, ca devait faire 10 ans qu'on en avait plus eu ! Et le premier qui me sort Tokio Hotel il morfle hein ! Bon après c'est plus Slayer ou Metallica, "juste" Nightwish, qui profite d'un buzz pseudo gothique je sais pas quoi. Et du coup, on a un public très hétéroclite, pour majorité composé de jeunes et très jeunes, accompagnés parfois des parents, et des plus vieux fans de la première heure au milieu. Il y a 7 ans le groupe remplissait le Jas de Rod avec ses 600 places, ce soir on avait dans les 4000 personnes, pas mal pour Marseille et pour un combo qui vient de changer de chanteuse et qui sort un album bien différent des précédents. Alors justement, cette nouvelle chanteuse... J'avais lu tellement de points négatifs, et je me doutais bien que sur les anciens titres elle pouvait pas assurer comme Tarja, que je voulais voir et entendre par moi même. Et fatche de chichourle, comme j'ai eu raison ! BRAVO ANETTE ! Je rassure de suite, c'est pas pour son cul que je dis ça (hein Alexa !), avec les amis on était calé au fond de la fosse à gauche de la table de mix, idéal pour avoir une vue d'ensemble sans être pressé comme un citron devant la scène. Aucun commentaire sur la physionomie de la dame donc, à... Lire la suite

Nightwish : les chroniques d'albums

Nightwish : Dark Passion Play

Chronique écrite le 26/12/2007, par Gandalf of the wilds

Nightwish : Dark Passion Play

Premier album sans Tarja au chant, c'est en soi un évènement pour le groupe finlandais Nightwish, qui s'est fait connaitre grâce à l'originalité, à l'époque, d'un très bon speed metal mélodique avec une voix lyrique féminine. Que pouvait donc valoir un nouvel album sans le caractère original du groupe, même si au fil des opus, Tarja chantait de moins en moins lyrique ? Pour ce qui est de la voix d'Anette, sa remplaçante, en elle même, rien à redire de mon avis personnel. J'adore vraiment sa voix claire, sa tessiture. Elle a l'intelligence de ne pas vouloir reproduire la manière de chanter de son illustre prédécesseur, ce qui donne un bon rendu en soi. Musicalement, on est bien loin du mythique "Oceanborn", et plus généralement, du speed ultra mélodique des débuts. Ce qui n'est pas une nouvelle en soi, le dernier "Once" lorgnant déjà plus vers de la composition à rallonge, avec quelques titres heavy au milieu. Mais pour ce "Dark passion play", Tuomas, clavier/tête pensante/principal compositeur de Nightwish, a totalement franchi le pas de l'orchestration symphonique. Le premier morceau en est le parfait exemple, avec ses 14 minutes fleuves... Il incarne... Lire la suite

Nightwish : Vidéo

Nightwish : écoute