Accueil Not' Pain quotidien en concert
Lundi 23 septembre 2019 : 14363 concerts, 25682 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Folk punk sur des textes libertaires avec 2 guitares et un violon.

Not' Pain quotidien : tous les concerts

Not' Pain quotidien : l'historique des concerts

Sa.

04

Mars

2017

Conger! Conger! en concert
Conger ! Conger ! , Catalogue , Notpainquotidien Conger! Conger! | Catalogue | Not' Pain quotidien
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Ve.

27

Janv.

2017

Deadwood en concert
Deadwood + Not' Pain Quotidien Deadwood | Not' Pain quotidien
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

14

Mai

2016

Zeppo + Almost Equal + Rankore + Not' Pain Quotidien Not' Pain quotidien | Zeppo
La Salle Gueule - Marseille (13)

Sa.

15

Fév.

2014

Nitwits en concert
Nitwits + La Canne + Not' Pain quotidien + Bas-Arts + Pompier Connard Club Nitwits | Not' Pain quotidien | Pompier Poney Club (PPC) | La Canne | Bas-Arts
La Marmite - Marseille (13)

Ve.

08

Nov.

2013

Jus d'Orange en concert
Jus d'Orange + Not'Pain Quotidien Not' Pain quotidien | Jus d'Orange
Rock Live Café - La Valette (83)

Ve.

20

Sept.

2013

The Sicilian Disasters en concert
Sicilian Disasters + Laurie Strode's + Follow the Butcher + Rodrigo y Rodrigo + Not Pain Quotidien The Laurie Strode's Brothers | Not' Pain quotidien | Rodrigo y Rodrigo | The Sicilian Disasters | Follow the Butcher
Le Molotov - Marseille (13)

Je.

06

Juin

2013

Lazybones en concert
Les Frères Pourcel + Not' Pain quotidien + Lazybones + Killboy Powerhead Not' Pain quotidien | Lazybones | Killboy Powerhead | Les Frères Pourcel
Le Molotov - Marseille (13)

Not' Pain quotidien : les dernières chroniques concerts 7 avis

(ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die ! Karaoke

Critique écrite le 01 octobre 2018, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 30 septembre 2018

(ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die ! Karaoke en concert

"Ici, chacun sait, ce qu'il veut, ce qu'il fait, quand il passe..." La Rue du Rock est désormais une mécanique bien huilée, qui se déroulait hier pratiquement sans accrocs pour la, déjà, 6ième fois ! Des premiers packs d'eau poussés un peu ensuqué au diable le matin (Pirlouiiiit a pu faire exactement la même photo de moi que l'an passé...), à la dernière barrière rapportée un peu allumé aux Réformés à la nuit tombée, chacun.e des bénévoles mobilisé.e.s a pu dérouler tout comme moi, sa propre partition comme qui rigole ! Avec un effectif qui se renforce un peu chaque année (tout le monde voulant manifestement rejoindre cette team sexy & mystérieuse), chacun.e a vaillamment gardé les barrières, poussé du matos, plié des Vortex/programme, servi des quantités de bière, vendu nos somptueux t-shirts, etc. etc. Résultat, davantage de temps pour voir les concerts pour tous, enfin j'espère parce que moi, oui, je n'ai pas foutu grand-chose dans l'aprème à part distribuer des bouchons d'oreille et des Vortex ! On a appris de nos erreurs passées (concert pour enfants à l'heure de la sieste, thrash metal juste après faisant fuir les familles horrifiées, sons qui se superposaient, concerts à l'intérieur du garage Thomas avec 3 degrés d'angle... Lire la suite

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger!

Critique écrite le 06 mars 2017, par odliz

La Machine à Coudre, Marseille samedi 4 mars

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! en concert

Plongée au cœur de la deuxième soirée d'un week-end marathon à l'honneur des Conger ! Conger ! pour la release party de leur splendide white album. Ce samedi soir commence comme un jour sans fin où l'on frappe à la porte de la Machine à Coudre comme la veille, à la même heure pour voir le même groupe avec (presque) le même public. À ceci près que c'est Catalogue qui ouvre le bal dans une ambiance de pré-déglingue potache. Le post punk electro du trio fait vibrer la Machine et la propulse en roue libre. La basse de Rudy teste notre gravité et les deux guitares incisives tranchent dans la foule. Le jeu d'Emma est superbe de nonchalance ; sa voix riot sweet & sour semble scander des motto lancinants et enragés qui trouvent leur résonnance auprès d'un public convaincu. L'interlude est assuré par Not' Pain Quotidien , soit trois barbus, deux guitares et un violon pour un folk punk libertaire enthousiaste et bien ficelé qui aide à remplir les verres mais réveille les crispations liées aux récents problèmes de voisinage. Puis très vite, nos trois Congres se saisissent de la scène, chemises noires et potars dans le rouge. La foule est dense, nous sommes samedi, nous sommes vendredi, peu importe, l'électricité se... Lire la suite

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien)

Critique écrite le 24 mai 2014, par Joshua

Lollipop Music Store, Marseille 23 mai 2014

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien) en concert

Moi j'aime décidément bien les concerts chez Lollipop, ça doit bien faire mon cinquième je pense. Déjà parce que c'est à peu près les seuls que je peux voir régulièrement, vu que mes parents me flanquent au lit à 21 h 30 max et encore, quand j'ai gratté à mort. Et pis à Lollipop, tout le monde est aux petits soins avec moi, j'en profite, ça durera peut-être pas : on me laisse le tabouret, les cacahuètes à volonté, j'ai mon verre perso, tout ça ... Bon, des fois les concerts sont tellement forts que ça me fait d'abord assez peur (à The Loving Dead j'avais même tenté de plonger derrière le canapé-zèbre !). Mais ce vendredi c'en était un bien, de concert, pour moi : Mitch Bones ! Un gars très gentil qui m'a fait des risettes au début du concert, avec ses deux acolytes. Je crois qu'au départ il m'a pas vraiment pris au sérieux, il s'est dit : "Tiens, un bébé au premier rang, mouais, y va regarder deux chansons, se mettre à pleurer et filer coller ses crottes de nez quelque part..." Et pis après quand il a réalisé que j'étais attentif, sérieux comme un pape, et que j'allais tout écouter sans moufter en le regardant droit dans les yeux et dans la guitare, alors là il a moins rigolé. Tout comme son compère barbu JM à la guitare. Et du coup... Lire la suite

5 ans Massilia's Burning + 4 ans Chavana = Lazybones + Not Pain Quotidien + Ed Mudshi + Menpenti + Irritones + Sweet Children (+ annulation The Keith Richards Overdose)

Critique écrite le 06 décembre 2009, par Philippe

La Machine à Coudre, Marseille 5 décembre 2009

5 ans Massilia's Burning + 4 ans Chavana = Lazybones + Not Pain Quotidien + Ed Mudshi + Menpenti + Irritones + Sweet Children (+ annulation The Keith Richards Overdose) en concert

Grosse soirée que ce samedi-là, pour fêter les 5 ans des activistes Massilia's Burning et les 4 ans des non-moins agités Chavana, concrétisés par le beau challenge d'une addition mathématique de 9 groupes, à passer au forceps dans une seule soirée. La Machine à Coudre est comble et cette fois-ci, ce vieux Vand pourra bien pointer tous ses potes et ceux de LiveinMarseille sur sa liste de présence : la soirée a fait carton plein, convoquant jusqu'à la crême d'Aix-en-Provence, et la salle dégueule littéralement d'un public enjoué et bruyant. Ceci malgré deux cruelles annulations, celle des sales morveux au rockabilly abrasif de Jimi Destroy & the Hotrods (pourtant déjà vus ici et appréciés pour leur côté brouillon et furibard), et celle du énième super-groupe consanguin The Keith Richards Overdose. La maison LiveinMarseille ne reculant devant aucun sacrifice y compris pataphysique, chroniquons donc d'abord ce groupe absent, The Keith Richards Overdose. Londres a Pete Doherty et Amy Winehouse, Marseille a Huggie PinkBird Glitter Richards, Rock-star incontestable, connue pour ses mésaventures, qui le forcent régulièrement à annuler des concerts, quand ce n'est pas des tournées entières. Certes cela fait selon leur humeur bouillir ou... Lire la suite