Accueil Okkervil River en concert
Vendredi 24 novembre 2017 : 11691 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Entre pop, rock et folk, l'inspiration débridée du très doué groupe américain Okkervil River aboutit à la création de chansons euphorisantes et/ou mélancoliques... Après avoir collaboré avec le mythique roi du psyché rock Roky Erickson (de 13th Floor Elevators), le leader d'Okkervil River, Will Sheff, revient avec son groupe en 2013 : album et concerts !

Okkervil River : vos chroniques d'albums
Site

Okkervil River en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Okkervil River : l'historique des concerts

Ma.

08

Nov.

2016

Okkervil River Botanique - Bruxelles (B)

Lu.

25

Nov.

2013

Me.

16

Nov.

2011

Di.

14

Août

2011

La Route du Rock en concert
Route du Rock 2011 : Mondkopf + Here We Go Magic + Crocodiles + Fleet Foxes + Dan Deacon + Cat's Eyes + Okkervil River La Route du Rock | Cat's Eyes | Okkervil River | Dan Deacon | Fleet Foxes | Mondkopf | Here We Go Magic | Crocodiles
Fort de Saint-Père - St Malo (35)

Lu.

23

Mai

2011

Kurt Vile en concert
Okkervil River + Kurt Vile & The Violators Okkervil River | Kurt Vile
La Maroquinerie - Paris (75)

Di.

22

Mai

2011

Okkervil River Paradiso - Amsterdam (NL)

Lu.

03

Nov.

2008

Okkervil River L'Alhambra - Paris (75)

Ve.

08

Fév.

2008

Les Nuits de l'Alligator en concert
Okkervill River + Michael J Sheehy Coming Soon Les Nuits de l'Alligator | Michael J. Sheehy | Coming Soon | Okkervil River
Maroquinerie - Paris 20ème (75)

Okkervil River : les dernières chroniques concerts 1 avis

Kurt Vile & The Violators + Okkervil River

Critique écrite le 25 mai 2011, par Pierre Andrieu

Maroquinerie, Paris 23 mai 2011

Kurt Vile & The Violators + Okkervil River en concert

Ambiance très chaude (dans tous les sens du terme) pour l'alléchante affiche proposée le lundi 23 mai 2011 à La Maroquinerie, à Paris : le folk rock 'n pop psyché de Kurt Vile & The Violators et la pop folk rock indé euphorisante d'Okkervil River... Compte rendu d'une très belle soirée : Kurt Vile & The Violators Dès que les très chevelus Kurt Vile & the Violators apparaissent sur scène, on repense immédiatement et avec une grande de tristesse au regretté Jay Reatard... Pas à cause de la musique, Kurt Vile pratique une très psychédélique pop rock 'n folk tour à tour électrique ou acoustique qui est à des années lumière de la punk 'n pop hystérique de Mr Reatard, mais à cause du look " cheveux longs frisés à la Dave Mustaine (de Megadeth) cachant un visage juvénile ". En ce qui concert Kurt Vile et son batteur, la ressemblance est vraiment troublante. Voilà, la séquence émotion est finie, passons au vif du sujet : un concert très bien envoyé malgré un manque de charisme flagrant, quelques problèmes de son et des accordages interminables entre les morceaux. Le côté " je regarde mes pieds et je joue sans en faire plus " et de nombreux titres évoquent l'inénarrable J. Mascis de Dinosaur Jr.. Kurt Vile a d'ailleurs participé... Lire la suite

Okkervil River : les chroniques d'albums

Okkervil River : I Am Very Far

Chronique écrite le 21/04/2011, par Pierre Andrieu

Okkervil River : I Am Very Far

Après ses collaborations avec Norah Jones, The New Pornographers et surtout Roky Erickson (pour le retour discographique réussi du leader de 13th Floor Elevators !), le songwriter chanteur guitariste d'Okkervil River, Will Sheff, a enfin eu le temps de donner une suite à ses enthousiasmantes aventures discographiques. Le disque s'intitule I Am Very Far, et c'est, sans surprise, une petite merveille de folk pop rock à la fois direct et accrocheur, gothique et torturé, lyrique et ultra sensible... Accompagné par une troupe de musiciens délivrant des arrangements aussi superbes que déchainés (cordes, cuivres, chœurs, guitares, basse, batterie etc etc), Will Sheff peut ici donner libre cours à son inspiration débridée, ce qui se matérialise avec classe par un chant très intense (ce monsieur est VRAIMENT convaincu par ce qu'il fait quand il se trouve en présence d'un micro !), des mélodies attrape cœur et des... Lire la suite

Roky Erickson With Okkervil River : True Love Cast Out All Evil

Chronique écrite le 19/05/2010, par Philippe

Roky Erickson With Okkervil River : True Love Cast Out All Evil

Retour inattendu de l'un des plus grands fous à lier du rock'n'roll, Mister Roky Erickson, sous la forme inattendue d'un presque vieux monsieur au regard franc et même, plutôt sain ! On le croyait pourtant parti pour toujours dans un tunnel de folie paranoïaque après divers abus dans les années '60, dont il avait signé quelques-uns des plus grands titres drogués avec son groupe au nom et aux compositions psychédéliques, 13th Floor Elevators : citons I got Levitation, la symphonie pop-folle Slip inside this house, et bien sûr le tube garage indépassable You're gonna miss me. Il est vrai que déjà à l'époque le groupe sonnait comme une version détraquée des Doors (fallait le faire quand même, non ?!), à entendre par exemple sur Fire Engine. Officiellement classé dans le top 10 des plus grands dérangés du rock (dans la branche schizophrène), hébergé au fil du temps en hôpital psychiatrique et même en prison, ce bon Roky Erickson toujours adulé par quelques fans éplorés, a fini par réapparaître vers 2008, dit-on, sur sa scène locale d'Austin, Texas, rattrapé à l'occasion d'une embellie mentale par des musiciens fans (dont notamment le groupe déjà vanté sur ce site, qui l'accompagne ici, Okkervil River). Et il sort aujourd'hui un album... Lire la suite

Okkervil River : The Stand Ins

Chronique écrite le 09/09/2008, par Pierre Andrieu

Okkervil River : The Stand Ins

Encore un album magistralement réussi pour le groupe Okkervil River... La suite de The Stage Names est également à classer dans les disques classieux à écouter très souvent, pour passer un bon moment, pour se réconforter après une déception sentimentale, pour faire un trajet en voiture, pour faire l'amour, pour se promener en rase campagne, pour se mettre de bonne humeur le matin, pour escalader une montagne, pour aller travailler... Pour résumer (et ainsi éviter une liste trop longue... ), The Stand Ins est un excellent... Lire la suite

Okkervil River : The Stage Names

Chronique écrite le 17/09/2007, par Pierre Andrieu

Okkervil River : The Stage Names

Nouvel album détonnant pour Okkervil River, le genre de groupe texan cultivé et inspiré qui donnerait presque envie de fuir le pays de Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux pour s'établir dans l'état de George W. Bush. Les chansons à la fois minimalistes et lyriques, mélancoliques et euphorisantes d'Okkervil River ont le très grand mérite de capter immédiatement l'attention et d'emmener dans un univers quasi féerique... Les voix, émouvantes au possible, survolent des morceaux composés de main de maître et arrangés avec un goût... Lire la suite