Accueil Oriental Fusion en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Oriental Fusion réunit trois individualités autour de leurs racines orientales : Egypte (Ahmad Compaoré), Algérie (Hakim Hamadouche) et Arménie (Edmond Hosdikian). Ils conçoivent une musique entre free jazz et chaâbi, avec de grands détours dans l'improvisation.

Oriental Fusion se présente :"Ce mélange malin de traditions arabes et arméniennes actualisées et de free-music déjantée vient bousculer avec bonheur le jeune jazz français particulièrement frileux en cette rentrée." Les Inrockuptibles - Décembre 2000 Créé en 1995 par le chanteur et mandoluthiste Hakim Hamadouche, le batteur Ahmad Compaoré et le saxophoniste Edmond Hosdikian, le trio ORIENTAL FUSION est né de la volonté de réunir des individualités énergiques et spontanées autour de leurs racines orientales : l'Algérie, l'Egypte et l'Arménie. Trois traditions, trois exils, trois sensibilités qui dialoguent au fil du chant arabo-andalou de Hakim pour concevoir une musique incandescente entre free jazz et chaâbi (blues algérien), avec de grands détours dans l'improvisation. Le rapprochement de ces 3 cultures - aux frontières du jazz, du contemporain et de l'ethnique - aboutit à un album auquel participent Tom Cora et Barre Phillips, sorti en 2000 sur le label Transes Européennes.

Site

Oriental Fusion en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Oriental Fusion : l'historique des concerts

Sa.

23

Fév.

2013

Je.

21

Fév.

2013

Ve.

08

Juin

2012

Je.

07

Juin

2012

Sa.

26

Mai

2012

Ve.

25

Mai

2012

Sa.

18

Fév.

2012

Ve.

17

Fév.

2012

Oriental Fusion : les dernières chroniques concerts 3 avis

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion,Philippe Forcioli, Ahmad Compaoré, Francis Livon, Ed Hosdikian, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, Bernard Abeille

Critique écrite le 30 janvier 2016, par pirlouiiiit

le Jam - Marseille 21 janvier 2016

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion,Philippe Forcioli, Ahmad Compaoré, Francis Livon, Ed Hosdikian, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, Bernard Abeille  en concert

(Le) Dimanche (précédent ce concert) je me suis retrouvé exceptionnellement un dimanche soir au Bar de la Plaine pour boire un coup. Soir de match il y avait pas mal d'habitués parmi lesquels j'ai reconnu Toko Blaze mais aussi plus surprenant Hakim Hamadouche. Surprenant non pas parce qu'il était à fond dans le match (que l'OM a gagné, ça faisait longtemps) mais parce qu'aux dernières nouvelles il n'habitait plus à Marseille. En voyant rentrer Ahmad Compaoré dont la présence pour le coup m'aurait surpris car je l'imagine mal devant un match de foot, si je ne l'avais pas vu juste venir dire un mot à Hakim. D'un coup ça a fait tilt ! La double Carte Blanche au JAM de cette semaine ... Comme l'avait fait La Meson quelques années plus tôt, le JAM a eu la bonne idée de donner deux carte blanche au plus célèbre mandoluthiste de Marseille si ce n'est de France. Il y a deux raisons pour lesquels j'ai choisi de venir jeudi plutôt que vendredi. D'une part parce que vendredi j'ai plutôt prévu de passer la soirée en famille (en commençant par le showcase des Bootleggers au Lollipop) et aussi parce que depuis ce concert de Nick Cave au Hammerstein Ballroom où celui ci n'avait pas joué Babe I'm on fire alors qu'il l'avait fait la veille, ou ce... Lire la suite

Oriental Fusion

Critique écrite le 12 juin 2012, par Pirlouiiiit

Machine à Coudre - Marseille 08 juin 2012

Oriental Fusion en concert

Ca y est ! Ce qui était officieux depuis la Carte Blanche à Hakim Hamadouche à la Meson il y a quelques mois, est maintenant officiel : Oriental Fusion est de retour. Après les deux concerts en mai (un à la Machine à Coudre, l'autre au Terminus) il était déjà de retour à la Machine (après le concert de la veille au Bar de la Plaine). N'ayant pas eu la force hier, me voici donc échappé du Poste à Galène pour retrouver de gauche à droite sur scène Hakim Hamadouche (luth), Ahmad Compaoré (batterie) et Edmond Hosdikian (saxophone) Lorsque j'arrive à la Machine à 22h20, le concert annoncé à 21h30 n'a pas commencé (zut j'aurais pu voir un peu plus de Stereobox au Poste). Peut être est ce du au fait qu'il y a moins de monde que ce que je pensais. Arrive à ce moment là Ba Cissoko avec un étui à instrument qui semble indiquer qu'il n'est pas venu qu'en spectateur). Une petite dizaine de minutes après Hakim prend place sur sa chaise, rejoint par Edmond et enfin Ahmad. Les gens au bar remontent et restent au fond ne voulant pas gêner les spectateurs assis. Difficile à raconter cela de façon linéaire, d'autant que je ne m'en souviens plus bien, mais ce qui m'a frappé c'est que le concert commencera avec la partie la plus "expérimentale" ou... Lire la suite

Oriental Fusion feat. Rachid Taha, Manu Théron, Philippe Forcioli, Raymond & Bastien Boni, ... (Carte Blanche à Hakim Hamadouche)

Critique écrite le 19 février 2012, par Pirlouiiiit

la Meson, Marseille 18 février 2012

Oriental Fusion feat. Rachid Taha, Manu Théron, Philippe Forcioli, Raymond & Bastien Boni, ... (Carte Blanche à Hakim Hamadouche) en concert

J'y pensais depuis hier à cette date, excité comme un enfant à l'idée d'assister à un truc unique, il faut bien le reconnaître parce que parmi les invités de Hakim Hamadouche pour sa carte blanche, il y avait Rachid Taha. Comme quoi je suis tout aussi sensible au côté people que la plupart des gens, même si la seule fois où j'ai vu Rachid Taha j'avais gardé une impression mitigée (me souvenant surtout de trucs sans rapport avec la musique). La Meson annonce archi complet sur son répondeur, j'arrive donc tôt (avant 20h pour un concert annoncé à 20h30 et qui commencera en fait à 20h50 le temps de faire rentrer tout le monde) histoire d'être bien placé et de ne pas avoir à essayer de passer devant tout le monde après **. Il y a déjà du monde, je rentre, me cale comme d'habitude devant au milieu et je regarde la Meson se remplir ... beaucoup de musiciens certains qui seront sur scène ensuite (Manu Théron, Rachid Taha, ....) d'autres qui resteront dans le public (Naïas, Kabbalah, Djamel Taouacht, Temenik Electric, ...) Et puis Gilles annonce le début du concert, introduisant au passage les invités à venir et surtout le ciment de la soirée Hakim Hamadouche. Hakim cela fait des années que je le croise ça et là ; dans la rue parfois,... Lire la suite