Accueil Oumar Kouyaté en concert
Mercredi 21 août 2019 : 11758 concerts, 25623 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Guinée. Oumar manie la kora et la guitare avec dextérité. Son répertoire traditionnel est influencé par ses rencontres musicales. Sa voix douce et mélancolique illustre ses textes qui parlent principalement de l'amour et de la vie quotidienne en Guinée. En Février 2013, Oumar sort son tout premier album studio "M'Bady", pure expression de ses aspirations personnelles...

Site

Oumar Kouyaté en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Oumar Kouyaté : l'historique des concerts

Sa.

23

Janv.

2016

Mister Ch'é, Again T Bullit, Oumar Kouyaté, Naby Camara, Sekouba Latté - Marseille (13)

Sa.

09

Mai

2015

Abdoulaye Kouyaté en concert
Family224 Oumar Kouyaté | Abdoulaye Kouyaté
Latté - Marseille (13)

Sa.

18

Fév.

2012

Oumar Kouyaté Kuzca - Marseille (13)

Je.

03

Nov.

2011

Sa.

08

Oct.

2011

Oumar Kouyaté Kaloum - Marseille (13)

Sa.

21

Mai

2011

Oumar Kouyaté Kaloum - Marseille (13)

Sa.

14

Mai

2011

Oumar Kouyaté : les dernières chroniques concerts 3 avis

Raphaël Imbert New_York Project + Ahmad Compaoré Quintet (Festival Jazz Sur La Ville)

Critique écrite le 25 octobre 2009, par Mcyavell

Auditorium de la Cité de la Musique - Marseille 19 octobre 2009

Raphaël Imbert New_York Project + Ahmad Compaoré Quintet  (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

La clôture de ce Festival Jazz Sur La Ville 2009 coïncide avec le dixième anniversaire de la Compagnie Nine Spirit. C'est son créateur, Raphaël Imbert, tout sourire, qui évoque cette aventure et nous présente la soirée. Des deux musiciens américains présents sur son fraîchement sorti merveilleux album N_Y Project, seul le contrebassiste, Joe Martin, est là. Gerald Cleaver est resté à New York mais sera présent lors d'une prochaine date à Marseille. Mourad Benhammou le remplace. Duke Ellington est revisité d'emblée sur Echoes Of Harlem. Joe Martin nous fait comprendre pourquoi des pointures internationales (Rosenwinkel, Mehldau, Potter...) font régulièrement appel à lui sur son premier solo avec archet. Plusieurs pièces de cet album se succèdent. Cloisters Sanctuary (référence à un cloître européen reconstitué au Nord de Manhattan par les Américains où Raphaël aimait se réfugier pendant son séjour) n'est pas ma préférée, loin de là, à cause d'un saxo soprano volontairement répétitif. Curieusement, sur scène, le côté lancinant passe mieux au point que je le trouve trop court ! Le trio nous berce (Lullaby From The Beginning) puis nous réveille avec me semble-t-il, Struggle For Manhattan's Life qui permet à Raphaël de se... Lire la suite

Babel Med : Mazaher + Badila + Lura + Oumar Kouyaté + Ilene Barnes + Les Maîtres du Bélé + El Tio Carlos

Critique écrite le 06 avril 2007, par Roo Ha Kim

Dock des Suds/Babel med music - Marseille 31 Mars 2007

Qu'il fait bon revenir à Babel Med pour cette 3eme et dernière soirée de l'édition 2007. Début du voyage avec le jeune guinéen Oumar Kouyaté, fils de M'Bady Kouyaté (dont le concert au festival MIMI 2006 m'avait transporté) : j'arrive à la fin de son set et je regrette amèrement mon retard. Sa musique (acoustique) est assez douce et enchanteresse et sa voix un peu cassée touche d'emblée... Direction la grande salle pour les barcelonais d' El tio Carlos, annoncés dans le programme comme de la "pop fraîche...sonorités arabisantes, groove latino hip-hop et flamenco". Pour moi c'est une déception : ce n'est que de la pop (plutôt calme) agrémentée de guitares flamenca et cajon (cette superbe percu gitane). Les espagnols ne sont pas que sur scène, ceux du public mettent une jolie ambiance, mais je reste déçu. Tant pis... De toute façon, je vais avoir droit à mon premier voyage transcendantal de la soirée avec Badila : 2 français aux percus (dont les tablas indiennes que j'adore), 1 chanteur originaire du Rajasthan (qui joue aussi de l'harmonium) dont les vocalises évoquent parfois le plus grand : N.F.A.K., 1 iranien qui chante et joue de la flûte (j'ignore le nom exact de ce type de flûte, mais quel son magnifique !) et 1 kurde... Lire la suite

Babel Med : Oumar Kouyaté + Badila + Mazaher

Critique écrite le 05 avril 2007, par V.

Dock des Suds/Babel med music - Marseille 31 Mars 2007

Oui, j'y étais et je n'y étais pas seule...Mais plus avec le bel inconnu de jeudi (pas si inuconnu de vous que ça d'ailleurs, puisqu'il est un merveilleux chroniqueur de "Live in Marseille"!) Mais, où donc ? Encore à Babel Med, bien sûr !! Samedi soir ? oui ! Un samedi soir ! Un peuple méga méga fou s'y est engouffré dés dix-neuf heures trente pour se jeter dans la musique...du monde....(je sais, un peu éculé comme jeu de mot : vous allez vous dire, elle se fatigue pas, elle nous réchauffe sa première chronique...mais je vous assure c'est dur de trouver du neuf à chaque fois...alors je recycle, je pompe toujours dans l'Hebdo bien sûr parce que si je devais compter sur Ventilo pour Babel Med...) J'avais mis en danger ma vie pour arriver à l'heure dite, pour offrir toute mon admiration à Oumar Kouyaté, ce guinéen qui devait me transporter dans le monde mandingue. J'irai droit au but, il y est resté tout seul... Malgré ses "ça va vous ?" lancés à un public alangui, il a été très difficile de résister à des mélodies d'une lenteur inexorable et tout ça sans chaise, malheur ! les docks les avaient enlevées... Un grand sentiment de "passer à côté" m'a envahie : une voix sensible, profonde, des sonorités limpides mais tout ça pour...... Lire la suite

Oumar Kouyaté : Vidéo