Accueil Patrick Cascino en concert
Vendredi 15 novembre 2019 : 12024 concerts, 25765 chroniques de concert, 5276 critiques d'album.

Patrick Cascino en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Patrick Cascino : l'historique des concerts

Di.

28

Janv.

2018

Cyril Benhamou en concert
World Music eXperiment Guest Cyril Benhamou Cyril Benhamou | Patrick Cascino | Christophe Isselée
Le JAM - Marseille (13)

Di.

21

Janv.

2018

Lamine Diagne en concert
Third Sunday invite Lamine Diagne Lamine Diagne | John Massa | Claude Sarragossa | Patrick Cascino | Pascal Blanc
Le JAM Marseille - Marseille (13)

Di.

29

Oct.

2017

World Music eXperiment Le Jam Marseille - Marseille (13)

Di.

26

Mars

2017

Christophe Isselée en concert
World Music Experiment invite Patrick Cascino | Luca Scalambrino | Christophe Isselée
Le JAM (ex Lounge) - Marseille (13)

Ve.

16

Sept.

2016

Ve.

29

Avril

2016

Patrick Cascino : les dernières chroniques concerts 4 avis

Festival Rhythm'N'Funk 3/4 : Monsieur Brun + Sylvain Beuf Trio

Critique écrite le 03 décembre 2009, par Mcyavell

Espace de l'Huveaune - La Penne-Sur-Huveaune 28 novembre 2009

Festival Rhythm'N'Funk 3/4 : Monsieur Brun + Sylvain Beuf Trio en concert

Déjà dix ans de collaboration entre ces trois références du jazz. Comme tout bon jazzman qui se respecte, leurs projets sont multiples. Sylvain Beuf (saxos) et Franck Agulhon (batterie) se sont par exemple produits à deux jours d'intervalle au dernier Charlie Jazz Festival, l'un avec le Paris Jazz Big Band, l'autre avec Baptiste Trotignon. Le troisième larron du Sylvain Beuf Trio est Diego Imbert. Sur l'intro de Tiboudienne, il percute de son archet les cordes de sa contrebasse à la recherche de sonorités orientales avant que le saxophone soprano n'occupe élégamment l'espace. Mais c'est surtout le sax ténor qui est le maître des lieux. Déjà tortueux sur Broadway, "le seul chemin pas droit de Manhattan", il se modernise sur Last Moments (construit sur les harmonies de All The Things You Are) et s'assagit pour un exquis moment de tendresse, For Heaven's Sake de Billie Holiday. Encore davantage de variété dans le jazz proposé avec Dear Zuzanna qui offre l'occasion à la section rythmique de s'exprimer différemment (merveilleux soli de Diego Imbert et sur le final, de Franck Agulhon). Alors que c'est toujours Sylvain Beuf qui avait assuré les transitions jusqu'à présent, Franck Agulhon tient à prendre le micro... Lire la suite

JohnAZZ Collectif

Critique écrite le 03 avril 2011, par Mcyavell

Roll'Studio - Marseille 5 mars 2011

JohnAZZ Collectif en concert

Certes, son prénom est ceint des lettres du mot Jazz. Mais la musique de John Massa est bien plus éclectique que ne pourrait le laisser penser le nom de son groupe : JohnAZZ Collectif. La devise "Groove is a necessity" - titre de leur premier album - présente tel un slogan sur leur affiche, précise le dessein du saxophoniste et de ses comparses. La formation est légèrement modifiée ce soir, le batteur Willy Walsh étant remplacé par Pierre Bedouk. Le quartet est du coup entièrement issu de la formation Monsieur Brun au nom savamment étudié pour montrer leur double attachement à la culture pagnolesque et au Godfather of Soul. Seuls parmi les titres joués, La Ballade Des Minots et Dame Du Monde appartiennent au répertoire de leur ancien groupe. Deux belles pièces notamment la première, doublement émouvante : dans les paroles lorsqu'elle rape sur un thème proche de Laisse Pas Traîner Ton Fils auquel elle n'a rien à envier ; dans la partie instrumentale lorsqu'elle s'achève par un habité solo de saxophone soprano courbe. Mais le JohnAZZ Collectif, c'est aussi un carrefour de diverses musiques : Patrick Cascino n'y est pas étranger par ses compositions : Les Arbres Ne Sont Pas Seuls débutée par un duo piano / basse évoque tour à tour... Lire la suite

The GodFathers

Critique écrite le 31 décembre 2010, par Mcyavell

Muzikomania - Marseille 10 décembre 2010

The GodFathers en concert

Ma première au Muzikomania, une salle construite dans un terrain vague contigu à l'autoroute Est. Repris depuis trois ans et demi, cet ancien local de répétition a été transformé en salle de concert et propose chaque weekend deux soirées. Le vendredi soir, c'est jazz, soul ou rhythm'n blues, le samedi soir, c'est rock, pop ou reggae. Trois semaines auparavant, Munyungo Jackson, percussionniste de Stevie Wonder était à l'affiche ici. A notre arrivée, on nous demande si nous sommes ovasiens... - ??? - Ben, vous ne devez pas l'être alors... Après enquête, ce sont des adeptes de rencontres et de soirées en groupes d'On va sortir point com. Ils sont deux groupes de trente, vont contribuer à l'ambiance de la salle et peut-être au retard du concert vu leur arrivée tardive. Car bien qu'en périphérie de Marseille, cette salle adopte le défaut principal de celles du centre ville à savoir un mépris total des horaires annoncés : il est 22h00 (au lieu de 21h00) lorsque les membres des GodFathers entrent en scène pour une "spéciale James Brown" disent-ils. Pas plus James Brown que d'habitude, en fait. Je les ai déjà chroniqués deux fois mais une amie de passage veut sortir et j'y retourne volontiers. La nouveauté du soir vient de la... Lire la suite

Sing Sing (Festival Jazz sur la Ville)

Critique écrite le 11 octobre 2009, par Mcyavell

Hall de la Cité de la Musique - Marseille 6 octobre 2009

Sing Sing (Festival Jazz sur la Ville) en concert

Jazz Sur La Ville ou comment transformer un vernissage en soirée musicale de qualité. Michel Laffaille a accroché quelques-unes de ses photos de concerts. De la variété au jazz en passant par le rock, elles sont exposées jusqu'au 30 octobre dans le Hall de la Cité de la Musique. Entre son discours (il est meilleur photographe qu'orateur) et les petits fours, l'ambiance jazz est garantie grâce au projet Sing Sing qui, comme son nom le laisse entrevoir, propose des chansons de Claude Nougaro. Prenez la rythmique des excellents Godfathers (le batteur Pierre Bedouk et le bassiste Charles Tomas), ajoutez Patrick Cascino au piano, donnez-leur des partitions du "Petit Taureau" et c'est une heure de nostalgie garantie. D'autant que c'est bien Claude qui chante. Claude Gratereau. Ressemblances des noms, ressemblance des voix. Il ne cherche pas à apporter sa touche personnelle aux interprétations, il essaie juste d'imiter le maître et c'est plutôt réussi. Armstrong, La Pluie Fait Des Claquettes, Les Don Juan, Cécile, Le Coq Et La Pendule, Tu Verras, Bidonville, L'Amour Sorcier, Le Cinéma, Nougayork et... Lire la suite