Accueil Peau en concert
Dimanche 16 février 2020 : 10657 concerts, 25921 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Une voix délicate et sensible sur une musique teintée d'électro.

Peau : vos chroniques d'albums
Site

Peau en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Peau : l'historique des concerts

Ve.

14

Mars

2014

Sa.

01

Fév.

2014

Buridane en concert
Maissiat + Buridane + Peau Buridane | Peau | Maissiat
Brise Glace - Annecy (74)

Sa.

09

Nov.

2013

Ma.

05

Nov.

2013

Peau + Toro Piscine (1Ère Partie) La Maroquinerie - Paris (75)

Ma.

09

Juillet

2013

Me.

03

Juillet

2013

Musiques en Stock en concert
Festival Musiques En Stock 2013 : Archive + Daughter + Peau + Fake Oddity + Hyphen Hyphen Musiques en Stock | Archive | Fake Oddity | Peau | Hyphen Hyphen | Daughter
Plein Air - Cluses (74)

Sa.

01

Déc.

2012

Je.

29

Nov.

2012

Peau : les dernières chroniques concerts 3 avis

Brigitte + Peau + Scarecrow (festival Avec le Temps)

Critique écrite le 25 mars 2012, par pirlouiiiit

Espace Julien - Marseille 21 mars 2012

Brigitte + Peau + Scarecrow (festival Avec le Temps) en concert

Moins d'une semaine après le concert de Paul Personne qui marquait le début du festival Avec le Temps, me revoici à l'Espace Julien, pour Brigitte. Je n'étais pas allé les voir lors de leur passage au Poste à Galène (et à la relecture de la chronique c'était visiblement le même set), ce soir elles affichent complet depuis belle lurette. J'ai préféré attendre de les découvrir sur scène plutôt que de me gâcher la surprise en visionnant une de leur nombreuses vidéos ! Sachant que le concert est complet j'essaie de venir plus tôt que la dernière fois. Je jette un œil dans le Café pensant tomber sur Monsieur Clouseau ou Lord Library et me trouve nez à nez avec un groupe (qu'on me présente comme Syncopera en me disant qu'ils n'avaient plus le droit d'utiliser ce nom et qui désormais s'appelle) Scarecrow. Leur set est déjà bien entamé, pour ne pas dire presque fini ... un DJ/rappeur à casquette est en train de chanter un truc comme "j'écoute de la merde depuis trop longtemps". Il est accompagné par un grand guitariste à chapeau et costard débraillé qui finit pas s'agenouiller devant sa guitare pour s'en servir comme d'une slide guitare, un bassiste plutôt sport/ hip hop qui grimace en jouant et un batteur avec un drôle de bonnet... Lire la suite

Joyce Jonathan + Peau

Critique écrite le 18 novembre 2010, par Lionel Degiovanni

Les Passagers du Zincs, Avignon 12 Novembre 2010

Joyce Jonathan + Peau en concert

Dès mon arrivé aux Passager du Zinc vers 20h (alors que les portes ouvrent à 20h30) , je découvre une très longue file d'attente qui prend tout le parking et qui va jusqu'au bord de la route. Apres une bonne attente, j'accède enfin à la salle de concert et je découvre à ma grande surprise énormément d'enfants parmi le public. Quand je dis enfants, je parle d'enfants de 5 à 10 ans, ainsi que beaucoup d'adolescentes. En effet, peu de garçons sont là ce soir. Sur le coup, je me dis que je suis peut être au concert d' Henri Des, ou de Chantal Goya. Enfin, on verra bien ; A 21h, les hostilités démarrent et je découvre un décor assez lugubre, avec des toiles éclairées. Le groupe arrive et je vois un duo assez surprenant. Son nom : Peau. Une jeune femme et un homme. La jeune femme a une guitare et un clavier devant elle et à ses pieds, un énorme pédalier d'effets avec entre autre une multitude de Loop (effet qui permet de s'enregistrer et de rejouer en boucle). Ce qui est surprenant c'est que pour cette première partie, il y a très peu d'éclairage et je pense que cela est lié avec le style de musique du jeune groupe Peau L'homme a aussi une guitare ainsi qu'un énorme clavier avec un mac au dessus.... Lire la suite

Peau + Big in Japan

Critique écrite le 14 novembre 2010, par Pirlouiiiit

le Lounge - Marseille 11 novembre 2010

Peau + Big in Japan en concert

Je profite de cette semaine mitée par son jour férié pour faire une entorse à la règle que j'avais réussi à tenir depuis le début de l'année 2010 : pas plus d'un seul soir de concert par semaine (en fait, par semaine j'entends jour où le lendemain je bosse). C'est donc ainsi que je me retrouve au Lounge pour voir une artiste que j'ai plutôt appréciée sur disque : Peau. J'en profite pour saluer tout de suite la programmation de Roger et son équipe qui (en plus d'un acceuil irréprochable) nous dégotte de bien belles surprises i.e. Des groupes de calibre (inter)national pas encore assez connus pour passer au Poste (c'est chez eux que sont passés Corléone ou les deux nouveaux groupes de 2 des 4 ex Supergrass, concert que j'ai raté mais dont on devrait avoir une trace prochainement). Bref ce soir c'est le concert de Peau que son manager à la bonne idée de faire commencé presque à l'heure (ce qui est plus agréable pour le public comme pour l'artiste). Du coup lorsque j'arrive elle en est déjà à sont deuxième morceau. Le Lounge est calme et attentif, le public (surtout venu pour Big in Japan) plutôt assez nombreux. Je suis tout de suite frappé par les superbes projections qui habillent la scène. On les doit à un " DJ " ou " SJ "... Lire la suite

Peau : les chroniques d'albums

Peau : Première Mue

Chronique écrite le 07/11/2010, par Pirlouiiiit

Peau : Première Mue

Toujours étonnant de voir surgir " de nulle part " des disques de groupes français aussi matures ... Peau ne vient pas tout à fait de nulle part puisque Perrine Faillet a fait ses armes dans Crise Carmen et les Mauvaises Herbes avant ce projet donc plus personnel. 11 titres qu'il m'aura fallu écouter un bon paquet de fois pour m'affranchir des références qui me venaient à l'esprit et comprendre pourquoi malgré la très grande variété des morceaux l'ensemble sonnait si homogène. Chanson, pop, trip hop, rock, spoken word, ... j'ai pensé à Claire Diterzi, Watine, Jours, Sub Rosa, Suzanne Vega ... autant de groupes aux musiques " compliquées " menés par des voix féminines particulières. Des morceaux plutôt calmes / ambiants, à l'image de Première mue et son très joli clip, mais aussi des beaucoup plus péchus comme Enola Gay aux accents Echobellyesques forts sympathiques ou encore le plus violent... Lire la suite

Peau : Première Mue

Chronique écrite le 23/10/2010, par Zeu Western Manooch

Peau : Première Mue

La sirène Peau, fait surface, avec Première Mue et ses onze titres sous le bras. D'emblée, le charme infectieux de son chant, qui n'est pas sans évoquer ceux plus enfantins du Prince Miiaou ou de Karin Clercq, agit sur nos neurones disponibles. Musicalement, les comparaisons avec Camille ou la douce Émilie Simon ne manqueront pas de lui pleuvoir dessus, mais cette facilité rédactionnelle devrait rapidement jouer en sa faveur. Beaucoup moins tendre que ses consœurs, Peau - Perrine Faillet en ville - ressemble moins à une princesse high-tech qu'à une fée des faubourgs, de leurs ruelles, leurs cafés, leurs hôtels particuliers et leurs occupants, auprès desquels elle semble avoir puisée son inspiration. Du moins pour ce qu'on en a ressenti. Le... Lire la suite