Accueil Petula Clarck en concert
Dimanche 22 septembre 2019 : 14255 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Punk noise. Au Programme encore plus de disto, d'hurlements, de jeans déchirés et de capsules de bières. des rumeurs sous entendent que les deux belges de Petula Clarck se dandineraient sur leurs titres, mais CHuuUUut !

Petula Clarck en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Petula Clarck : l'historique des concerts

Sa.

27

Sept.

2014

Fédération Wallonie-bruxelles - Soirée Massacré Noise Belgique Petula Clarck | Alek et les Japonaises | Romano Nervoso | The Mighty Progerians
Magasin 4 - Bruxelles (B)

Di.

18

Mai

2014

Melt Banana en concert
Melt Banana + Petula Clarck + Hoz Melt Banana | Petula Clarck
4 Ecluses - Dunkerque (59)

Ve.

21

Mars

2014

Lu.

20

Janv.

2014

Das Simple en concert
Das Simple + Petula Clarck Das Simple | Petula Clarck
Les Hauts Parleurs - Villefranche de Rouergue (12)

Di.

19

Janv.

2014

Ve.

17

Janv.

2014

Le Cercle des Mallissimialistes & Xavier Querel + Petula Clarck + Yann Saboya Petula Clarck | Le Cercle des Mallissimialistes | Yann Saboya
Embobineuse - Marseille (13)

Me.

27

Nov.

2013

Jean Jean en concert
Jean Jean + Petula Clarck Petula Clarck | Jean Jean
Stimultania - Strasbourg (67)

Sa.

12

Oct.

2013

Jean Jean en concert
PETULA CLARCK + JEAN JEAN (FR) + GENTLE VEINCUT (DEU) + TOTORRO (FR) + CALVA (FR) + SURPRISE + ZUCCHINI DRIVE (BE/UK/FR) + HEARTBEAT PARADE (LUX) + SIAMESE QUEENS + ADOLINA + PERILS OF PENELOPE Petula Clarck | Jean Jean
Magasin 4 - Bruxelles (B)

Petula Clarck : les dernières chroniques concerts 2 avis

Petula Clarck + Casse-Brique + N-Twin

Critique écrite le 28 octobre 2010, par Pirlouiiiit

Enthropy - Marseille 21 septembre 2010

Petula Clarck + Casse-Brique + N-Twin en concert

Probablement parce que j'ai grandi en écoutant certains de ses classiques je suis resté très fan de Leonard Cohen, c'est ce qui m'a poussé à aller le voir à Nice en 2008 puis à Nimes en 2009, et à nouveau ce soir au Dome. Néanmoins n'ayant le droit de prendre des photos que pendant un seul morceau, j'en profiterai pour me rendre à l'Enthropy pour ce plateau alléchant puisque composé de Petula Clarck qui m'avaient bien impressionné lors de leur passage à la Machine à Coudre avec les 25, et aussi de N-Twin que je n'avais pas vu depuis trop longtemps. Lorsque j'arrive ces derniers attaquent à peine. Première constatation : le bassiste à changé (l'ancien est d'ailleurs dans le public). Deuxième constatation : les cheveux de Pia ont poussé et sont ... frisés ! Troisième constatation : N-Twin est toujours un groupe de noisy rock absolument époustouflant. Rageur, tendu, torturé, bref tout le contraire de ce qu'ils semblent être dans la vie (calme, souriant, apaisés). Roland et le (nouveau) bassiste (pour moi) jouent au pied de la scène qui n'est donc occupé que par Pia. Je ne me souviens plus dans le détail de leur set, mais en gros ils ont du jouer tout le contenu de leur nouvel album (dont j'ai récupéré le vinyle à la fin et dont... Lire la suite

Lee Zeirjick + CaVe CaNeM + Petula Clarck

Critique écrite le 07 octobre 2009, par Mystic Punk Pinguin

Machine à Coudre - Marseille 3 Octobre 2009

Lee Zeirjick + CaVe CaNeM + Petula Clarck en concert

Petite affluence pour cette soirée prometteuse de noise. Certes, on est jeudi mais c'est quand même dommage que vu le public existant pour ce style, on ne soit pas plus nombreux pour découvrir les belges de Petula Clarck. et encore une fois l'adage les absents ont tord va se vérifier... Lee Zeirjick aka Ben des 25 commence donc devant une poignée de personnes, au milieu de la Machine à Coudre, déambulant avec se gratte, sur fond de magneto K7 délivrant des boucles noise oppressantes. La base est toujours la même, 25 minutes de cette bande-son, mais par dessus son jeu de gratte change à chaque fois. Non pas qu'il délivre des riffs légers et drôles, le fond est toujours obsessionnel, mais on sent qu'il varie au grès des humeurs. Là il commencera quasi-hilare, avant de sombrer dans une phase plus autiste. En transe sur sa gratte, il enchaînera rythmiques plombées, montées progressives et diverses saturations, maltraitant sa disto sans cesse. Cette relation d'amour haine entre un homme et sa machine passera même pas une étape de "fessée" où il claquera le cul de sa gratte pour la faire vrombir (de plaisir ?). Visage crispé, il semble transmettre ses névroses à travers le manche. Comme à chaque fois, on en ressort secoué et... Lire la suite