Accueil Pogy et les Kéfars en concert
Vendredi 15 novembre 2019 : 12024 concerts, 25765 chroniques de concert, 5276 critiques d'album.


Du pop-rock joué comme du punk mais avec de vraies mélodies et un son clair... tant pis si ça paraît facile, mais ça évoque les Ramones... et comme les Ramones sont un groupe fantastique et 100 % mort... c'est aussi bon qu'inespéré !

Site

Pogy et les Kéfars en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Pogy et les Kéfars : l'historique des concerts

Me.

09

Oct.

2019

Dirty Fences en concert
Dirty Fences + Pony et les Kéfars Pogy et les Kéfars | Dirty Fences
Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

05

Oct.

2019

Pogy et les Kéfars + Venus as a Boy + T.W.O Intermédiaire - Marseille (13)

Di.

29

Sept.

2019

La Rue Du Rock en concert
Rue du Rock : Spinabifida, Ferraj, Silver Gallery, Pogy et les Kéfars, Velvetine, De la Crau, Meteoclub, Revolver Klub, Yarostan, Karim Tobbi duo, Grrzzz, Parade, Gériatrie ... La Rue Du Rock | Ferraj | Bônhom | Andreas | Nebraska | rue du rock | Spinabifida | Revolver Klub | xInquisitionx | Sam Karpienia - De La Crau | GRZZZ | Stef and the Maïronnettes | Claude Fernand | Dead Cats Division | No Jazz Quartet | Yarostan | Gériatrie | Pogy et les Kéfars | Meteoclub | Johnny Marre | Karim Tobbi | Velvetine | Parade / (Welcome to the) | Silver Gallery | Blmr
rue consolat - Marseille (13)

Sa.

07

Sept.

2019

Les Concerdes + Pogy et les Kefars La Baronne - Marseille - Marseille (13)

Sa.

25

Mai

2019

The Hatepinks en concert
Hetepinks + Pogy et les Kéfars + Cowboys From Outerspace Pogy et les Kéfars | The Hatepinks | J2P | Cowboys from Outerspace
Molotov - Marseille (13)

Ve.

19

Avril

2019

Pogy Et Les Kéfars Le Marseillais - Marseille (13)

Sa.

13

Avril

2019

Pogy Et Les Kéfars La Pointe Lafayette - Paris (75)

Ve.

12

Avril

2019

Pogy et les Kéfars Au Chien Stupide - Nantes (44)

Pogy et les Kéfars : les dernières chroniques concerts 3 avis

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite)

Critique écrite le 02 octobre 2019, par Pirlouiiiit

rur Consolat, Marseille 29 septembre 2019

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) en concert

Voici comme chaque année ma chronique bouche trous par rapport à celle de Philippe vers laquelle je vous renvoie concernant Johnny Marre , Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grrzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade (soit 13/23 des groupes) ce qui me laisse quand même Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, et Ferraj (je ne m'interdis bien sûr pas de dire un mot sur l'un ou l'autre pour compléter). Allez c'est parti ! Après une matinée toute calme à apporter quelques viennoiserie, accrocher le fanion Phocea Rocks et la mini bâche historique de Live in Marseille, installer ma gopro (pointant trop vers le bas, comme vous pouvez le voir ici) sur la porte du garage qui dépend désormais de la Meson, à changer les plaques de rue avec Domitille et Lucie, à tester la tireuse fournie par Zoumaï, à plier quelques Vortex, à sortir quelques tables pour les stands et puis finalement à dévorer la superbe assiette composée signée Casa Consolat juste à temps pour attaquer le premier concert de Johnny Marre le ventre bien plein ... C'est que l'après midi va être longue puisque j'ai... Lire la suite

Pogy & les Kéfars, La Flingue, Cowboys from Outerspace (en soutien à la Machine à Coudre)

Critique écrite le 26 mai 2019, par Philippe

Le Molotov, Marseille 25 mai 2019

Pogy & les Kéfars, La Flingue, Cowboys from Outerspace (en soutien à la Machine à Coudre) en concert

Ce qui devait être une soirée rock hyper-sexy commence hélas par une grosse déception : les Hatepinks ne joueront pas ce soir, à cause d'un problème de santé de leur guitariste. A strange feeling of deja-vu, comme on dit... Espérons quand même le revoir sur scène un de ces jours, où il peut être fascinant quand il est en forme. Le fait que l'information ait circulé dans la journée a peut-être bien causé quelques défections, dommage, le Molotov n'a pas complètement fait le plein ce soir ! Ce qui n'a pas empêchés les aficionadas/dos, après avoir quand même pour la plupart juré comme des charretiers à l'entrée, de passer une belle soirée, avec trois générations de rock phocéen représentées, classés par ordre de bas en haut. Début avec les minots de Pogy & les Kéfars, avec une bonne heure de retard sur l'heure annoncée (esprit Machine à Coudre !), revoici le trio qui monte et fait le buzz, pour l'instant dans le microcosme local mais bientôt peut-être, dans l'univers ? La batteuse sportive (elle semble toujours courir un footing tout en jouant) et les deux chanteurs aux instruments calées sous l'aisselle, nous avaient fait forte impression à Lollipop il y a quelques semaines ! Pas de gras, pas d'esbroufe, pas de pose, pas de soli (tous... Lire la suite

Pogy et les Kéfars

Critique écrite le 24 mars 2019, par Philippe

Lollipop Music Store, Marseille 22 mars 2019

Pogy et les Kéfars  en concert

C'est curieux comme parfois on n'a besoin que de 13 secondes pour se faire une idée définitive sur un groupe. Même en ayant bêtement raté ses 2 premières chansons et paraît-il, une reprise marrante et cool des Beatolz en langue française, "tu peux conduire ma voiture".... Ils partaient pourtant avec un petit handicap à mon goût : une solide haine du dessin animé consternant et absolument hideux dont le nom Pogy & les Kefars est directement inspiré... et que mon fils adore, bien sûr, comme tous les enfants de son âge - à un seul chiffre. Et ce alors que j'entends presque ses jeunes, fragiles et pourtant prometteurs neurones, disjoncter les uns après les autres dans de petits grésillements sinistres, les rares fois où il s'approche accidentellement de l'écran de Gulli, la télé-dégueulis... Depuis, la batteuse du groupe m'a toutefois appris que les affreux cafards d'Oggy portaient trois des prénoms des Ramones (et qu'elle-même était la Pogy du groupe...), ce qui force quelque peu à modérer ce jugement insecticide, j'en conviens. Pourtant donc, 13 secondes plus tard, peu importera le vilain cartoon... puisque nous serons déjà presque fans de Pogy et les Kéfars. Leur absence totale de look a garanti d'entrée qu'on ne jouerait pas ni... Lire la suite