Accueil Powerwolf en concert
Dimanche 8 décembre 2019 : 10067 concerts, 25832 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Composé d'Attila Dorn (voix), Matthew Greywolf (guitare), Charles Greywolf (guitare), Falk Maria Schlegel (orgue) et Roel van Helden (batterie), Powerwolf est un surpuissant groupe allemand de heavy metal... En concert en 2016 afin de jouer en live l'album Blessed And Possessed.

Site

Powerwolf : l'historique des concerts

Ve.

08

Nov.

2019

Lu.

12

Août

2019

ROSE TATOO en concert
Alcatraz Festival : Avantasia, Powerwolf, Meshuggah, Soulfly, Rose Tatoo, Metal Church, Rotting Christ, Sacred Reich, Deicide, Decapited, Tesseract, Anvil, Voivod, Unleashed, Alien Weaponry, Off the Cross, Hemelbestormer, Miava, Tangled Horns, Gowsun, ... Alcatraz Festival | Powerwolf | Unleashed | ROSE TATOO | Soulfly | Voivod | Anvil | Meshuggah | Rotting Christ
Festival Area De Lange Munte - Courtrai/Kortrik

Lu.

17

Juin

2019

Ma.

29

Janv.

2019

Lu.

28

Janv.

2019

Di.

27

Janv.

2019

Powerwolf + Amaranthe Espace Julien - Marseille (13)

Sa.

26

Janv.

2019

Je.

24

Janv.

2019

Powerwolf + Amaranthe + Kissin Dynamite La Cartonnerie - Reims (51)

Powerwolf : les dernières chroniques concerts 3 avis

Powerwolf / Amaranthe / Kissin' Dynamite

Critique écrite le 28 janvier 2019, par Gandalf

Espace Julien à Marseille 27 janvier 2019

Powerwolf / Amaranthe / Kissin' Dynamite en concert

Trois jours après le fantastique concert de Uriah Heep au même endroit, changement de style, d'ambiance et de public avec les allemands heavy speed de Powerwolf, plus en ouverture les glammeux de Kissin' Dynamite et les je-sais-pas-quoi de Amaranthe ! Et si pour Uriah Heep on avait difficilement atteint les 500 pèlerins à la moyenne d'age proche de la soixantaine, hier soir c'etait ultra complet avec une moyenne d'age avoisinant les 30 ans à tout casser, une grande majorité tournant autour des 20 piges à peine. Une jeune audience que je ne vois que pour cette génération de groupes metal, à savoir les Ghost, Sabaton, Battle Beast et consorts, on sent vraiment le décalage avec toute l'epoque Heavy Metal plus ancienne. Ca s'est vite vérifié au vu des tshirts arborés, assez peu diversifiés et dans cette lignée de combos plutot récents. Par contre ils ont l'air d'avoir plus d'argent que nous au même age si j'en juge par le défilé impressionnant au merchandising, et la quantité d'articles achetés au stand Powerwolf ! Tant mieux pour les musiciens en tous cas. Et si j'ai l'air de qualifié cette new generation de plus "cloisoinnée", je reste en revanche admiratif par son enthousiasme et sa folie à supporter ses formations fétiches. Car... Lire la suite

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN

Critique écrite le 05 juillet 2017, par Holy Vier

Clisson 16 juin 2017

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN en concert

HELLFEST JOUR 1 Arrivée à 11 heures, et le temps de passer les contrôles, on découvre un site très sensiblement agrandi devant les mainstages, et trois écrans géants qui méritent leur nom, vraiment géants ! C'est simple, ils ont la taille de la scène, et sont situés à gauche et droite des 2 mainstages, avec un entre les deux. De près ou de loin, la vision est parfaite. Il y a aussi un écran plus petit vers le fond de l'espace principal, ainsi qu'un devant chacune des trois tentes Altar, Temple et Valley. Vu l'affluence de certains concerts, où le public débordait largement des tentes, ça c'est révélé très utile ! L'organisation des six scènes est inchangée, mainstages côte à côte, idem un peu plus loin pour l'Altar et La Temple, et la Valley assez proche. La Warzone est toujours excentrée. Les décors sont extraordinaires, ambiance apocalyptique avec containers rouillés, têtes de mort, flammes et en raison de la météo, la poussière rajoute un petit plus Mad Maxien. Le souci du détail est présent sur chaque élément, et l'unité des décors instaure l'ambiance sur tout le site. Réussite totale. Concernant l'accueil des festivaliers, les stands de nourriture sont assez vastes et variés : il y en a pour tout le monde, viandes... Lire la suite

Powerwolf + Battle Beast + Serenity

Critique écrite le 05 avril 2016, par Gandalf

La Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand 2 avril 2016

Powerwolf + Battle Beast + Serenity en concert

Powerwolf m'etait encore inconnu il y a même pas un an de cela, et pourtant je me fais 1000 bornes aller/retour pour les voir ?! Comment cela se fesse donc ? Outre le fait que cela soit également une bonne excuse pour passer chez des amis clermontois que nous ne voyons pas assez souvent, c'est le concert du groupe au Rockfest Barcelona de juillet dernier qui m'a convaincu que les Allemands avaient vraiment quelque chose en plus, dans leurs compos et dans leurs prestations lives. Les admirer en salle, avec une setlist complète me semblait donc une nécessite ! Revenir dans cette Coopérative de Mai, 11 ans après ma seule incursion en ce lieu, pour l'inoubliable show de Slayer, ça m'a foutu le petit frisson nostalgique tant la soirée d'alors fût mémorable à bien des égards. Et je n'ai une nouvelle fois pas été déçu par cette salle qui est pour moi une des meilleures de France dans sa catégorie, tant elle est bien pensée et agréable, bénéficiant d'un son tout bonnement excellent à chaque fois, même pour les openers. Ce soir là, le rideau était tiré vers le milieu des "gradins", mais je trouve que ramener dans les 600-700 pélerins (à vue de nez) sur Clermont pour un combo finalement peu connu, c'est très honorable. Surtout que ce public en... Lire la suite

Powerwolf : Vidéo

Powerwolf : écoute