Accueil Prohom en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Rock électronique, pêchu, sample et arrangement essentiels, texte cru et sensé.

Prohom : vos chroniques d'albums
Site

Prohom en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Prohom : l'historique des concerts

Sa.

13

Déc.

2014

Prohom + Mehdi Kruger + Denis Rivet Mjc O Totem - Rillieux La Pape (69)

Ve.

28

Nov.

2014

Anakronic Electro Orkestra + Prohom + De Calm Prohom | Anakronic Electro Orkestra
Metronum - Toulouse (31)

Ve.

06

Juin

2014

Prohom + Bye Bye Dubai Le Marché Gare - Lyon (69)

Ve.

07

Fév.

2014

Prohom + Mona Kazu La Péniche - Chalon/S (71)

Ve.

29

Nov.

2013

Prohom + weekend Affair Théâtre de Poche - Béthune (62)

Je.

21

Nov.

2013

Versari en concert
Versari + Prohom Prohom | Versari
Boule Noire - Paris 18eme (75)

Me.

20

Nov.

2013

Versari en concert
Prohom + Versari Prohom | Versari
Boule Noire - Paris 18eme (75)

Ve.

15

Nov.

2013

Prohom + Sound Box L'Atelier - Cluses (74)

Prohom : les dernières chroniques concerts 24 avis

Prohom + Superbus + No One is Innocent

Critique écrite le 03 avril 2005, par Pirlouiiiit

Moulin - Marseille 01 avril 2005

Prohom + Superbus + No One is Innocent en concert

Arrive aussi vite que j'ai pu mais quand meme rate Cafe Bertrand ... desole Prohom a eu a peine plus d'une demi heure ... ce qui lui a permis de ne jouer presque que des tubes ... tres bon intermede percussif (a la Stomp ou Blue men Group) ... plus homogene que la fois ou je les avait vu a l'Escale a Aubagne. Superbus conforme a ce que je m'attendais apres avoir ecoute le disque (de la bonne pop & gum indeed). Par contre j'ai trouve sa jupe beaucoup trop courte (si au moins elle avait mis une culotte marrante ca serait passe) ... n'est pas Courtney Love qui veut. En attendant je vous renvoie a la tres jolie chronique de Dominique Keller a propos de leur prcedent passage a l'Espace Julien. Public tres tres jeune, avec les plus grands qui pogotaient et slammaient en s'appliquant. et pour finir apres une nouvelle demi heure de changement de set le retour de No one is innocent ... tiens mais c'est l'ex contrebassiste de Kent et leader de UHT aux machines non ? Ne vibrant pas plus que ca meme sur La Peau joue en troisieme juste apres Genocide je me suis... Lire la suite

No one Is Innocent + Prohom

Critique écrite le 23 août 2006, par caro

Rombas ( 57 ) 12 nov 2005

Superbe Acoustique inattendue ce soir là - merci à kemar et francois ! Splendide fusion avec Prohom et leur percu ! A quand la prochaine date ? No one, tu nous manques !

Prohom + Superbus + No One Is Innocent

Critique écrite le 08 avril 2005, par Douarte

Moulin - Marseille 01 avril 2005

J'étais surtout venu voir Prohom à cette belle affiche au Moulin. Je n'avais pas vu que c'était le campus tour d'Europe 2 et j'ai trouvé le public très très jeune certainement plutôt venu voir Superbus. Le groupe Prohom (emmené par Philippe Prohom) ne m'ont pas déçu avec leur son rock et électro caractéristique. Le décor était assez sobre. Je connaissais très bien les chansons de leur premier album comme George ou ça oublie d'aimer et ai été agréablement surpris des morceaux de son second album comme De face ou Des millions de forets. Très sympa. Dommage que le set ai été aussi court : 30 min... on a eu droit ensuite à 30 min de changement avant le concert suivant. "L'enrobage" du concert de Superbus était plus soigné : affiche avec une bouche géante, elle en mini-jupe et les musiciens en T-shirt noir et cravate rouge avec des amplis qui brillent. Superbus c'est plutôt de la pop énergique que du rock. Le coté "propre sur eux" et paroles pour ados est clairement mis en avant (sur pop n gum c'est flagrant). La chanteuse m'a paru très jeune, c'est elle pourtant qui écrit et compose une bonne partie des chansons. Ce groupe me fait beaucoup penser à No doubt pour le style. Sur scène, même si le groupe a des... Lire la suite

Aqme + Deportivo + Prohom

Critique écrite le 10 décembre 2004, par rahan

La Laiterie - Strasbourg 9 Décembre 2004

Cette soirée fut très sympatique et les groupes qui l'ont animée tout aussi forts : Prohom ouvre le bal avec un public encore réduit mais déjà bien dedans. Le son du groupe résonne rock mais aussi électro et on se surprend très vite dans un mini-transe. Que du bonheur! Deportivo suit sur scène et relance très vite la machine slam/pogo dans un show plus... Lire la suite

Prohom : les chroniques d'albums

Prohom : PROHOM

Chronique écrite le 06/12/2002, par Duarte

Prohom : PROHOM

Ce premier album de Prohom est un vrai electro choc. Entre chanson francaise, rock et electro, difficile de definir le style de ces lyonnais emmenés par Philippe Prohom (qui écrit les paroles et la musique). Leur recette est reussi : Un original melange de guitares et de... Lire la suite

Prohom : NOV 2000

Chronique écrite le 28/05/2002, par El gringo del sud

Heureusement que le groupe offre de la ventoline au son français parce que ça commençait à manquer de souffle. Un bon album (avec un autre en préparation je crois) qui permet de se dire "finalement... les français ils savent aussi faire du bon son".

Prohom : NOV 2000

Chronique écrite le 15/04/2002, par Hum !

Comme chaque fois je cède à la tentation de la comparaison à d'autres groupes plus connus (de moi en tout cas) pour décrire ce groupe dont je ne connais en fait rien. L'année dernière je tombais sous le charme de Chinaski (groupe niçois qui fait - on va dire - de la chanson rock). En entendant les deux premiers morceaux du disque de Prohom j'ai donc été touché par la voix et les textes profonds dénonçant avec beaucoup de justesse les travers humains, de ce trio d'Annecy. Et puis pleins d'autres groupes sont... Lire la suite

Prohom : PROHOM

Chronique écrite le 17/10/2001, par metal@concertandco

C'est bon au début, c'est terrible à la fin et c'est franchement génial au milieu. C'est quoi ? C'est le six titres de Prohom, artiste aux multiples facettes dont la musique est une sorte de condensée (très) bien digéré de chanson française, rock, jungle, métal, Il vous fera danser (le dernier des cons) , sourire (Georges), jumper (Ne Plus Y Penser) ou vous bercera les cages à miel (Pas d'Idée). Ils ne sont que trois dans le groupe mais tous le monde... Lire la suite