Accueil Queen Adreena en concert
Jeudi 19 juillet 2018 : 11983 concerts, 25099 chroniques de concert, 5220 critiques d'album.


Queen Adreena se compose de 2 ex-Daisy Chainsaw, Crispin Gray et Katie Jane Garside, qui, accompagnés de Pete Howard et Orson Wajih, distille un rock néo punk étrange, teinté de trash, de goth...

Queen Adreena en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Queen Adreena : l'historique des concerts

Sa.

31

Oct.

2009

X Syndicate en concert
X Syndicate + Moa (sue) + Queen Adreena X Syndicate | Queen Adreena
les Abattoirs - Bourgoin Jallieu (38)

Sa.

17

Mai

2008

Ve.

16

Mai

2008

Triste Sire en concert
Queen Adreena + Triste Sire Triste Sire | Queen Adreena
Château Rouge - Annemasse (74)

Ma.

13

Mai

2008

Queen Adreena+ Baby Brings Bad News Grillen - Colmar (68)

Me.

07

Mai

2008

Queenadreena + Cnk Queen Adreena | The Cnk
Le Trabendo - Paris 19eme (75)

Di.

04

Mai

2008

Queen Adreena + Norman B Cabaret Electric (Agora) - Le Havre (76)

Sa.

03

Mai

2008

Queen Adreena - Guests Le Manège - Lorient (56)

Sa.

10

Nov.

2007

Nadj en concert
QUEEN ADREENA (+Nadj) Nadj | Queen Adreena
Ciel - Grenoble (38)

Queen Adreena : les dernières chroniques concerts 5 avis

The Dresden Dolls + Queen Adreena + 54 Nude Honeys (Le Printemps de Bourges 2006)

Critique écrite le 05 mai 2006, par Pierre Andrieu

Le Phénix, Bourges 27 avril 2006

Ce soir, ce sont les pénibles Indochine que la foule réunie dans l'immense Phénix attend impatiemment... Les remplacements de White Rose Movement par 54 Nude Honeys et celui de The Subways par Queen Adreena n'intéressent pas grand monde : les fans veulent voir Nicola Sirkis, et c'est tout. Ou presque. 54 Nude Honeys : Sheena is a punk rocker. Dans ces conditions, l'arrivée des quatre furies japonaises de 54 Nude Honeys ne déclenche donc pas une émeute. Leur punk rock virulent sexy et hurlé réussit néanmoins à faire remuer un tantinet le public du Phénix. A moins que ce ne soient les tenues, plutôt courtes, des jeunes femmes, qui provoquent quelques remous émus dans les premiers rangs. Toutes de noir vêtues, les Ramones japonaises ont le sens de la mise en scène ; leurs accoutrements (des bikinis en latex ou en cuir, il faudrait toucher pour savoir... ) attirent immanquablement l'œil, et leur manière très énergique de tenir une scène en sont deux preuves éclatantes. Comme leurs compatriotes des Pascals et de Guitar Wolf, les 54 Nude Honeys ont le sens du spectacle, et des bons morceaux qui donnent envie de tout casser. Même la piètre qualité du son ne gâchera pas notre plaisir. Rendez-vous le samedi 6 mai à la... Lire la suite

Queen Adreena (Les Volcaniques de Mars 2006)

Critique écrite le 25 mars 2006, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 10 mars 2006

UN ROCK SHOW AUSSI VIOLENT QU'EMOUVANT... Une nouvelle fois en grande forme, Queen Adreena n'a pas fait mentir sa sulfureuse réputation scénique... Trois ans après nous avoir maintenu sous le charme de ses morceaux vénéneux pendant la totalité de son concert au festival Les femmes s'en mêlent à Paris, le groupe a réitéré sa performance en dévoilant au grand jour tous ses atouts à l'occasion des Volcaniques de Mars, à la Coopérative de Mai. Si le groupe - guitare, basse, batterie - est impeccablement virulent (il produit un mélange de punk stoogien, de métal inquiétant et de pop maléfique), c'est bien la performeuse/frontwoman qui retient l'attention avec un jeu de scène ultra sexuel façon Peep show sado maso et une voix littéralement envoûtante. La belle est en effet capable de susurrer comme Marilyn Monroe et Björk, mais dispose également d'une puissance de feu évoquant un mix terrifiant entre une Courtney Love en forme et une Jonis Joplin survoltée. L'image d'Iggy Pop hurlant dans son micro comme un damné vient également à l'esprit quand on est en face de ce rock show ultra violent. Il faudrait d'ailleurs présenter Iggy et Katie, ils pourraient accoucher d'un duo aussi jouissif que celui enregistré par... Lire la suite

Queen Adreena

Critique écrite le 04 juin 2005, par laure

Batofar, Paris 3 Juin 2005

Ayant visionné auparavant quelques live un peu décevants (play list un tantinet massacrée) quelle ne fut pas ma surprise en ce crucial soir où la reine Katie Jane donnait une représentation au Batofar. Voix au top, sublimement éraillée et délicieusement envoûtante, rythme... Lire la suite

Festival Les Femmes S'en Mêlent 2003

Critique écrite le 12 mai 2003, par Pierre Andrieu

Le Café de la Danse, Paris 30 avril au 3 mai

L'édition 2003 du festival Les Femmes S'en Mêlent a été une véritable réussite ! Dans le cadre intimiste du Café de la Danse, le public a pu découvrir chaque soir trois femmes promises à un avenir radieux... Voici les compte-rendus de ces concerts jour par jour : Le 30 avril 2003 : Lisa Germano + Eleni Mandell + Maria McKee Le 1er mai 2003 : Queen Adreena + Cobra Killer... Lire la suite