Accueil Raphael Saadiq en concert
Vendredi 17 août 2018 : 11752 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.


Nu soul aussi frissonnante que langoureuse, Rhythm & Blues classieux... Raphael Saadiq est un brillant successeur de l'immense Marvin Gaye et du grand Stevie Wonder. Raphael Saadiq est en concert le 21 octobre 2018 à La Laiterie de Strasbourg et le 31 octobre à l'Elysée Montmartre, à Paris...

Raphael Saadiq : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Raphael Saadiq en concert à Paris et Strasbourg [Le 31/05/2018] Bonne nouvelle pour les fans de soul music, Raphael Saadiq est enfin de retour et sera en concert le 21 octobre 2018 à La Laiterie, à Strasbourg, et le 31 octobre 2018 à l'Elysée Montmartre, à Paris ! Les places de concert sont en vente en un clic sur notre... La suite

Raphael Saadiq : les dernières chroniques concerts 7 avis

Raphaël Saadiq

Critique écrite le 16 mars 2012, par Chandleur

La Cigale, Paris 14 mars 2012

Raphaël Saadiq en concert

Deux ans que je l'attends le lascar - Raphaël Saadiq - et il arrive après 3 dates parisiennes sold out cette semaine. Son band attaque un instru, la chair de poule court sur les bras et le cador se pointe, bodybuildé en diable, la banane. Et à partir de là, je vais... Lire la suite

Raphael Saadiq + Nasser + Jack Ollins + Silent Disco (Bobzilla, Eve & Tom, Mars Blackmoon) + La Banda du Dock + So?Mash! + Balkan Brass Battle (Fanfare Ciocarlia Vs Boban I Marko Markovic Orkestar) + Soirée Do It (Fiesta des Suds 2011)

Critique écrite le 01 novembre 2011, par Pirlouiiiit

Dock des Suds - Marseille 22 octobre 2011

Raphael Saadiq + Nasser + Jack Ollins + Silent Disco (Bobzilla, Eve & Tom, Mars Blackmoon) + La Banda du Dock + So?Mash! + Balkan Brass Battle (Fanfare Ciocarlia Vs Boban I Marko Markovic Orkestar) + Soirée Do It (Fiesta des Suds 2011) en concert

Parti pour faire une soirée pépère à la maison ... nous décidons finalement après le showcase de UT au Lollipop Music Store d'aller faire un tour aux Archives Départementales du côté de la Joliette qui accueillent en concert gratuit Lo Cor de la Plana ... en sortant de ce très beau moment (cf la très jolie chronique de Brigitt), réalisant que l'entrée du Dock des Suds est à quelques dizaines de mètres nous décidons d'aller y faire un saut ... Il y a bien plus de monde que mardi dernier pour Bertignac et Ringer ... ce soir toutes les salles sont ouvertes, mais pour autant je n'ai pas la même impression de truc bouillonnant comme la Fiesta pouvait l'être il y a une petite dizaine d'années. Cela dit ce n'est pas forcement un mal. Arrivés un peu tard nous n'entendrons que de loin la fameuse Balkan Brass Battle (ie la rencontre entre la Fanfare Ciocarlia et le Boban I Marko Markovic Orkestar. En fait il est pile l'heure pour aller se caler au pied de la scène chapiteau pour voir le fameux Raphael Saadiq Celui à propos duquel on peut lire un peu partout " La classe des 60's et la soul élégante d'un show-man d'exception ". Je me méfie un peu mais puisque je suis là ... Et le voilà qui débarque (après ses musiciens qui ont lancé... Lire la suite

Raphaël Saadiq+ Lenny Kravitz

Critique écrite le 24 octobre 2011, par Sylvain Cabaret

Arena - Montpellier 20 Octobre 2011

Raphaël Saadiq+ Lenny Kravitz en concert

LAISSONS L'AMOUR NOUS GUIDER Raphaël Saadiq C'est par des riffs allongés que Saadiq commence son concert. Normalement, une première partie doit s'assurer de bien chauffer la salle pour la tête d'affiche, mais là, je ne sais pas qui s'est chargé de faire le boulot à sa place, le public de l'Arena de Montpellier est déjà chaud bouillant. Décidé à faire trembler les murs, dix milles paires de pieds, plus les sept sur scène, tapent fort sur le sol. C'est déjà à la fin du premier morceau que Raphaël tombe la veste. La soirée est prometteuse. Le décor est minimaliste et les costume 60's sont de rigueur pour la soul de Saadiq ; avec petit pull à col montant, chemise et veste noires cintrées pour les musiciens et choristes. Seul le clavier s'autorise une toge de gospel qui sied parfaitement aux sonorités typiques qui sortent de ses orgues ; ce qui ne l'empêche absolument pas de s'autoriser quelques petits pas de danse aux côtés du chanteur et d'un de ses choristes qui lui, passera le concert à se déhancher et séduire l'assistance, s'installant presque parfois au micro de Saadiq. Après quelques morceaux bien rythmés le show s'essouffle légèrement, mais lorsque les deux premières mesures de Don't Mess With My Man, interprétées... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2011, 2/3 : Anna Calvi, Kyuss Lives !, Raphaël Saadiq, Motörhead, Queens of the Stone Age

Critique écrite le 04 juillet 2011, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, 3 juillet 2011 2 juillet 2011

(mes) Eurockéennes 2011, 2/3 : Anna Calvi, Kyuss Lives !, Raphaël Saadiq, Motörhead, Queens of the Stone Age en concert

La veille, c'est par ici ! Pour ce deuxième jour, la tempête de ciel bleu se poursuit, joliment agrémentée de nuages : il fait très chaud et, en attendant ses petits camarades qui font la queue, le chroniqueur regarde les hommes tomber, comme des mouches : certains arrivés "fatigués" de leur après-midi au camping s'effondrent une fois passé l'entrée : ils ont tout donné ! D'autres qui ont trop joué dehors, comme ce musicien de la fanfare rock Les Archers/Artsonic retrouvé en position latérale de sécurité - encore que pour celui-ci, on a un doute puisqu'il semble avoir été secouru par les faux vigiles de la compagnie Théatre Group'... En goguette sur le site, décidément si agréable que même les stars ont envie de s'y balader, on croise le grand Nick Oliveri accompagné du nouveau guitariste de Kyuss, tous deux en admiration devant le Klaxonarion. A ce sujet, un grand coup de chapeau à l'organisation qui a mobilisé, pas moins de 7 ou 8 compagnies d'arts de rue (selon qu'on compte le Ullmann Kararocke et le Silent Party, ou non) : même sans avoir croisé ou été chez tout le monde, on a été surpris au moins une fois par jour, et c'était fort agréable ! Mais trêve de flânage, on est venus très à l'heure aujourd'hui et ce n'est pas... Lire la suite

Raphael Saadiq : les chroniques d'albums

Raphael Saadiq : Stone Rollin'

Chronique écrite le 03/06/2011, par Philippe

Raphael Saadiq : Stone Rollin'

Rhaah, brothers n'sistas, le beau disque de soul moderne que voilà ! Charlie Ray Wiggins, plus connu sous le nom de Raphael Saadiq, crooner filiforme à grosses lunettes noires, semble y jaillir à l'instant d'un téléviseur des année 50. Et cependant en ancien bassiste de Prince, à 45 ans et quelque et déjà auteur de deux albums de soul rétro, il n'est pas un perdreau de l'année. Avec ce Stone Rollin, il a toutefois ouvert assez nettement le champ : il a en effet réussi à y doser parfaitement, dans de la soul/r'n'b old school, des éléments de pop, de rock et de hip hop très actuels. Du coup, à la différence de ses non moins admirables contemporains (Amy Winehouse, Cee-lo Green), il apparaît plus volontiers armé d'une guitare que d'un simple sourire de crooner - malgré que sa belle voix chaude rappelle celle des plus grands, Stevie Wonder en tête (il a d'ailleurs déjà chanté avec lui aussi)... En trois titres, il règle la question des nécessaires titres-qui-bougent. Heart Attack est ainsi une belle cavalcade d'entrée, et Radio en est le tube soul-rock instantané, de facture classique mais irrésistible :... Lire la suite

Raphael Saadiq : Vidéo



Raphael Saadiq : écoute