Accueil James Leg en concert
Samedi 25 novembre 2017 : 11349 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


L'arme du diable devient la nouvelle religion de James Leg, l'organiste des Black Diamond Heavies. Il découvre les dieux, ceux du blues et de la soul. John Wesley Myers aka le Reverend James Leg est décidé à prêcher la bonne parole du rock 'n' roll le plus vicieux ! En concert en 2017 pour interpréter en live des chansons de son album Blood On The Keys.

Site

James Leg : tous les concerts

James Leg : l'historique des concerts

Sa.

18

Nov.

2017

Sallie Ford en concert
Sallie Ford + James Leg Sallie Ford | James Leg
C.C. Paul B - Massy (91)

Sa.

21

Oct.

2017

Ultra Vomit en concert
Carnavalorock 2017 : Les Ramoneurs De Menhirs - Ultra Vomit - Hilight Tribe - Debout Sur Le Zinc - James Leg - The Decline Ultra Vomit | Debout sur le Zinc | The Decline | Hilight Tribe | James Leg
Salle de Robien - St Brieuc (22)

Sa.

29

Avril

2017

James Leg + Dirty Deep + Dom Ferrer La Souris Verte - Epinal (88)

Ve.

28

Avril

2017

James Leg + 11 Louder La Péniche - Chalon/S (71)

Je.

27

Avril

2017

Sa.

25

Fév.

2017

Mars Red Sky en concert
James Leg + Mars Red Sky James Leg | Mars Red Sky
Cargo de Nuit - Arles (13)

Ve.

24

Fév.

2017

Mountain Men en concert
Mountain Men + James Leg James Leg | Mountain Men
Le Silex - Auxerre (89)

Je.

23

Fév.

2017

James Leg + The Norma Jean Baker's Underwears (1Ère Partie) Le Mistral Palace - Valence (26)

James Leg : les dernières chroniques concerts 3 avis

James Leg

Critique écrite le 02 mars 2017, par Pierre Andrieu

Raymond Bar, Clermont-Ferrand 21 février 2017

James Leg en concert

Après la conséquente branlée administrée par King Mud (combo de rock 'n roll blues formé par Freddy Joe Evans, leader de Left Lane Cruiser, et Van Campbell, batteur des Black Diamond Heavies) au Bombshell le lundi, on a rendez-vous au Raymond Bar le mardi avec James Leg, énormissime leader, chanteur et organiste des imparables Black Diamond Heavies, qui officie désormais en solo avec l'excellent batteur de Mars Red Sky, Matt Gaz... Et, bien évidement, dans la moiteur torride et enfumée du fameux lieu associatif clermontois, le duo réunissant un dangereux malade à la voix de vieux matou fan du couple whisky/nicotine et un jeune loup pétant le feu derrière ses fûts est pour le moins explosif ! En sueur dès le premier morceau, James Leg vient présenter son dernier disque, Blood On The Keys, sorti sur le bien nommé label Alive Records. Comme prévu, celui qui répond au doux nom de John Wesley Myers dans le civil trépigne comme un fou derrière ses claviers en leur faisant subir les... Lire la suite

James Leg + Araban + NMB Brass Band + The Elektrocution (Festival Pyromane 2011)

Critique écrite le 05 octobre 2011, par Pierre Andrieu

Le Tremplin, Beaumont 24 septembre 2011

James Leg + Araban + NMB Brass Band + The Elektrocution (Festival Pyromane 2011) en concert

Pour le dernier soir du Festival Pyromane au Tremplin à Beaumont, une nouvelle salle de concerts située en proche banlieue de Clermont-Ferrand, The Elektrocution, NMB Brass Band, Araban et James Leg se sont produits devant un public certes clairsemé mais majoritairement enthousiasmé par sa soirée... Comte rendu : The Elektrocution En tout début de soirée, The Elektrocution confirme son statut d'excellent groupe de rock 'n roll quand il appuie à fond sur l'accélérateur... Malheureusement, il est beaucoup trop tôt pour faire jouer ce type de combo, la salle est quasi vide, l'éclairage n'est pas assez mystérieux et les morceaux plus pop sont, à notre sens, moins convaincants que ceux qui sont hystériques. Quoi qu'il en soit, The Elektrocution quitte la salle en envoyant une méchante décharge de punk rock qui fait du bien. A re revoir un soir plus clément ! NMB Brass Band Juste après, NMB Brass Band fait preuve d'une belle énergie, l'assistance, un peu plus nombreuse, semble apprécier, mais ce n'est pas du tout notre tasse de thé... Ce hip hop rock cuivré sonne comme une fanfare jazz rock avec des riffs de guitare cliché piqués à Rage Against The Machine et un chanteur qui en fait trop. On décide donc d'aller... Lire la suite

The Jim Jones Revue + Black Diamond Heavies + The War On Drugs (Les Nuits de L'Alligator 2009)

Critique écrite le 23 février 2009, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 21 février 2009

The Jim Jones Revue + Black Diamond Heavies + The War On Drugs (Les Nuits de L'Alligator 2009) en concert

Etape clermontoise aussi courue (le club de la Coopé est bondé) que réussie au niveau artistique pour les Nuits de L'Alligator 2009, avec par ordre d'apparition sur scène, le folk psyché de The War On Drugs, le blues 'n soul de Black Diamond Heavies et le rock 'n roll garage de The Jim Jones Revue... The War On Drugs : décollage immédiat. La soirée commence avec le folk psychédélique des Américains de The War On Drugs, qui proposent une longue ode aux paradis artificiels entre folk dylanien, envolées lyriques à la Flaming Lips/Mercury Rev et passages expérimentaux légèrement bruitistes. La voix, évoquant un croisement entre Bob Dylan et Jonathan Donahue, est parfaitement assurée, les parties de guitare invitent au décollage immédiat et les rythmiques (basse, batterie) sont captivantes. Idéal pour tripper, ce combo encore peu connu est une véritable découverte, à savourer sur scène donc... et sur disque (cf l'excellent Wagonwhell Blues) ! Black Diamond Heavies, bien doté par la nature... Juste après, les Black Diamond Heavies ont littéralement mis le feu avec leur blues 'n soul rock servi avec des litres de sueur, une bonne dose de virtuosité et une sacrée foi. L'organiste/chanteur entre en transe... Lire la suite

James Leg : Vidéo

James Leg : écoute