Accueil Revolver Klub en concert
Samedi 7 décembre 2019 : 10328 concerts, 25828 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Guitare groovy, boucles psyché et chant punk'n'reggae.

Site

Revolver Klub en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Revolver Klub : l'historique des concerts

Di.

29

Sept.

2019

La Rue Du Rock en concert
Rue du Rock : Spinabifida, Ferraj, Silver Gallery, Pogy et les Kéfars, Velvetine, De la Crau, Meteoclub, Revolver Klub, Yarostan, Karim Tobbi duo, Grrzzz, Parade, Gériatrie ... La Rue Du Rock | Gériatrie | Pogy et les Kéfars | Meteoclub | Johnny Marre | Karim Tobbi | Velvetine | Parade / (Welcome to the) | Silver Gallery | Blmr | Ferraj | Bônhom | Andreas | Nebraska | rue du rock | Spinabifida | Revolver Klub | xInquisitionx | Sam Karpienia - De La Crau | GRZZZ | Stef and the Maïronnettes | Claude Fernand | Dead Cats Division | No Jazz Quartet | Yarostan
rue consolat - Marseille (13)

Ve.

20

Sept.

2019

Sa.

02

Juin

2018

The Berbiseyans, Revolver Klub, l'intro La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

17

Juin

2017

Big Butt Foundation en concert
Big Butt Fondation + Revolver Klub Big Butt Foundation | Revolver Klub
le Guêpier - Marseille (13)

Sa.

10

Juin

2017

Revolver Klub // Giaco & Francky la Night // + Guest Asile 404 - Marseille (13)

Sa.

03

Juin

2017

Ashinoa + Silver Gallery + RevolverKlub Revolver Klub | Silver Gallery
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

13

Fév.

2016

Medusa, Revolver Klub Medusa | Revolver Klub | Medusa
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

04

Juillet

2015

Revolver Klub Baraki - Marseille (13)

Revolver Klub : les dernières chroniques concerts 7 avis

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite)

Critique écrite le 02 octobre 2019, par Pirlouiiiit

rur Consolat, Marseille 29 septembre 2019

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) en concert

Voici comme chaque année ma chronique bouche trous par rapport à celle de Philippe vers laquelle je vous renvoie concernant Johnny Marre , Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grrzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade (soit 13/23 des groupes) ce qui me laisse quand même Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, et Ferraj (je ne m'interdis bien sûr pas de dire un mot sur l'un ou l'autre pour compléter). Allez c'est parti ! Après une matinée toute calme à apporter quelques viennoiserie, accrocher le fanion Phocea Rocks et la mini bâche historique de Live in Marseille, installer ma gopro (pointant trop vers le bas, comme vous pouvez le voir ici) sur la porte du garage qui dépend désormais de la Meson, à changer les plaques de rue avec Domitille et Lucie, à tester la tireuse fournie par Zoumaï, à plier quelques Vortex, à sortir quelques tables pour les stands et puis finalement à dévorer la superbe assiette composée signée Casa Consolat juste à temps pour attaquer le premier concert de Johnny Marre le ventre bien plein ... C'est que l'après midi va être longue puisque j'ai... Lire la suite

Revolver Klub + Big Butt Foundation (crémaillère du Guépier)

Critique écrite le 01 juillet 2017, par Pirlouiiiit

le Guêpier, Marseille 17 juin 2017

Revolver Klub + Big Butt Foundation  (crémaillère du Guépier) en concert

En ce moment c'est boulot boulot boulot et du coup je n'ai plus le temps d'aller voir des concerts. Même en ce samedi soir j'ai prévu de rester à la maison. C'est sans compter ce sms de Fred Pichot qui m'annonce qu'il joue ce soir avec le Big Butt Foundation (tient il en refait partie ?!) pour la crémaillère du Guêpier. Le Guêpier c'est ce lieu qui vient de s'ouvrir au public rue du camas et qui propose tout un tas d'activité pour les enfants notamment un peu à la demande / suggestion. Ambiance squat / hippie punk / pieds nus (en cette saison) pour ce grand espace qui semble offrir de belles possibilités dans le quartier. Du coup m'y revoilà en ce samedi soir. Entrée libre pour laquelle on donne ce qu'on veut ; ils n'ont pas de monnaie donc pas de problème pour que je rentre pour en récupérer après passage au bar et revienne après (je paierai donc en partant). Lorsque je rentre dans l'espace qui me parait encore plus grand que la fois d'avant Aurél aka Revolver Klub décidément habitué des lieux alternatifs (je l'avais croisé à La Tache l'autre fois) est déjà en train de jouer. A côté du bar (où tout est à prix libre - il pourrait en mettre à titre indicatif), devant le plat de pâtes / sauce qui vient d'être amené (et qui est à... Lire la suite

Revolver Klub-Silver Gallery-Ashinoa

Critique écrite le 22 juin 2017, par Phil2guy

Marseille - La Machine à Coudre 3 Juin 2017

Revolver Klub-Silver Gallery-Ashinoa en concert

C'est un plateau très éclectique ce soir à la Machine à Coudre organisé par l'association Pieds de Biche (qui est aussi un label), avec les marseillais de Revolver Klub et Silver Gallery, et les lyonnais d'Ashinoa Revolver Klub, est un fait un " one man band " mené par un guitariste chevelu vêtu de noir, que l'on penserait sorti de Slayer ou Sepultura. Il utilise un looper pour envoyer différentes boucles de guitares et par dessus lesquelles il chante. Ca commence par un titre blues rock vaguement hendrixien. Ceux qui ne connaissent pas, dont je suis, sont un peu perplexes au départ : on ne sait pas trop à quoi s'attendre d'autant qu'il enchaîne ensuite avec un titre reggae, une reprise de la chanson la plus célèbre de Sugar Minott, Hard Time Pressure. Notre homme a l'art de passer d'un genre à un autre très différent de façon toute naturelle. On peut se demander quand même s'il va se mettre à jouer après ça du zouk ou du grindcore, eh bien non, ça sera carrément un boogie blues où il se met à chanter comme Tom Waits ! Mais tout ça tient plutôt bien la route, le concert se termine peu après par un morceau funk rock. La démarche de Revolver Klub est donc un peu déroutante et inattendue (ce qui est au final plutôt bien, d'ailleurs) mais... Lire la suite

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum

Critique écrite le 04 juin 2014, par Philippe

Espace Julien, Marseille 31 mai 2014

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum en concert

Phocéa Rocks à l'Espace Julien, 2e édition ! Le plus beau des festivals de grands petits groupes remet le couvert en 2014, une fois dissipé l'écran de fumée de Marseille Capi'Cul' 2013. Eh, Jean-Claude, nous aussi, on est encore là, et largement moins lestés du c... que toi ! Quelques petites innovations tout de même : un prix par concert qui a "largement" augmenté (de 6 euros les 13, à 8 euros les 10, faites le calcul, c'est extravagant !) mais qui, tout en restant foncièrement ridicule, permet de payer un peu mieux les artistes et d'avoir en outre une tête d'affiche pour ce soir-là : les metalleux mondialo-marseillais de Dagoba. Pour ma part, en tant que bénévole à l'inutilité revendiquée (je ne sais rien faire autour d'une scène de concert, à part boire et faire des commentaires vaseux), je suis affecté comme l'an dernier (où ce fut une soirée proprement fabuleuse !) à la caisse, activité au prestige modeste, mais qui nécessite une présence constante et un tout petit peu de sérieux. Caisse partagée encore une fois avec le Mystic Ping Punkqueen. A vrai dire on est tellement mieux organisés que l'an dernier, et avec tellement moins de tickets vendus (hélas), qu'on s'y serait presque un peu emmerdés. D'où des relais plus courts,... Lire la suite