Accueil ROGOJINE en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10820 concerts, 24782 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Entre pop et chanson française, dans la lignée de J.L.Murat

ROGOJINE : vos chroniques d'albums

ROGOJINE en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

ROGOJINE : les dernières chroniques concerts 6 avis

Rogojine (Interview à l'occasion de la sortie de l'album Le bord de l'eau... et la rivière plate)

Interview réalisée le 26 décembre 2003, par Pierre Andrieu

Riom (63) 26 décembre 2003

Rogojine vient de publier son deuxième album, Le bord de l'eau et...la rivière plate, chez Sophiane/Discograph. Cet excellent disque devrait permettre au groupe riomois de trouver son public grâce à une distribution nationale et de nombreuses dates en première partie de Jean-Louis Murat. Rencontre avec Jérôme Caillon et Christophe Pie à domicile dans le centre ville de Riom. Après la dégustation de Bordeaux au cours de la première interview en 2002, le café est adopté d'un commun accord cette fois-ci, il est 15 h... Pouvez-vous faire un rapide historique du groupe pour les gens qui ne vous connaissent pas ? Jérôme Caillon : " Rogojine existe depuis 4 ans... On avait déjà bossé ensemble avec Christophe et Chérif, puis Philippe nous a rejoint. On s'est alors appelé Rogojine et on s'est mis à écrire en français... Après un premier album autoproduit, on a sorti un cinq titres (Aquaplanning) et là, on sort notre premier album distribué : Le bord de l'eau... et la rivière plate... Y-a-t-il une signification particulière au titre de l'album ? Christophe Pie : C'est assez drôle : je jouais à la Playstation sur un jeu de football, le match c'était Bordeaux contre River Plate... Je me suis dit que ça donnerait un bon titre... Lire la suite

Jean-Louis Murat + Rogojine (Tournée Lilith)

Critique écrite le 27 novembre 2003, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 26 novembre 2003

Après avoir fait cause commune sur une dizaine de dates en France, le duo Jean-Louis Murat/Rogojine revenait au port pour un dernier concert (pour le moment ?) à Clermont-Ferrand... Les quatre Rogojine, (Jérôme, Christophe, Cherif et Philippe) ont fait bonne impression à la Coopérative de Mai, comme sur le reste de la tournée semble-t-il. Fort d'un premier album distribué nationalement, Le bord de l'eau ... et la rivière plate, les Riomois ont, une nouvelle fois, distillé leurs captivantes ambiances. Entre autres bons moments, Rogojine a délivré une version totalement magique de son morceau fétiche, Aquaplanning... Pendant la pause, les pompiers de l'association Clermauvergne viennent remercier la foule pour son soutien lors du concert de juin dernier, les bénéfices permettent l'envoi ces jour-ci d'un container pour le village de Koloko. Quand on joue à domicile, on est toujours tendu, c'est normal... Jean-Louis Murat semble donc un peu crispé sur les premiers morceaux de son concert à la Coopérative de Mai, il envoie même une petite pique au sonorisateur. Malgré cela les deux premiers morceaux sont magnifiques : Miura et La maladie d'amour font partie des meilleures compositions récentes de JLM... Puis Murat se décontracte... Lire la suite

Holden + Rogojine

Critique écrite le 20 janvier 2003, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 17 janvier 2003

La petite salle de la Coopérative de Mai a été le théâtre d'un excellent concert de pop malheureusement un peu boudé par le public, sans doute pas encore remis des fêtes de fin d'année... Même si la prestation du groupe Rogojine a semblé un peu en deçà de ses précédentes sorties (le concert sous le chapiteau de l'Arrière Court), le quatuor riomois a tout de même démontré qu'il savait tenir une scène avec ses morceaux pop secoués de moments rock. Jouant sur les sonorités électriques et acoustiques tout en passant du français à l'anglais dans les textes, Rogojine navigue dans des eaux claires et devrait atteindre le rivage sous peu... Cette entrée en matière réussie constituait une parfaite première partie et la promesse de concerts en tête d'affiche sous peu. Poussé par le single C'est plus pareil, qui passe assez souvent sur les ondes, le groupe Holden semble devoir recueillir... Lire la suite

The Plastic Gangsters + Rogojine + Doctor Vince

Critique écrite le 03 janvier 2003, par Pierre Andrieu

Lascaud House, Romagnat (63) 31 décembre 2002

Comme lors de leurs concerts en septembre 2002 à la Coopé avant Eddie And The Hot Rods et en mai 2002 au Balthazar à Thiers avec les terrifiants A smell Of Fox et DJ Argh, les Plastic Gangsters ont botté le cul aux personnes présentes lors de ce réveillon rock ‘n' roll. DJ Vince-O-Matic avait bien lancé la soirée en passant du garage rock au rez de chaussée pendant que DJ Ramirez infligeait sa collection de disques kitsch joués très fort (vraiment très fort !) aux courageux qui osaient monter au grenier. Un peu plus tard, dans le garage - ça ne s'invente pas - les Plastic Gangsters se reformaient pour le plus grand bonheur de leurs aficionados. Dès le début du concert, Peter Marvel se pète les cordes vocales pour hurler à maintes reprises le nom de son groupe : The Plastic Gangsters Psychedelic X-Plosion X-Perience and The New Revolution From The Black Leather Lagoon ! Comment fait-il pour s'en souvenir sans se planter ? Il doit avoir des antisèches au sol ce qui le contraint, pour les lire, à s'agenouiller violemment et avec frénésie dès le premier morceau. Bercé trop tôt et trop longtemps au heavy rock ‘n' roll, ce chanteur moulé dans un pantalon de cuir rouge que n'aurait pas renié Iggy Pop lui-même, fait admirer ses énormes... Lire la suite

ROGOJINE : les chroniques d'albums

ROGOJINE : LE BORD DE L'EAU... ET LA RIVIèRE PLATE

Chronique écrite le 10/11/2003, par Pierre Andrieu

ROGOJINE : LE BORD DE L'EAU... ET LA RIVIèRE PLATE

Le groupe Rogojine publie ces jours-ci son premier album distribué au niveau national, après deux disques diffusés plus confidentiellement. En pleine tournée en compagnie de Jean-Louis Murat, Rogojine semble vraiment vouloir enclencher la vitesse supérieure avec Le bord de l'eau... et la rivière plate... Les onze morceaux qui composent le nouvel album des Riomois ont en effet été très bien produits au studio Sophiane à Cournon. Les lecteurs des Inrocks séduits par l'excellent titre Aquaplanning (présent sur une compile du journal l'année dernière) ne seront pas déçus, au contraire. L'album regorge de titres mâtinés de pop et de folk music (Dégourdir le monde, Le temps du chien, Under pressure) mais s'aventure aussi vers des terrains rock plus musclés mais tout aussi réussis (Pupille, Driven through the storm, Sedona). On trouve... Lire la suite

ROGOJINE : AQUAPLANNING

Chronique écrite le 08/11/2002, par Pierre Andrieu

ROGOJINE : AQUAPLANNING

Enregistrés au studio Sophiane par Denis Clavaizolle ces cinq titres très agréables devraient être assez rapidement suivis par un album complet si un label fait preuve d'un minimum de clairvoyance... Rogojine démontre, en effet, de manière éclatante sa forme du moment ; le groupe a musclé son jeu tout en finesse ! Textes ciselés en français et en anglais, musiques pop-rock mâtinées de folk, ambiances variées et captivantes : tous les ingrédients ont... Lire la suite