Accueil Rokia Traore en concert
Mercredi 11 décembre 2019 : 10208 concerts, 25838 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


En trois albums, Rokia Traore a défini les contours d'un style racé, à égale distance entre la richesse de la tradition mandingue dont elle est issue et les sonorités jazz, classique et rock avec lesquelles elle a grandi.

Site

Rokia Traore : les dernières chroniques concerts 9 avis

L Anima, Mandy Lerouge, Rokia Traore

Critique écrite le 12 juin 2019, par jorma

Theatre Silvain, Marseille 8 juin 2019

L Anima, Mandy Lerouge, Rokia Traore en concert

Le Théâtre Silvain. Ce petit coin de nature est parfait pour vous présenter, non pas le Chat Machine, mais la soirée de clôture du festival Caravanserail, avec la présence et la participation de sa marraine, Rokia Traore, en point d'orgue. Une organisation dynamique et adorable, un théâtre fort bien rempli, un temps doux, de la bière de la Plaine, des verres de rouge servi comme des pichets, des copains et des copines dans tous les coins, et de la musique pour faire vibrer l'âme. Le coeur a t'il besoin de plus ? Une soirée débuté par L'Anima et son Hélicon si cher à Bobby Lapointe. Une musique populaire, portée par des rythmes voyageant des Balkans au Sud de l'Italie, transpercé de soli électriques, menée par une voix rocailleuse, mais un peu perdu sur cette grande scène et ce public encore trop en retrait à cette heure ci de la soirée. Un groupe qui doit sûrement gagner à jouer dans des lieux plus intime proposant une plus grande proximité avec ses spectateurs. Contrebasse, piano, batterie, changement d'ambiance, Mandy Lerouge et son trio, un quatuor donc si vous comptez bien, ramène l'Argentine et les plateau Andins au Vallon de la Fausse Monnaie. L'énergie populaire est toujours au rendez-vous, mais les couleurs sont... Lire la suite

Les Suds à Arles : Rokia Traoré + Baloji

Critique écrite le 16 juillet 2013, par Ysabel

Théatre Antique - Arles 11 Juillet 2013

Les Suds à Arles : Rokia Traoré + Baloji en concert

Quel plaisir de retrouver ce soir le cadre d'exception du Théâtre Antique d'Arles, avec ses deux colonnes de scène encore debout, éclairées par le dessous et sa tour carré sur la gauche, habillée de lumière avec l'inscription Les Suds à Arles et Arte. La présentation de cette soirée, aux couleurs associées du Congo et du Mali, va être faite par Bernard Tournois (producteur et ancien directeur des programmes d'Arte), tout de blanc vêtu, qui n'oublie pas de remercier dans son introduction la fée clochette de ce festival : Marie-Jo et nous promet que ce soir nous aurons tout simplement droit à l'Afrique Enchantée. Pour ce faire, nous allons commencer avec Baloji pour danser la "Rumba congolaise", avant de nous laisser emporter par la femme d'exception qu'est Rokia Traoré, qui va également nous offrir son regard de la musique, avec tout son vécu du Mali. Une très belle affiche pour les amoureux de la musique africaine donc (concert filmé d'ailleurs pour Arte). Pour cette première partie, ils vont être cinq sur scène, les musiciens prenant place les premiers. Très vite suivi par Baloji qui nous arrive tout de suite très dansant, très dandy chic, avec son grand corps un peu dégingandé. Et à peine arrivé sur le plateau antique, il ne... Lire la suite

Rokia Traore - Chorus Festival

Critique écrite le 31 mars 2009, par Julyzz

Théâtre J. Vilar - Suresnes 21 mars 2009

Rokia Traore - Chorus Festival en concert

Superbe théâtre pour écouter live l'album Musiques du monde récompensé aux Victoires de la musique d cette année. Difficile de s'imaginer du jazz malien, mélange d'instruments traditionnels et de guitare gretch. Et pourtant c'est exactement ce qu'il se passe sous nos yeux et nos oreilles. Rokia Traoré semble très distinguée. Je n'ai pas réussi à accorder les violons de tous les articles que j'ai lus à son sujet sur le dialecte malien qu'elle utilise. Alors je vais m'abstenir, n'étant pas spécialiste en la question. En général, on se laisse bercer par les... Lire la suite

Joaquin Grilo + Maalesh + Vanessa Da Mata + Cleck Cleck Boom Party + Rokia Traoré

Critique écrite le 28 octobre 2008, par Audrey

Fiesta des Suds - Marseille 25 octobre 2008

Joaquin Grilo + Maalesh + Vanessa Da Mata + Cleck Cleck Boom Party + Rokia Traoré en concert

Arrivée, certes un peu en retard à la Fiesta des Suds (on ne change pas une réputation!), j'ai quand même eu le temps d'entendre, où plutôt de voir, Joaquin Grilo. L'artiste se produit en tant que danseur de Flamenco. Considéré comme la nouvelle star dans ce domaine, il continue de faire rêver le public dans la pure tradition du Flamenco et avec un incroyable talent d'interprétation. Mais ce sont surtout les applaudissements du public et les acclamations faites à Joaquin Grilo, qui m'ont fait comprendre quel sublime spectacle je venais de manquer. Le public est sous le charme et compte bien le faire comprendre à l'artiste. D'où l'ovation d'au moins 5 min à la fin du concert ! La soirée se poursuit à l'intérieur avec Maalesh, un groupe comorien. Guitare à la main et accompagné d'une batterie et d'un jumbé, il nous propose un alliage entre musique traditionnelle de chez lui et mélodies arabes. Des sonorités à la fois rythmées et apaisantes qui bercent le public. Tout au long de son concert, l'auteur-compositeur-interprète aura su nous emmener dans des contrées lointaines. On en sort transporté ! Puis c'est sur la passerelle que je découvre Vanessa Da Mata. C'est tout d'abord la femme que je vois : vêtue d'une tenue fleurie et... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Rokia Traoré - B. Mariette
  • 2 - Rokia Traoré - B. Mariette