Accueil Roy Hargrove en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11021 concerts, 24775 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Ce trompettiste jazz propose un style où le funk tient toute sa place. Présenté sous le nom RH Factor, son groupe est, en fait, une association informelle de musiciens passés par le studio Electric à New York.
Né le 16 octobre 1969 à Waco au Texas, Roy Hargrove débute à neuf ans par le cornet avant de s'adonner à la trompette. Alors qu'il est élève à la Arts Magnet High School de Dallas, il est découvert par Wynton Marsalis en 1987. Ce dernier l'invite à se produire avec son groupe au Centre Caravan of Dreams de Fort Worth (Texas) aux côtés de Dizzy Gillespie, Herbie Hancock, Freddie Hubbard et Bobby Hutcherson. Roy Hargrove démarre véritablement sa carrière dans les années 90 : il sort "Diamond in the Rough", un premier album enregistré avec deux quintets. Présenté sous le nom collectif de RH Factor, le groupe à l'origine des différents morceaux est, en fait, une association informelle de musiciens passés par le studio Electric Ladyland à New York à la manière des groupes de hip-hop qui élaborent leurs albums avec l"aide de leurs proches.

Site

Roy Hargrove : l'historique des concerts

Je.

03

Août

2017

Jazz In Marciac en concert
Roy Hargrove Quintet with Special Guests Ralph Moore & Roberta Gambarini + The Stanley Clarke Band Jazz In Marciac | Roy Hargrove
Chapiteau - Marciac (32)

Di.

23

Juillet

2017

Roy Hargrove + 1ère Partie Chapiteau - Surgères (17)

Sa.

15

Juillet

2017

Roy Hargrove Quintet New Morning - Paris 10ème (75)

Ve.

14

Juillet

2017

Roy Hargrove Quintet New Morning - Paris 10ème (75)

Sa.

05

Nov.

2016

Me.

12

Oct.

2016

Roy Hargrove Quintet New Morning - Paris 10ème (75)

Ma.

11

Oct.

2016

Roy Hargrove Quintet New Morning - Paris 10ème (75)

Lu.

10

Oct.

2016

Roy Hargrove Quintet New Morning - Paris 10ème (75)

Roy Hargrove : les dernières chroniques concerts 2 avis

Roy Hargrove

Critique écrite le 26 juillet 2011, par Cyko Niko

New Morning, Paris 16 juillet 2011

Roy Hargrove en concert

Roy Hargrove et son quintet étaient de passage à Paris au New Morning vendredi 15 et samedi 16 juillet pour 2 rendez-vous 100% jazz. Il fallait être au rendez-vous car ce surdoué de la trompette est réputé pour être insaisissable : Free, Be-bop, R'n B, Hip hop, aux collaborations multiples et à la créativité débordante. Sur scène, nous avons assisté à une cascade de notes pratiquement ininterrompue à un rythme d'enfer. Les 5 musiciens s'amusaient visiblement beaucoup et ont fait partagé à une salle conviviale leur passion de la musique. Pour quelques heures, le 10ème arrondissement s'est retrouvé au cœur de New York et la rue des Petites écuries rebaptisée Swing street. Autour de minuit au New Morning, au sens propre comme au sens figuré ; Roy Hargrove a joué de 21h30 à 0h30 avec un entracte bien calibré pour parler à chaud de la performance de l'artiste, mais aussi pour mêler les notes aux bulles de champagne. Il arrive sur scène à la manière d'un dandy cabotin : lunettes noires, visage fermé, costume crème cintré, nœud papillon et... Converse. Boosté par la musique et peut-être par un verre de whisky, il est à la fois soliste et chef d'orchestre. Très rapidement, son jeu ébloui par son phrasé, par la sonorité de sa... Lire la suite

Aronas + Roy Hargrove RH Factor (Jazz des Cinq Continents 2009)

Critique écrite le 04 août 2009, par Pirlouiiiit

Palais Longchamp - Marseille 24 juillet 2009

Aronas + Roy Hargrove RH Factor (Jazz des Cinq Continents 2009) en concert

Cette année encore l'affiche du Festival de Jazz des Cinq Continents, qui se déroule dans les jardins du Palais Lonchamps, faisait envie. Plein de genres différents avec seulement pour moi deux noms connus : Jamie Cullum (vu en 2006 au Dôme) et MC Solaar incité du groupe de Roy Hargrove). En raison de la forte concurrence des autres concerts la même semaine et assuré que d'autres personnes allaient couvrir l'événement je ne suis finalement allé qu'à cette soirée, la tête encore pleine des bons souvenirs des deux soirées de l'année passée où j'avais vu Archie Shepp, Richard Galliano, Eric Le Lann / Jannick Top quartet et un petit bout de Stacey Kent. Lorsque j'arrive les pelouses sont déjà couvertes de gens... et Aronas a déjà commencé. Il s'agit d'un pianiste néo zélandais, accompagné d'un percussionniste, d'un batteur et d'un guitariste. Look enfant terrible du jazz. Presque une crête, t-shirt bob l'éponge jaune, veste rose, chaussures très colorées, caleçon qui dépasse du pantalon, lunettes noires ... Je rentre assez vite dans son univers... electro jazz. Pas mal de morceaux assez speed avec lui qui gigote, se lève parfois de son piano pour danser ou simplement marcher. Chacun est mis en avant (comme souvent dans le jazz)... Lire la suite