Accueil La Rue Kétanou en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10883 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Les membres de La Rue Kétanou sont des poètes qui nous font rire et vibrer avec leur rap acoustique ou tzigane et leurs fiestas improvisées. En concert partout en France en 2014 !

La Rue Kétanou : vos chroniques d'albums
Site

La Rue Kétanou : tous les concerts

La Rue Kétanou : l'historique des concerts

Di.

01

Oct.

2017

Sa.

30

Sept.

2017

Karpatt en concert
La Rue Ketanou + Karpatt + Etc Karpatt | Etc | La Rue Kétanou
Salle C. Delage St Jean de Bournay (38)

Ve.

29

Sept.

2017

Telegram en concert
La Rue Ketanou + Telegram + Sarah Mikovski La Rue Kétanou | Telegram
Transbordeur - Lyon - Villeurbanne (69)

Je.

28

Sept.

2017

Mon Côté Punk en concert
La Rue Ketanou + Mon Cote Punk Mon Côté Punk | La Rue Kétanou
Le Cèdre - Chenôve (21)

Je.

21

Sept.

2017

Ve.

08

Sept.

2017

Mon Côté Punk en concert
La Rue Ketanou + Mon Cote Punk + Telegram Mon Côté Punk | Telegram | La Rue Kétanou
Le Cèdre - Chenôve (21)

Di.

27

Août

2017

True Normand Festival en concert
Festival True Normand - Pass 1 Jour : Jahen Oarsman - Catfish - Debout Sur Le Zinc - Elmer Food Beat Officiel - La Rue Ketanou True Normand Festival | Debout sur le Zinc | Elmer Food Beat | Catfish | La Rue Kétanou
Plein Air - Cormeilles (27)

Sa.

26

Août

2017

Strange Festival en concert
Strange Festival #16 : La Rue Ketanou + Jahneration + Smokey Joe And The Kids + Bob's Not Dead Strange Festival | Bob's Not Dead | Smokey Joe & the Kid | La Rue Kétanou
Site de Mantelot - Chatillon Sur Loire (45)

La Rue Kétanou : les dernières chroniques concerts 28 avis

Festival Paléo : Verveine + Grand corps malade + Murmures Barbares + Lisa Leblanc + Elton John + Klô Pelgag + La Rue Ketanou + Oy + The Parov Stelar band

Critique écrite le 09 février 2015, par Lionel Degiovanni

Nyons ( suisse ) 24 juillet 2014

Festival Paléo : Verveine + Grand corps malade + Murmures Barbares + Lisa Leblanc + Elton John + Klô Pelgag + La Rue Ketanou + Oy + The Parov Stelar band  en concert

Pour ce début de jeudi, nous assistons au showcase de Verveine. Cette jeune Veveysane a eu bien du mal à être à l'aise lors de ce show case. En effet, elle était toute tremblante et les pains qu'elle a pu faire se sont un peu un entendus. Mais globalement, l'exercice est réussi. Elle prodigue des sons électroniques, des ambiances qui sont bien intéressant. Elle nous joue ici les titres de son premier album sorti en décembre 2013 et qui s'appelle Peaks. Cet artiste est à découvrir pour les amateurs de musique électronique. www.facebook.com/verveinemusic verveine.bandcamp.com A 18h, nous assistons à une conférence de presse de Grand corps malade Celui lui répondra aux questions des journalistes. Cela ira de sa méthode d'écriture qu'il a, à l'influence de son œuvre sur les jeunes, en passant par la place du rap dans l'espace sonore actuelle. Rares ont été les journalistes à poser des questions directement sur ses projets à lui, son œuvre à lui, à ce qu'il pense de l'actualité. Ceci s'est passé juste avant son concert. Murmures barbares : on les avait vu la veille lors du show case au cosmos, et leur présence c'est confirmé sur scène. Ce groupe est une sorte de groupe de rap intelligent ; hé oui, c'est... Lire la suite

La Rue Ketanou + Maison Rouge (festival Avec le Temps)

Critique écrite le 28 mars 2013, par pirlouiiiit

Espace Julien, Marseille 23 mars 2013

La Rue Ketanou + Maison Rouge (festival Avec le Temps) en concert

Pour moi le festival Avec le Temps prend fin ce soir ... en effet à ce moment là je crois que je suis pris pour Michel Jonasz, quant à Julien Clerc le souvenir de la fois où je l'ai vu au Dome ne me donne pas envie de repiquer. Après avoir (re)vu Emily Loizeau + Ottilie B, Dominique A + Usthiax, et Marcel Kanche, je m'apprête enfin à voir La Rue Ketanou que je pensais ne jamais avoir l'occasion de voir lorsque j'avais appris leur dissolution. Cerise sur le gâteau la première partie est assurée par un autre groupe que j'avais raté jusque là ... Maison Rouge ! Bien qu'arrivé à l'heure je raterai le début de leur set, en effet le concert affichant complet depuis belle lurette il y avait une longue (dans les deux sens du terme) queue le long du cours julien pour rentrer à l'Espace. Lorsque je rentre enfin dans la salle les 4 (contrebasse, guitares, percus) sont déjà sur scène devant un public bien dense. Le set passera très vite et j'en ai déjà oublié l'essentiel (à la base je n'avais pas prévu de faire la chronique) mais je me souviens des quelques accents à la Mano Solo du chanteur, d'un passage où ils jouent de la contrebasse à 4 bras, de leurs chapeaux et surtout d'avoir passé un très bon moment en compagnie de ce groupe dont... Lire la suite

Zebda + la Rue Ketanou + Ogres de Barback

Critique écrite le 03 décembre 2011, par Coco /Alexandra

Zenith - Dijon 26 novembre 2011

"le 26 novembre 2011 je me rends a travers le brouillard au zénith de Dijon. À L'affiche : Zebda, les Ogres de Barback et la Rue Ketanous. Contrairement au reste de la tournée des Ogres c'est un Promoteur local ( tourneur de Tryo, est ce une coïncidence? ) qui nous a concocté cette soirée engagée, les élections n'étant plus très loin ça se motive. La rue ketanous amène avec cette date isolée un public plus jeune et néophyte pour les présenter a leurs ainée. Nous arrivons donc dans cette soirée de type " origine contrôlée " à l'envers ( en passant du Sud Ouest au Nord est ) avec Zebda en groupe de chauffe. Avec leurs 8 ans d'absence une partie des plus jeunes les assimilent a un tube. Hors Zebda c'est bien plus que tomber la chemise qui les avaient fait exploser dans tout les sens tu terme. Je rate le début mais quand je me fond au milieu de la foule je prends de suite une cure de jouvence. Les 3 chanteurs sont regroupés en centre scène et restent assez statique, mais ce sont les mêmes! Ça saute peu la majorité du public est dubitatif, mais se laisse doucement envahir par l'envie de guincher puis se met a chanter , a base de " lalalalalalalal " et quelques bras ondulent. ça y'est on est perdu, Mouss et hakim flairent la faille, et qui... Lire la suite

Miséres et cordes + Macadam Bazar + La Rue Kétanou + Thierry Blanchard + Fati Ounassi

Critique écrite le 13 août 2009, par Audrey H

Chateau de l'Emperi Salon 22 Juillet 2009

Miséres et cordes + Macadam Bazar + La Rue Kétanou + Thierry Blanchard + Fati Ounassi en concert

Une bonne soirée qui s'annonce en perspective : un site magnifique que je découvre, situé en plein cœur de Salon de Provence : le Château de l'Emperi, un accueil chaleureux et de bons groupe à venir. Ca commence par la découverte (en tout cas pour moi !) de Miséres et Cordes, un groupe composé de 2 guitares sèches, d'une contrebasse et d'un accordéon. Ils nous proposent des textes sympas, légers, teintés d'humour ; dont un morceaux sur son sexe ! Il faut oser ! Et il n'est pas sans complaisance à son égard !!! Le groupe a même créé une mini chanson pour la vente de leur CD ! Le public réagit bien à cette musique ; plutôt d'un style chanson française, ils introduisent des sonorités tsiganes et des rythmes hip/hop. Il y a une bonne participation du public (d'autant plus pour une première partie !) : le groupe les entraine et le public suit naturellement. Pour preuve, Miséricorde les feront même faire une petite danse médiévale. Tout le monde est à fond dedans ! Petite pause méritée et surtout nécessaire avant Macadam Bazar. Attention, ca va être festif ! Vais-je réussi à vous expliquer tout l'étonnement et l'énergie que renvoie se groupe ? Essayons ! C'est déjà par une chanson polonaise de type... Lire la suite

La Rue Kétanou : les chroniques d'albums

La Rue Kétanou : Ouvert à Double Tour

Chronique écrite le 14/12/2005, par beuhcé77

Que dire de cet album ? Un achat obligatoire pour les fans de groupes français ??? Une très bonne prestation sur ce CD. pour les avoir vu une 20aine de fois en concert (on se refait pas... quand on aime....). Les chansons de la rue két fleurent bon la joie de vivre, la prise en compte des sentiments. Les textes de Florent (accordéon), comme "Altitude", "Ma faute à toi" me font frissoner à chaque fois. L'accordéon prends vraiment son importance sur ce dernier morceau, le texte est écrit de manièe très simple, la composition du morceau va crescendo jusqu'à l'explosion de l'accordéon qui en fera vibrer plus... Lire la suite

La Rue Kétanou : Y A DES CIGALES

Chronique écrite le 17/04/2004, par tobi

Exellent second album, festif et doux, entrainant et lanscinant, on apprécie tout au long de l'opus des mélodies enlevées qui flirtent avec notre désir d'escapade et de liberté. Le teint métissé et posé de cet album ravira les nostalgiques et les rêveurs grâce à ce subtil mélange...

La Rue Kétanou : OUVERT A DOUBLE TOUR ...

Chronique écrite le 31/12/2003, par Pirlouiiiit

La Rue Kétanou : OUVERT A DOUBLE TOUR ...

17 titres dont 10 nouveaux, c'est le nouveau disque (live) de la Rue Ketanou qui s'apprête à envahir les bacs début janvier. Ce trio accordéon, guitare, guitare dont la popularité ne cesse de croître (surtout depuis leur deuxième album "Y'a des cigales dans la fourmilière nous fait un bien jolie cadeau pour cette nouvelle année. En association avec la maison d'édition Insomniaque ils sortent donc un live accompagné d'un petit livre avec la plupart des textes de leurs... Lire la suite

La Rue Kétanou : Y'A DES CIGALES DANS LA FOURMILIèRE

Chronique écrite le 10/05/2003, par La princesse déjanté

Très bien, je vois qu'il n'y a pas beaucoup de gens qui connaissent, c'est un tort, car ce groupe est vraiment super ! Rien que de la bonne musique... Il y a énormément de rythmes entraînants, des paroles originales, et surtout des chanteurs sympathiques. Je conseille vivement à...