Accueil Savage Republic en concert
Dimanche 29 mars 2020 : 9784 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.


Post punk. Un style très personnel, empruntant à l'énergie de la scène punk hardcore comme à l'indus d'un Eintüzende Neubauten, le tout sur des percussions presque tribales.
L'histoire de Savage Republic débute avec quatre musiciens qui se rencontrent à UCLA (la fameuse université californienne) en 1981 et décident de former Africa Corps. Le premier album, Tragic Figures (1982) est donc enregistré sous ce même nom. Le groupe impose d'hors et déjà un style très personnel, empruntant à l'énergie de la toute jeune scène punk hardcore comme à l'indus d'un Eintüzende Neubauten, le tout sur des percussions presque tribales. Le groupe cite comme influences The Jesus Lizard, Black Flag, Throbbing Gristle ou des groupes de la scène Krautrock allemande.
Le nom Africa Corps pouvant être mal interprêté, il leur en fallait un autre. C'est après plusieurs concerts furieux à Los Angeles que le groupe pense à l'adjectif ‘Savage' (sauvage en français) qui collerait selon eux parfaitement à leur musique. ‘Republic' provient de l'idée que les membres du groupe s'occupent d'absolument tout eux-mêmes, de la promotion aux artworks en passant par le booking des concerts. Ils retiennent finalement Savage Republic comme nouveau nom.

Jeff Long, le bassiste, quitte le groupe dès 1983 pour se consacrer à un autre projet, Wasted Youth, alors que Savage Republic commence à peine à avoir bonne presse. C'est à Robert Loveless d'intégrer le groupe. Avec ce nouveau line-up Savage Republic entre dans une nouvelle période développe de nouveaux aspects de sa musique. A partir de là, deux nouveaux membres entrent dans le line-up, Greg Grunke et Ethan Port.

Les californiens enregistrent le morceau "Trudge" pour une compilation du label belge Play it Again Sam Records. Une fois la chanson envoyée, le label l'apprécie tant qu'il leur demande d'enregistrer trois morceaux de plus pour un vinyl 10''. C'est ainsi que voit le jour le EP Trudge en 1985. Un nouveau bassiste est recruté, Thom Furhmann. Le groupe enregistre l'album Ceremonial la même année dans un genre assez proche du précédent EP. S'en suit une première tournée en Europe en 1986, sans Robert Loveless, où le groupe enregistre un album live, Live Trek.
Jamahiriya est enregistré en 1988. Il y parait des influences plus variées dont celle de Can revendiquée par le groupe et une dimension de ce que l'on nommera plus tard post-rock plus aboutie que précedemment.
De nouvelles tournées débutent en Europe pour supporter l'album. Deux albums seront enregistrés sur le vieux continent lors de leur passage : un nouvel album live, sobrement nommé Live in Europe ainsi que Customs, dans un studio en Grèce. Pour ce dernier, leur matériel sera bloqué à la frontière et Savage Republic sera contraint d'enregistrer avec les instruments disponibles en studio - des instruments traditionnels - qui donnent sa sonorité toute particulière au nouvel album.
Le groupe se sépare peu après, chacun des membres allant se consacrer à leurs autres projets dont Scenic, qui devient le projet principal de Bruce Licher, adoptant un son relativement proche de Savage Republic, plus atmosphérique.
En 2002, Mobilization Recordings réédite la totalité des albums de Savage Republic, dont Ceremonial + Trudge qui regroupe les deux disques de 1985 avec un nouvel artwork. Un soin tout particulier est apporté aux nouveaux packagings, dont le design et l'ipression sont signés Bruce Licher. S'en suivent quelques dates notamment au festival Beyond the Pale monté par les membres de Neurosis. En 2007, à la surprise générale sort un nouvel EP, Siam, sur Mobilization Recordings et Neurot Recordings, suivi de quelques dates en Europe. Un nouvel album est sorti en octobre 2007 sur Neurot.

Site

Savage Republic en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Savage Republic : l'historique des concerts

Sa.

16

Fév.

2013

Savage Republic + The Finkielkrauts Savage Republic | The Finkielkrauts
Petit Bain - Paris (75)

Me.

13

Fév.

2013

Ma.

12

Fév.

2013

Savage Republic Le Sonic - Lyon (69)

Ve.

29

Janv.

2010

Lee Zeirjick en concert
Savage Republic + Lee Zeirjick Lee Zeirjick | Savage Republic
L'Embobineuse (13)

Ma.

26

Janv.

2010

Savage Republic Molodoï - Strasbourg (67)

Lu.

25

Janv.

2010

The Dreams en concert
1400 Points De Suture + Savage Republic + The Dreams + Mesa of the Lost Women The Dreams | Savage Republic
Les Trinitaires - Metz (57)

Je.

21

Janv.

2010

Savage Republic Le Sonic - Lyon (69)

Savage Republic : les dernières chroniques concerts 2 avis

Savage Republic

Critique écrite le 16 février 2013, par Phil2guy

Poste à Galène Marseille 13 Février 2013

Savage Republic en concert

Vétérans de la scène Post Punk californienne apparu au début des 80's et séparés à la fin de cette même décennie, les membres de Savage Republic se sont reformés au début des années 2000. Qualifiée souvent d' " Art Punk Tribal " cette formation de Los Angeles au croisement du post Punk façon Joy Division, de l'Industriel, du Krautrock et du Noise a acquise au fil des ans un statut véritablement culte. Mais Savage Republic est malheureusement toujours resté confiné dans l'underground sans jamais trouver une audience plus large (à l'inverse, par exemple, des Sonic Youth qui finalement pratiquaient à leurs débuts une musique assez proche avec des influences similaires). Pour leur tournée européenne, ils jouent quelques rares dates en France mais nous gratifie ce soir d'un concert au Poste à Galène. Le froid glacial n'a pas dissuadé les fans hardcore (il y en a) et les curieux (dont je suis) à venir assister à leur prestation mais la salle n'est pas totalement remplie, dommage... On peut voir au milieu de la scène un bidon de chantier peint en rouge trôner majestueusement, ce qui laisse présager quelques joyeusetés indus, le groupe ayant toujours intégré les percussions métalliques et autres tubes d'acier dans leur musique. Et ça... Lire la suite

Savage Republic

Critique écrite le 19 février 2010, par Senti

L'Embobineuse - Marseille 29 Janvier 2010

Savage Republic en concert

Après un creux, il y a bien souvent une déferlante. De 1989 à 2007, Savage Republic est resté bloqué sur les fréquences basses de l'encéphalogramme punk. Tapis dans l'ombre et se consacrant à d'autres projets. C'était sans compter sur la passion de ces vieux briscards, potes de FAC à UCLA, et auteurs d'une des tirades post-punk/art-punk les plus éminentes des 80's, quelques part entre CAN, Joy Division et une grosse dose de sensations ethniques et tribales, la faute à un batteur de génie. 1938, leur dernier album paru sur Neurot Recordings en 2007, atteints des sommets ; extrêmement travaillé, tentaculaire mais jamais ennuyeux, toujours renouvelé par une variété sonore éloquente. Une kyrielle d'adjectifs... Lire la suite