Accueil Serena Maneesh en concert
Samedi 21 septembre 2019 : 14429 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Tordu et bruyant, lorgnant vers le Velvet Underground, oscille entre langueur et déflagrations noisy. Sur scène, Serena Maneesh, c'est le trip "psyché rock 'n roll bruitiste" assuré !

Serena Maneesh : vos chroniques d'albums

Serena Maneesh en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Serena Maneesh : l'historique des concerts

Di.

15

Août

2010

La Route du Rock en concert
La Route Du Rock : The Flaming Lips + The National + Serena Maneesh + Archie Bronson Outfit + The Rapture + Thus:Owls... La Route du Rock | The Flaming Lips | The National | The Rapture | Serena Maneesh | Archie Bronson Outfit
Fort de Saint-Père - St Malo (35)

Sa.

24

Juillet

2010

Le Grand Souk en concert
Archive + Coeur De Pirate + General Elektriks + Chokebore + Popof + Serena Maneesh Le Grand Souk | Chokebore | Archive | General Elektriks | Serena Maneesh | Popof | Coeur de Pirate
Parc des Beauvières - Ribérac (24)

Sa.

03

Juillet

2010

Les Eurockéennes de Belfort en concert
The Bewitched Hands, Serena Maneesh, Le Prince Miiaou, Sexy Sushi, Memory Tapes, Omar Souleyman, We Are Enfant Terrible, Afrodizz... Les Eurockéennes de Belfort | Serena Maneesh | Sexy Sushi | The Bewitched Hands | Le Prince Miiaou | Omar Souleyman | Afrodizz | We Are Enfant Terrible
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Ma.

08

Juin

2010

Ma.

14

Nov.

2006

120 Days + I Got you on tape + Serena Maneesh Flèche d' Or - Paris 20ème (75)

Serena Maneesh : les dernières chroniques concerts 3 avis

The Flaming Lips + The National + Archie Bronson Outfit + Josh T. Pearson + Serena Maneesh + Thus:Owls (La Route du Rock 2010)

Critique écrite le 30 août 2010, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, Saint-Malo 15 août 2010

The Flaming Lips + The National + Archie Bronson Outfit + Josh T. Pearson + Serena Maneesh + Thus:Owls (La Route du Rock 2010) en concert

Après deux belles soirées de concerts (vendredi 13 août avec Dum Dum Girls, Owen Pallett, Yann Tiersen, The Black Angels et French Cowboy en surprise puis samedi 14 août avec Hope Sandoval, Martina Topley Bird, The Hundred In The Hands, Foals et Massive Attack), la vingtième édition estivale de la Route du Rock à Saint-Malo s'est terminée en apothéose le dimanche 15 août avec les prestations de Thus:Owls, Archie Bronson Outfit, Serena Maneesh, The National, Josh T. Pearson et The Flaming Lips. Récit d'une salve de shows particulièrement marquants avec en feu d'artifice final, le set époustouflant et pharaonique des toujours miraculeux Flaming Lips. Thus:Owls Du premier invité de la soirée, Thus:Owls, qui remplace Ganglians au pied levé, l'on ne verra que le long dernier morceau... Une sorte de voyage folk 'n baroque avec voix lyriques, arrangements façon chorale psyché, ambiance follement débridée et vision panoramique sur un univers aussi foisonnant que protéiforme et sur le fil du rasoir émotionnel. Un seul morceau c'est peu, mais il est tellement bon, qu'il suffit à rendre heureux et à attiser la curiosité au sujet de ces extra terrestres dotés de petits pouvoirs spéciaux utilisés à très bon escient. Archie Bronson... Lire la suite

The Books +Serena Maneesh + Orville Brody & Goodfellas + Cassius + The Bishops + Ezra + Nicole Willis & the soul investigators + Klaxons

Critique écrite le 18 décembre 2006, par Métal trottinette

Transmusicales de Rennes 08 décembre 2006

En guise d'apéritif, pour cette 2eme soirée aux Trans, direction "La cité"... Cette salle me rappelle "Le moulin" : une assez vieille salle avec un balcon, une bonne acoustique et une âme. Bref, un bel endroit pour un concert...Les organisateurs devraient peut-être réfléchir à un retour à l'ancienne formule des "trans", car les halls, surtout le "9", c'est pas toujours génial... Donc premier concert de la soirée, à 18h00, avec Nicole Willis & the soul investigators, qui sont originaires de Finlande. Ces huit jeunes hommes venus du froid et leur diva à la peau ébène font dans la soul 60s, avec son vintage. Ca me fait d'ailleurs un peu bizarre, de voir ces jeunes gars si blonds et si pâles jouer cette pure black music. Mais rien à dire, l'esprit d'origine est bien là et la touche du batteur m'a même évoqué par moments les batteurs de James Brown... L'ensemble est bien interprété et les titres sont plutôt sympas, mais ça manque cruellement de sueur et de folie, pour me convaincre à 100%. Bref, c'est un peu trop propre, mais ça se laisse écouter sans déplaisir. Bon allez, métro + navette et direction les halls du "parc d'exposition"... Je démarre par les français de Orville Brody & Goodfellas, anciens punks reconvertis... Lire la suite

Albert Hammond, Jr.+ Klaxons + Cold War Kids + Nicole Willis and The Soul Inverstigators + Serena Maneesh + Son Of Dave + The Bishops + Orville Brody and Good Fellas (Trans Musicales de Rennes 2006)

Critique écrite le 14 décembre 2006, par pierre andrieu

Parc des Expositions et Salle de la Cité, Rennes 8 décembre 2006

Albert Hammond, Jr.+ Klaxons + Cold War Kids + Nicole Willis and The Soul Inverstigators + Serena Maneesh + Son Of Dave + The Bishops + Orville Brody and Good Fellas (Trans Musicales de Rennes 2006)  en concert

Après une bonne entrée en matière jeudi avec Cat Power, I'm From Barcelona, The Horrors, Razorlight, Viva Voce, Izabo, Porcelain et The Sunshine Underground, la deuxième journée des Trans Musicales de Rennes 2006 s'annonçait sous les meilleurs auspices, avec une programmation riche et variée. C'est donc tout émoustillé qu'on se rend à la salle de la Cité puis au Parc des Expos de Rennes... Compte rendu non exhaustif, étant donné le nombre incroyable d'artistes programmés au cours de cette soirée marathon. Nicole Willis and The Soul Inverstigators : La longue soirée commence pour nous peu après 18h dans la salle de la Cité, avec le concert de Nicole Willis and The Soul Inverstigators... Le groupe - impeccable debout en bout - arrive avant la diva soul pour chauffer une salle déjà bien émoustillée par le début de soirée (il y avait deux premières parties). Et d'un claquement de doigts, comme ça, l'on se retrouve transporté à l'Apollo Theatre d'Harlem du temps de la splendeur de James Brown. Les sonorités de soul ultra vintage distillée par les Soul Inverstigators et le cachet de la salle éclairée idéalement contribuent à la réussite du voyage dans le temps... La guitare Wah wah, les cuivres, la rythmique, l'orgue, chaque... Lire la suite

Serena Maneesh : les chroniques d'albums

Serena Maneesh : S-M 2: Abyss In B Minor

Chronique écrite le 21/07/2010, par Pierre Andrieu

Serena Maneesh : S-M 2: Abyss In B Minor

Un peu déroutant par ses côtés protéiformes (ça existe, l'électro rock bruitiste pysché flower pop intersidérale ? Faut croire que oui !), très (trop ?) influencé par l'album Loveless de My Bloody Valentine mais parfait pour plonger dans des abysses galactiques de pop 'n noise velvetienne, le nouvel album de Serena Maneesh, S-M 2: Abyss In B Minor... A déconseiller aux âmes insensibles aux expérimentations soniques - magistral Ayisha Abyss -, à proscrire en cas de crises d'épilepsies provoquées par les guitares qui saturent - jouissif Reprobate ! -, les sauvages pics de pollution rock 'n roll - Blow Yr Brains In the Mourning Rain, Honeyjinx -, les tubes étrangement sautillants - I Just Want To See Your Face - et les longs passages lancinants avec suaves voix féminines - le très " Kevin Shields " Melody For Jaana -, à bannir de vos playlists destinées à faire danser vos amis au bord d'une piscine, le deuxième album de Serena Maneesh est a contrario... Lire la suite