Accueil Sergio Mendes en concert
Samedi 19 janvier 2019 : 11976 concerts, 25332 chroniques de concert, 5241 critiques d'album.


L'un des plus grands compositeurs brésiliens.

Sergio Mendes : tous les concerts

Sergio Mendes : l'historique des concerts

Di.

20

Juillet

2014

Festival Jazz des Cinq Continents en concert
Sergio Mendes + George Clinton & The Parliamente Funkadelic Festival Jazz des Cinq Continents | George Clinton | Sergio Mendes
Palais Longchamp - Marseille 1er (13)

Ma.

15

Juillet

2014

Je.

10

Juillet

2014

Jazz à Vienne en concert
Festival Jazz à Vienne 2014 - Brésil : Vinicius Cantuaria - Eliane Elias - Sergio Mendes Jazz à Vienne | Eliane Elias | Vinicius Cantuaria | Sergio Mendes
Théâtre antique - Vienne (38)

Di.

16

Juillet

2006

Je.

06

Juillet

2006

Sergio Mendes : les dernières chroniques concerts 1 avis

Sergio Mendes & Brasil 2014, George Clinton & The Parliament Funkadelic (festival Jazz des Cinq Continents 2014)

Critique écrite le 22 juillet 2014, par Sami

Palais Longchamp, Marseille 20 juillet 2014

Sergio Mendes & Brasil 2014, George Clinton & The Parliament Funkadelic (festival Jazz des Cinq Continents 2014) en concert

C'est ce qui s'appelle avoir de la suite dans les idées. Il y a un an jour pour jour, le festival Jazz des Cinq Continents proposait un plateau encore dans toutes les mémoires avec Gilberto Gil et Nile Rodgers, on a ce soir sa suite logique et classieuse. Le présentateur de la soirée ne cache pas sa joie que la soirée ait bien lieu après une journée pluvieuse qui n'engageait rien de bon et précise que c'est la première fois que Sergio Mendes joue à Marseille. Mieux vaut tard que jamais, après un bon demi siècle de carrière. Sourire radieux derrière son piano, il est ce soir accompagné de trois choristes, un bassiste, un guitariste, un percussionniste, un claviériste et un rappeur. Ce dernier sera un peu le maillon faible de la formation, avec des interventions tombant souvent à plat, y compris sur le très attendu "Mas que Nada", comme si les Black Eyed Peas ne l'avaient pas suffisamment salopé en leur temps. Autre moment un peu ennuyeux du concert, ce "Never Gonna Let You Go" slow dégoulinant de saxo so eighties, qui vieillit beaucoup moins bien que les perles des années 60 et 70 qui constituent heureusement la majorité des titres joués ce soir. On apprécie, comme pour Gilberto Gil l'an dernier, que le Brésilien... Lire la suite