Accueil Shadi Fathi en concert
Dimanche 26 mai 2019 : 8979 concerts, 25484 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.


Musique classique persane.

Shadi Fathi en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Shadi Fathi : l'historique des concerts

Ve.

10

Mai

2019

Ve.

07

Déc.

2018

Bijan Chemirani en concert
Shadi Fathi Et Bijan Chemirani : Delâshena Shadi Fathi | Bijan Chemirani
L'Éolienne - Marseille (13)

Lu.

16

Juillet

2018

Bijan Chemirani en concert
Shadi Fathi & Bijan Chemirani Shadi Fathi | Bijan Chemirani
College D'Annecy, Restaurant 83 Vernet - Avignon (84)

Sa.

02

Juin

2018

Bijan Chemirani en concert
Hadi Fathi & Bijan Chemirani Shadi Fathi | Bijan Chemirani
Église Haute - Banon (04)

Ve.

23

Juin

2017

Trio Mazzotta - Fathi - Fernandez Cité de la Musique - Marseille (13)

Ma.

06

Déc.

2016

Shadi Fathi + Maryam Chemirani Maryam Chemirani | Shadi Fathi
U-Percut - Marseille (13)

Sa.

06

Août

2016

Isabelle Courroy en concert
L'immobile Voyage Isabelle Courroy | Shadi Fathi
Église Haute - Banon (04)

Je.

09

Juin

2016

Bijan Chemirani en concert
Shadi Fathi & Bijan Chemirani Bijan Chemirani | Shadi Fathi
Cité de la Musique - Marseille (13)

Shadi Fathi : les dernières chroniques concerts 1 avis

Maryam & Bijan Chemirani & Shadi Fathi

Critique écrite le 16 mai 2011, par Mai-lan

La Cité de la Musique - Marseille 13 vendredi 2011

Maryam & Bijan Chemirani & Shadi Fathi en concert

Ce vendredi 13 mai 2011, la Cité de la Musique de Marseille accueille le très talentueux trio de musique classique persane composé de Maryam Chemirani (chant), Bijan Chemirani (zarb) et de Shadi Fathi (tar, setar), l'occasion pour le public venu en nombre de passer une soirée d'une rare finesse. Très rapidement, la salle se remplit jusqu'à être presque comble, le public averti ou simplement curieux s'imprègne de l'ambiance feutrée de l'auditorium et admire les instruments aux formes improbables et les tapis qui ornent la scène. On chuchote, comme pour ne pas briser la magie qui s'annonce et chacun s'apprête à vivre un beau voyage. Vers 20h45, ainsi que le veut la tradition, le spectacle est ouvert par la danse. Sepideh Nayemi blessée, c'est vers Virginie Recolin-Ghanem, qui anime habituellement la Maison des Cultures Orientales à Marseille, que tous les regards se tournent. Aux premières notes de sétâr, elle apparaît telle une madone, pieds nus, vêtue de soie, ses longs cheveux retenus par un ruban de soie blanche. Son visage est paisible, son sourire mystérieux, son regard comme perdu au loin. Elle danse à la force des poignets. Ses mains esquissent des mouvements délicats et tourbillonnent comme des plumes, elle est... Lire la suite